Menu secondaire

Perspectives électorales – Les Autochtones et les élections

Perspectives électorales – Novembre 2003

Message du directeur général des élections
Participation des Autochtones aux élections

Jean-Pierre Kingsley
Jean-Pierre Kingsley
Directeur général des élections du Canada

Ce numéro spécial de Perspectives électorales est consacré à l'importante question de la participation des Autochtones aux élections. Il présente des analyses de plusieurs universitaires et chercheurs qui se sont penchés sur la participation des Autochtones aux élections fédérales, aux élections provinciales et aux élections au sein des bandes au Canada et ailleurs. La recherche montre que, en moyenne, les Autochtones votent aux élections fédérales en moins grande proportion que les autres Canadiens. Cependant, il existe des écarts considérables entre les provinces et territoires; dans certains cas, les taux de participation des Autochtones sont plus élevés que ceux de la population canadienne dans son ensemble. Il semble par ailleurs que les taux de participation électorale des Autochtones soient plus bas dans les centres urbains.

Pour expliquer la situation, nos auteurs invoquent un certain nombre de raisons. Parmi celles-ci, du moins en ce qui concerne une partie des Autochtones, soulignons le manque de confiance dans les gouvernements fédéral et provinciaux et la conviction que la quête de l'autonomie gouvernementale pour leurs propres communautés importe plus que de voter aux élections parlementaires ou législatives. Certains Autochtones du Canada n'ont pas obtenu le droit de vote avant 1960, et ils ne l'ont pas oublié. En outre, parce que la plupart des Autochtones ne sont pas concentrés géographiquement, il leur est difficile d'attirer l'attention des partis politiques ou d'obtenir l'investiture en tant que candidats des partis. Certains considèrent qu'il manque de débats significatifs sur des questions qui préoccupent les Autochtones, ce qui les décourage de voter.

Que peut-on faire pour inciter davantage d'Autochtones à exercer leur droit de vote? Certains de nos auteurs préconisent une forme de représentation garantie au Parlement. D'autres soutiennent qu'il serait plus profitable pour les Autochtones de travailler au sein du régime politique actuel et d'y faire pression pour des améliorations, plutôt que de se retirer du processus électoral fédéral.

Élections Canada a entrepris de nombreuses initiatives visant à sensibiliser les Autochtones à leur droit de vote et à rendre le processus électoral plus accessible. Nous avons consulté un grand nombre de communautés autochtones dans la préparation de nos campagnes d'information pour les dernières élections et dans l'élaboration de nos programmes des agents de liaison, des aînés et des jeunes.

Nous poursuivons nos efforts en vue de la prochaine élection générale. Nous élargirons le programme des agents de liaison autochtones, embaucherons davantage d'Autochtones en tant que fonctionnaires électoraux et élaborerons de nouvelles campagnes d'information et de publicité. Je mène également des consultations auprès des chefs et des jeunes autochtones afin d'envisager d'autres mesures possibles, y compris des moyens d'atteindre le nombre croissant d'Autochtones vivant dans les centres urbains.

Je demeure ouvert aux suggestions des lecteurs sur la façon d'accroître la participation des Autochtones au processus électoral canadien.

Jean-Pierre Kingsley


Note : 

Les opinions exprimées par les auteurs ne reflètent pas nécessairement celles du directeur général des élections du Canada.