Menu secondaire

Résumé de la réunion – Réunion du Comité consultatif des partis politiques- Le 22 février 2008

Plan stratégique 2008–2013 d'Élections Canada

Le DGE passe en revue les principaux éléments du Plan stratégique 2008–2013 d'Élections Canada (voir le Cadre stratégique 2008–2013). Il signale que le plan contient trois objectifs stratégiques – la confiance, l'accessibilité et l'engagement – lesquels reposent sur quatre facilitants clés : les ressources humaines, les technologies de l'information, la gouvernance et les communications.

Le DGE fait ressortir plusieurs éléments, dont le fait que l'architecture des TI d'Élections Canada est désuète et qu'elle a atteint les limites de sa capacité. La conception fortement décentralisée de l'environnement TI actuel restreint gravement la capacité de l'organisme à répondre à de nouvelles exigences dans un délai acceptable – par exemple, le délai de mise en œuvre d'une nouvelle loi. Il souligne également l'importance de la technologie dans l'atteinte de l'objectif d'Élections Canada de faciliter l'accès des électeurs au processus électoral – en particulier par la mise en place d'un processus d'inscription permettant aux électeurs de s'inscrire en personne, par la poste, par téléphone ou par Internet, n'importe où et à tout moment et, avec l'approbation préalable du Parlement, par la mise à l'essai d'un processus de vote sécuritaire permettant aux électeurs de voter par téléphone ou par Internet.

Il souligne en outre la nécessité d'examiner le fardeau administratif lié aux aspects prescriptifs de la Loi, d'appuyer davantage le Parlement par des réformes législatives et l'importance de faire participer les entités politiques à ces questions.

Élections Canada suivra les progrès accomplis par rapport à ses objectifs, fera rapport au Parlement et tiendra le CCPP informé à cet égard. Le DGE invite les membres à formuler leurs commentaires et mentionne que le plan laisse place aux rajustements qu'il conviendrait d'apporter en réponse à des situations imprévues qui pourraient survenir au cours des cinq prochaines années.

Les délibérations qui suivent portent principalement sur l'objectif du plan qui consiste à susciter la participation des jeunes et à leur faciliter l'accès au processus électoral, tant au moment de l'inscription qu'au moment du vote. Les membres discutent des facteurs pouvant expliquer le déclin de la participation et se demandent si Élections Canada devrait jouer un rôle actif pour accroître le taux de participation des jeunes électeurs. Le DGE dit souhaiter à cet égard une collaboration entre Élections Canada et les partis politiques et il espère que le sujet sera discuté plus à fond lors d'une prochaine réunion.

Les membres se penchent également sur la question de l'inscription et du vote en ligne. Certains sont d'avis que l'inscription et le vote en ligne pourraient attirer les jeunes électeurs et qu'on peut s'attendre à ce que l'Internet fasse partie du processus électoral dans l'avenir. D'autres estiment cependant que la protection de la sécurité du vote et le maintien de la confiance du public doivent avoir la priorité. Les membres signalent qu'il serait intéressant de participer à un effort conjoint d'exploration de la question du vote en ligne.