Menu secondaire

Perspectives électorales – Examen des systèmes électoraux

Perspectives électorales – Juin 1999

REVIEW OF Electoral Systems ALAIN PELLETIER

Examen des systémes électoraux

Alain Pelletier
Gestionnaire, Politiques et Recherche, Élections Canada

Le 23 avril 1999, le Comité consultatif des partis politiques enregistrés, sous la présidence du directeur général des élections du Canada, a entrepris un examen de divers systèmes électoraux et de leur incidence éventuelle au Canada.

Trois politicologues canadiens ont été invités à soumettre un document de recherche. Le Pr André Blais (Département de science politique, Université de Montréal) s'est penché sur les critères pouvant servir à évaluer des systèmes électoraux. Le Pr John C. Courtney (Département d'études politiques, Université de la Saskatchewan) a étudié les avantages et les inconvénients des systèmes à scrutin majoritaire. Finalement, la Pre Heather MacIvor (Département d'histoire, de philosophie et de science politique, Université de Windsor) a examiné les systèmes de représentation proportionnelle et semi-proportionnelle.

Les documents ont tous fait ressortir un point en particulier : aucun système électoral n'est parfait, puisque aucun ne permet d'atteindre une représentation tout à fait proportionnelle, y compris chez les femmes, les Autochtones et les minorités ethnoculturelles. La Pre MacIvor estime que, si l'on devait choisir un nouveau système électoral, la décision devrait être prise par les électeurs canadiens au moyen d'un référendum exécutoire.

Un résumé des trois documents est publié dans le présent numéro, tandis que le texte intégral se trouve sur le site Web d'Élections Canada (www.elections.ca).


Note : Les opinions exprimées par les auteurs ne reflètent pas nécessairement celles du directeur général des élections du Canada.