Menu secondaire

Agents de liaison locaux – Énoncé de qualités


A. Qualités essentielles

Études

Avoir terminé deux années d'un programme d'études postsecondaires acceptable ou posséder une combinaison acceptable d'études, de formation et d'expérience pertinente.

Expérience

  1. Expérience en tant que directeur du scrutin, directeur adjoint du scrutin, directeur adjoint du scrutin supplémentaire ou agent de liaison local au niveau fédéral, ou en tant que titulaire d'un poste équivalent au niveau provincial ou territorial, ou toute expérience acceptable en gestion des opérations électorales.
  2. Expérience en tant que haut directeur d'un organisme de moyenne ou de grande taille où les activités sont décentralisées, avec une capacité avérée à diriger, à renforcer l'esprit d'équipe et à gérer des projets, des ressources humaines, des budgets, et des communications avec le personnel, la direction et des intervenants.

Langue

Le bilinguisme est considéré comme un atout dans ces deux régions.

B. Connaissances et compétences à évaluer au cours du processus de recrutement

  1. Connaissance du mandat, du rôle et des responsabilités du Bureau du directeur général des élections (Élections Canada) et des bureaux locaux d'Élections Canada.
  2. Connaissance de la gestion de projets, de ressources humaines, de ressources financières et de communications.
  3. Connaissance des groupes démographiques de la région et des défis sur les plans social et culturel.
  4. Capacité de conseiller les directeurs du scrutin afin qu'ils puissent respecter les exigences légales et administratives liées à leur poste.
  5. Capacité de fournir des conseils à Élections Canada sur les défis, les risques et les difficultés liés à la préparation et à la conduite d'une élection.
  6. Capacité de négocier et de résoudre des problèmes.
  7. Capacité de travailler dans un environnement informatisé.
  8. Capacité de communiquer efficacement verbalement et par écrit.
  9. Capacité de diriger la gestion du changement.
  10. Excellentes habiletés en relations interpersonnelles – diplomatie, tact, jugement, fiabilité, souplesse et discrétion.

C. Autres qualités supplémentaires pouvant servir à la sélection des candidats

  1. Capacité de communiquer dans les deux langues officielles (considéré un atout dans les deux régions).
  2. Expérience de la supervision d'une équipe d'au moins 20 personnes et de la gestion d'un budget d'au moins un million de dollars, en tant que haut directeur d'un organisme.

D. Conditions de nomination importantes

  1. Les candidats devraient résider dans la région ou dans un rayon de 200 kilomètres de la région pour laquelle ils postulent. Ce critère sera appliqué dans le processus de présélection.
  2. Une vérification des références sera effectuée auprès de l'organisme de gestion électorale pour lequel le candidat a travaillé le plus récemment.
  3. Les candidats pourraient être appelés à passer un examen, une entrevue et un test visant à évaluer leurs compétences en informatique.
  4. Les candidats retenus doivent :
    1. remplir et soumettre le Formulaire de vérification de sécurité, de consentement et d'autorisation du personnel du Conseil du Trésor, dans lequel ils doivent fournir les renseignements nécessaires à la vérification de leur casier judiciaire et de leur dossier de crédit;
    2. obtenir la cote « Fiabilité » avant d'être nommés;
    3. être prêts à accepter les conditions d'emploi suivantes :
      1. ne faire preuve d'aucune partialité politique au niveau fédéral, provincial, territorial ou municipal;
      2. ne verser aucune contribution à un candidat, à un candidat à la direction ou à un candidat à l'investiture;
      3. ne faire partie d'aucun parti enregistré ou admissible ni d'aucune association de circonscription enregistrée, ne verser aucune contribution à l'une de ces entités, et s'abstenir d'y exercer des fonctions ou d'y occuper un emploi;
      4. être disponibles entre les scrutins pour la planification préélectorale et d'autres activités intermittentes et à temps partiel;
      5. être capables de travailler de longues heures, sans préavis, pendant une période électorale ou référendaire et la période postélectorale, et être disposés à le faire;
      6. assister à des séances de formation à Gatineau ou ailleurs au Canada, au besoin.

Pour des précisions, voir le Code de déontologie des administrateurs électoraux.