Menu secondaire

Résumé de la réunion – Réunion générale annuelle des 27 et 28 juin 2011

Cadre d'évaluation de la 41e élection générale

Hughes St-Pierre présente le cadre d'évaluation de la 41e élection générale. Les membres du CCPP reçoivent une copie de cette présentation. Voici un résumé de leurs questions et commentaires :

Discussion avec les membres du CCPP

Les membres du CCPP demandent si l'évaluation de la 41e élection générale influera sur le rapport de recommandations du DGE. Hughes St-Pierre répond que l'évaluation ne contient pas de recommandations. Par contre, les conclusions de l'évaluation pourraient influer sur les recommandations que fera le DGE dans son rapport. Il ajoute qu'il faut inclure les membres du CCPP dans la recherche de solutions aux problèmes relevés.

On demande si des électeurs connus ont été interrogés dans le cadre du sondage auprès des électeurs. Hughes St-Pierre répond que les participants au sondage étaient choisis au hasard. Les membres du CCPP estiment qu'il serait peut-être préférable d'interroger les électeurs à la sortie des bureaux de vote.

On souligne que le sondage auprès des candidats n'a pas beaucoup évolué et qu'il s'agit d'un outil rudimentaire sur le plan de l'évaluation de l'expérience vécue. Hughes St-Pierre répond qu'avec les élections à date fixe, Élections Canada aura plus de temps pour se préparer au sondage de la 42e élection générale. Belaineh Deguefé souligne qu'il faut assurer une continuité entre les sondages afin qu'Élections Canada puisse faire un suivi de l'expérience des candidats au fil du temps.

On propose qu'Élections Canada fasse un suivi des électeurs qui votent et de ceux qui ne votent pas, et ensuite recueillir les raisons qui les ont empêchés de se rendre aux urnes. Rennie Molnar répond que la liste contenant les noms des personnes ayant exprimé leur vote est scellée et que sa consultation n'est autorisée que dans des circonstances extraordinaires, par ordonnance judiciaire. Il ajoute que seul un petit nombre de sacs sont ouverts aux fins d'échantillonnage pour connaître le taux de participation; autrement, rien n'est consigné sur les électeurs.

Un membre demande si Élections Canada garde les « cartes de bingo » du scrutin. Le DGE répond qu'Élections Canada ne les conserve pas. Les membres du CCPP soulèvent que les « cartes de bingo » pourraient être exploitées par des partis qui possèdent des ressources et que cela est préoccupant.