Menu secondaire

L'histoire du vote au Canada

Annexe
La participation électorale depuis la Confédération

L'histoire du vote au Canada a été marquée par l'élargissement quasi constant du droit de vote, malgré quelques détours. Au moment de l'élection générale de 1921, le Canada en était presque à un régime de suffrage universel.

La progression du droit de suffrage ressort clairement des données sur la participation électorale. Entre la Confédération et 2006, le nombre d'électeurs inscrits est passé de 361 028 à plus de 23 millions (voir tableau 1). En 1867, l'électorat représentait à peine 11 % de la population; en 2006, cette proportion dépassait 75 %.

Bien que la croissance de l'électorat s'explique en partie par la croissance démographique, un autre facteur important est entré en ligne de compte : l'élargissement du droit au suffrage. Par exemple, la proportion de la population admissible au vote est passée de 25 à plus de 50 % entre 1911 et 1921 avec l'octroi du droit de vote aux femmes et l'élimination des critères de propriété. Certains changements législatifs et administratifs visant à simplifier les procédures d'inscription et de vote ont aussi contribué à l'augmentation de la participation électorale.

Lors des 39 élections générales et des trois référendums tenus depuis 1867, le taux de vote moyen a été de 71 %. Le taux a connu son plus bas niveau, 44 %, lors du plebiscite sur la prohibition en 1898, et son plus haut niveau, 79 %, à l'élection générale de 1958.

Le tableau 2 révèle des variations importantes. En règle générale, les taux sont plus élevés à l'Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick que dans les autres provinces. Sauf à l'élection générale de 1958, le taux moyen de participation à Terre-Neuve-et-Labrador a toujours été plus faible que dans les autres provinces.

Au cours des deux dernières décennies, des études sur le comportement des électeurs, souvent appuyées par d'importants sondages, ont permis de cerner plusieurs facteurs pouvant expliquer ces variations. Par exemple, certaines variations régionales s'expliqueraient en termes de compétitivité électorale, la participation étant plus élevée là où les élections s'annoncent plus serrées. Le statut socioéconomique serait aussi un facteur, la participation électorale ayant tendance à augmenter avec la scolarité et le revenu. De plus, les recherches montrent que les membres de certains groupes professionnels votent moins que ceux d'autres groupes sociaux.

La race, l'origine ethnique, la langue et la religion peuvent influencer le comportement électoral, mais aucune différence significative n'a été observée entre les taux de vote des hommes et des femmes. Par ailleurs, l'âge est un facteur. Jusqu'à récemment, le fait que les jeunes votent moins que leurs aînés était attribué en grande partie à un « cycle de vie » : la propension des jeunes à voter semblait augmenter avec l'âge. Mais à la lumière d'études récentes, cette explication ne tient plus. Non seulement les jeunes votent-ils moins que leurs aînés, mais leur intérêt à voter semble décliner avec le temps.

Après l'élection de juin 2004, Élections Canada lance une étude unique en vue de déterminer le taux de participation de différents groupes d'âge par l'analyse d'échantillon. Les résultats montrent que les nouveaux électeurs (18 à 21½ ans) affichent un taux de participation de 39 %. Les chances qu'ils votent sont donc 4 % plus élevées que pour les électeurs votant pour la deuxième fois (ceux qui ont entre 21½  et 24 ans).

Élections Canada mène une enquête semblable à la suite de la 39e élection générale pour voir si des tendances claires se dégagent.

La stabilité relative de la population influence aussi la participation électorale. Les circonscriptions à mobilité disproportionnée tendent à afficher des taux plus faibles. L'intérêt pour la politique, la connaissance de la politique et le degré d'identification à un parti entrent aussi en ligne de compte. Plus un électeur connaît la politique et s'y intéresse, plus il est probable qu'il votera ou participera autrement au processus politique. Ainsi, les enjeux débattus pendant une campagne électorale peuvent être d'importants indicateurs de la participation potentielle.

Enfin, le processus électoral lui-même peut influencer la participation électorale. Les critères d'admissibilité, le processus d'inscription, les mécanismes de vote disponibles ainsi que l'information sur les droits électoraux et les procédures peuvent tous agir sur le taux de vote. Une maladie, une hospitalisation, un déplacement et même la météo sont souvent invoqués pour justifier une abstention. Les responsables électoraux ne peuvent rien contre le mauvais temps, mais ils peuvent éliminer des obstacles par des moyens administratifs et pratiques. En fait, certains des changements apportés à la Loi découlent d'innovations pratiques introduites dans l'administration des élections.

Tableau 1

Taux de participation aux élections et aux référendums fédéraux, 1867-2006*
Date de l'élection /
du référendum
Population Nombre d'électeurs inscrits Total des votes exprimés Taux de
participation1 (%)
7 août - 20 septembre 18672 3 230 000 361 028 268 387 73,1
20 juillet - 12 octobre 1872 3 689 000 426 974 318 329 70,3
22 janvier 1874 3 689 000 432 410 324 006 69,6
17 septembre 1878 3 689 000 715 279 534 029 69,1
20 juin 1882 4 325 000 663 873 508 496 70,3
22 février 1887 4 325 000 948 222 724 517 70,1
5 mars 1891 4 833 000 1 113 140 778 495 64,4
23 juin 1896 4 833 000 1 358 328 912 992 62,9
29 septembre 18983 4 833 000 1 236 419 551 405 44,6
7 novembre 1900 4 833 000 1 167 402 958 497 77,4
3 novembre 1904 5 371 000 1 385 440 1 036 878 71,6
26 octobre 1908 5 371 000 1 463 591 1 180 820 70,3
21 septembre 1911 7 204 527 1 820 742 1 314 953 70,2
17 décembre 1917 7 591 971 2 093 799 1 892 741 75,0
6 décembre 1921 8 760 211 4 435 310 3 139 306 67,7
29 octobre 1925 8 776 352 4 608 636 3 168 412 66,4
14 septembre 1926 8 887 952 4 665 381 3 273 062 67,7
28 juillet 1930 8 887 952 5 153 971 3 922 481 73,5
14 octobre 1935 10 367 063 5 918 207 4 452 675 74,2
26 mars 1940 10 429 169 6 588 888 4 672 531 69,9
27 avril 19423 11 494 627 6 502 234 4 638 847 71,3
11 juin 1945 11 494 627 6 952 445 5 305 193 75,3
27 juin 1949 11 823 649 7 893 629 5 903 572 73,8
10 août 1953 14 003 704 8 401 691 5 701 963 67,5
10 juin 1957 16 073 970 8 902 125 6 680 690 74,1
31 mars 1958 16 073 970 9 131 200 7 357 139 79,4
18 juin 1962 18 238 247 9 700 325 7 772 656 79,0
8 avril 1963 18 238 247 9 910 757 7 958 636 79,2
8 novembre 1965 18 238 247 10 274 904 7 796 728 74,8
25 juin 1968 20 014 880 10 860 888 8 217 916 75,7
30 octobre 1972 21 568 311 13 000 778 9 974 661 76,7
8 juillet 1974 21 568 311 13 620 353 9 671 002 71,0
22 mai 1979 22 992 604 15 233 653 11 541 000 75,7
18 février 1980 22 992 604 15 890 416 11 015 514 69,3
4 septembre 1984 24 343 181 16 774 941 12 638 424 75,3
21 novembre 1988 25 309 331 17 639 001 13 281 191 75,3
26 octobre 19923, 4 20 400 896 13 725 966 9 855 978 71,8
25 octobre 1993 27 296 859 19 906 796 13 863 135 69,6 5
2 juin 1997 27 296 859 19 663 478 13 174 698 67,0
27 novembre 2000 28 846 761 21 243 473 12 997 185 64,1 6
28 juin 2004 30 007 094 22 466 621 13 683 570 60,9
23 janvier 2006 30 007 094 23 054 615 14 908 703 64,7
  1. Pourcentage du nombre d'électeurs inscrits.
  2. Au début, le scrutin durait plusieurs semaines ou même plus d'un mois.
  3. Référendum.
  4. N'inclut pas le Québec, qui a tenu son propre référendum.
  5. Ce pourcentage augmente à 70,9 % lorsque le nombre d'électeurs inscrits sur les listes est rajusté pour tenir compte des électeurs qui ont déménagé ou qui sont décédés entre le recensement du référendum de 1992 et l'élection de 1993, pour laquelle il n'y a pas eu de recensement distinct, sauf au Québec, puisque les listes électorales de 1992 ont été réutilisées.
  6. Le taux de 61,2 % en 2000 a été rajusté au taux final de 64,1 % à la suite de la mise à jour du Registre national des électeurs, qui a permis de supprimer les noms d'électeurs décédés et les doublons résultant des déménagements.

Sources : Rapports du greffier de la Couronne en chancellerie (1867-1917); rapports du directeur général des élections (1921-2006); données récapitulatives inédites d'Élections Canada; R. Pomfret, The Economic Development of Canada (1987); H.A. Scarrow, Canada Votes (1962); Contact (1985).

* La présentation de ces données pose plusieurs défis. En effet, les résultats officiels n'ont pas été déclarés de façon uniforme depuis la Confédération. Dans le cas d'une élection par acclamation, par exemple, le nombre d'électeurs inscrits sur les listes de la circonscription visée est inclus dans le nombre total d'électeurs inscrits pour certaines élections, mais non pour d'autres. Par ailleurs, les listes électorales de certaines circonscriptions n'ont pas été établies. À l'Île-du-Prince-Édouard, aucune liste n'a été dressée dans la province pendant plusieurs élections.

En outre, certaines circonscriptions sont demeurées binominales jusqu'en 1966. Puisque chaque électeur pouvait voter pour plus d'un candidat, le nombre déclaré de votes déposés (bulletins valides et rejetés) était plus élevé que s'agissait d'une circonscription uninominale. Les données de participation électorale (y compris celles de cette annexe) ont été rectifiées, au besoin : pour évaluer la participation dans les cas précités, le nombre total de votes déposés dans une circonscription plurinominale a été divisé par le nombre de députés qui y ont été élus. (Scarrow, 1962)

Tableau 2

Taux de participation1 aux élections et aux référendums fédéraux par province et territoire2
Date de l'élection/
du référendum
T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. T.N.-O. Yn Nt Canada
7 août - 20 septembre 1867     77 71 69 75               73
20 juillet - 12 octobre 1872     59 80 67 72 86     51       70
22 janvier 1874   67 66 62 71 70     58       70
17 septembre 1878   65 79 73 67 68 51     70       69
20 juin 1882   71 73 67 70 32     68       70
22 février 1887   86 81 77 68 69 46     56 70     70
5 mars 1891   77 75 69 66 63 42     47 64     64
23 juin 1896   74 68 70 66 61 50     40 71     63
29 septembre 1898 3   46 40 41 46 47 32     30 38     45
7 novembre 1900   77 73 70 70 65     69 76     77
3 novembre 1904   73 77 70 77 69     56 72     72
26 octobre 1908   73 78 69 68 81 54   87   70
21 septembre 1911   83 78 71 69 79 63 65 53   83   70
17 décembre 1917   76 80 89 76 79 79 70 76 83   56   75
6 décembre 1921   79 69 64 75 63 65 67 63 67   83   68
29 octobre 1925   76 70 61 72 65 68 57 57 75   78   66
14 septembre 1926   84 72 68 71 64 77 70 57 71   80   68
28 juillet 1930   89 83 78 76 69 72 81 66 73   82   73
14 octobre 1935   80 76 77 74 74 75 77 65 76   70   74
26 mars 1940   78 70 68 66 69 74 77 63 76   82   70
27 avril 1942 3   57 45 63 76 64 67 59 65 69 62 58   71
11 juin 1945   81 72 78 73 75 76 85 73 80   63   75
27 juin 1949 58 85 75 79 74 75 72 79 69 69   76   74
10 août 1953 57 83 72 78 69 67 59 74 63 65 63 76   67
10 juin 1957 52 85 81 81 72 74 74 81 73 74 63 89   74
31 mars 1958 79 88 84 85 79 79 80 82 74 76 74 90   79
18 juin 1962 72 90 84 83 78 80 77 85 74 78 72 88   79
8 avril 1963 69 84 82 81 76 81 78 83 79 80 73 88   79
8 novembre 1965 66 88 82 80 71 77 74 80 74 75 76 86   75
25 juin 1968 68 88 82 80 72 77 76 81 73 76 69 87   76
30 octobre 1972 63 86 80 77 76 79 74 79 76 73 73 79   77
8 juillet 1974 57 80 74 71 67 74 70 72 67 72 61 67   71
22 mai 1979 60 81 75 74 76 78 77 79 68 75 70 74   76
18 février 1980 59 79 72 71 68 72 69 71 61 71 67 69   69
4 septembre 1984 65 85 75 77 76 76 73 78 69 78 68 78   75
21 novembre 1988 67 85 75 76 75 75 75 78 75 79 71 78   75
26 octobre 1992 53 71 68 72 3 72 71 69 73 77 70 70   72
25 octobre 1993 55 73 64 69 77 67 68 69 65 67 63 70   70 5
2 juin 1997 55 73 69 73 73 66 63 65 59 66 59 70   67
27 novembre 2000 57 73 63 68 64 58 62 62 60 63 52 64 54 61
28 juin 2004 49 71 62 63 61 62 57 59 59 63 47 62 44 61
23 janvier 2006 57 73 64 69 64 67 62 65 62 64 56 66 54 65

– Données non disponibles

  1. Pourcentage du nombre d'électeurs inscrits.
  2. Les provinces sont entrées dans la Confédération aux dates suivantes : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ontario et Québec, le 1er juillet 1867; Manitoba, le 15 juillet 1870; Colombie-Britannique, le 20 juillet 1871; Île-du-Prince-Édouard, le 1er juillet 1873; Alberta et Saskatchewan, le 1er septembre 1905; et Terre-Neuve, le 31 mars 1949.
  3. Référendum.
  4. Le Québec a tenu son propre référendum en 1992.
  5. Voir le tableau 1, note 5.

Sources : Rapports du greffier de la Couronne en chancellerie (1867-1917); rapports du directeur général des élections (1921-2006); données récapitulatives inédites d'Élections Canada.

Bibliographie sélective

Abella, Irving Martin. « The "Sydenham Election" of 1841 », Canadian Historical Review, vol. 47, no 4 (décembre 1966).

Abbott, Elizabeth (dir.) et Jacques Legrand. Chronicle of Canada, Montréal, Chronicle Publications, 1990.

Adachi, Ken. The Enemy That Never Was: A History of the Japanese Canadians, Toronto, McClelland and Stewart, 1976.

Bacchi, Carol. « Liberation Deferred: The Ideas of the English-Canadian Suffragists, 1877-1918 », thèse de doctorat, Université McGill, 1976.

Black, Jerome H. « La réforme du contexte du vote au Canada – L'expérience d'autres démocraties » dans Herman Bakvis (dir.), La participation électorale au Canada, vol. 15 des études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Brodie, Janine, avec le concours de Celia Chandler. « Les femmes et le processus électoral au Canada » dans Kathy Megyery (dir.), Les femmes et la politique canadienne – Pour une représentation équitable, vol. 6 des études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Canada. Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis (CRREFP). Pour une démocratie électorale renouvelée, volumes 1 et 2 du rapport final, Ottawa, CRREFP, 1991.

The Canadian Gallup Poll Ltd. « Attitudes of the Public Towards the Federal Electoral Process in Canada », sondage commandé par Élections Canada, 1979.

The Canadian Gallup Poll Ltd. « Attitudes of the Public Towards the Federal Electoral Process in Canada », sondage commandé par Élections Canada, 1980.

The Canadian Gallup Poll Ltd. « Gallup National Omnibus Conducted for Elections Canada: Summary of Results », sondage commandé par Élections Canada, 1984.

The Canadian Gallup Poll Ltd. « Gallup National Omnibus Conducted for Elections Canada: Summary of Results », sondage commandé par Élections Canada, 1986.

Cleverdon, Catherine L. The Woman Suffrage Movement in Canada, Toronto, University of Toronto Press, 1950.

Cornell, Paul G. et coll. Canada, unité et diversité, Toronto, Holt, Rinehart and Winston, 1967.

Courtney, John C. Commissioned Ridings: Designing Canada's Electoral Districts, Montréal et Kingston, McGill-Queen's University Press, 2001.

Dictionnaire biographique du Canada (DBC), volumes IV (1979), V (1983), VII (1988), VIII (1985), X  (1972), Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1966- .

Diefenbaker, John G. One Canada: Memoirs of the Right Honourable John G. Diefenbaker. The Crusading Years 1895–1956, vol. 1, Toronto, Macmillan of Canada, 1975.

Eagles, Munroe. « La participation et l'abstention aux élections fédérales canadiennes – Une analyse écologique » dans Herman Bakvis (dir.), La participation électorale au Canada, vol. 15 des études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

English, John. The Decline of Politics: The Conservatives and the Party System 1901–20, Toronto et Buffalo, University of Toronto Press, 1977.

Fenton, William N. The Great Law and the Longhouse: A Political History of the Iroquois Confederacy, Norman (Oklahoma), University of Oklahoma Press, 1998.

Franquet, Louis. Voyages et mémoires sur le Canada, préface de Jacques Lacoursière, Montréal, Éditions Élysée, 1974.

Gallup Canada Inc. « Gallup National Omnibus Survey of Eligible Voters », sondage commandé par Élections Canada, 1988.

Gallup Canada Inc. « 1992 Federal Referendum Study: Volume I – National Survey Final Report », sondage commandé par Élections Canada, 1993.

Garner, John. The Franchise and Politics in British North America, 1755–1867, Toronto, University of Toronto Press, 1969.

Hamel, J. M. « Canadian Women and the Vote », Chelsea Journal (septembre-octobre 1975).

Hamelin, Jean et Marcel Hamelin. Les mœurs électorales dans le Québec de 1791 à nos jours, Montréal, Éditions du Jour, 1962.

Hamelin, Jean, John Huot et Marcel Hamelin. Aperçu de la politique canadienne au XIXe siècle, Québec, Presses de l'Université Laval, 1965.

Lamoureux, Diane. Citoyennes? Femmes, droit de vote et démocratie, Montréal, Éditions du remue-ménage, 1989.

Lavergne, France. Le suffrage féminin, Études électorales, Sainte-Foy, Directeur général des élections du Québec, 1990.

Milen, Robert A. « Les Autochtones et la réforme constitutionnelle et électorale » dans Robert A. Milen (dir.), Les peuples autochtones et la réforme électorale au Canada, vol. 9 des études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Mishler, William. Political Participation in Canada: Prospects for Democratic Citizenship, Toronto, Macmillan, 1979.

Pammett, Jon H. « L'exercice du droit de vote au Canada » dans Herman Bakvis (dir.), La participation électorale au Canada, vol. 15 des études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Pammett, Jon H. et Lawrence LeDuc. Pourquoi la participation décline aux élections fédérales canadiennes : un nouveau sondage des non-votants, Ottawa, Élections Canada, 2003.

Pomfret, Richard. The Economic Development of Canada, Scarborough, Nelson Canada, 1987. D'abord publié chez Methuen Publications, 1981.

Power, Charles Gavan. A Party Politician: The Memoirs of Chubby Power, révisé par Norman Ward, Toronto, Macmillan of Canada, 1966.

Preston, W.T.R. My Generation of Politics and Politicians, Toronto, D.A. Rose Publishing Co., 1927.

Qualter, T.H. The Election Process in Canada, Toronto, McGraw-Hill Company of Canada, 1970.

Robertson, James R. Projet de loi C-24 : Loi modifiant la Loi électorale du Canada et la Loi de l'impôt sur le revenu (financement politique), résumé législatif, Direction de la recherche parlementaire, Bibliothèque du Parlement, 2003.

Roy, Patricia E. « Citizens Without Votes : East Asians in British Columbia, 1872–1947 » dans Jorgen Dahlie et Tessa Fernando (dir.), Ethnicity, Power and Politics in Canada, Toronto, Methuen, 1981.

Ryerson, Stanley Bréhaut. Capitalisme et Confédération : aux sources du conflit Canada/Québec, Montréal, Parti pris, 1978.

Scarrow, Howard A. Canada Votes: A Handbook of Federal and Provincial Election Data, Nouvelle-Orléans, The Hauser Press, 1962.

Scarrow, Howard A. « Patterns of Voter Turnout in Canada » dans John C. Courtney (dir.), Voting in Canada, Scarborough, Prentice-Hall, 1967.

Schull, Joseph. Laurier: The First Canadian, Toronto, The Macmillan Co. of Canada, 1965.

Small, David (dir.). La délimitation des circonscriptions au Canada : pour un vote égal et efficace, volume 11 de la collection d'études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Stanbury, W.T. L'argent et la politique fédérale canadienne : le financement des candidats et candidates et des partis, volume 1 de la collection d'études de la Commission royale sur la réforme électorale et le financement des partis, Toronto et Oxford, Dundurn Press, 1991.

Stewart, Gordon T. « John A. Macdonald's Greatest Triumph », Canadian Historical Review, vol. 63, 1982, p. 3-34.

Ward, Norman. The Canadian House of Commons: Representation, Toronto, University of Toronto Press, 1963.

Woodsworth, J.S. Strangers Within Our Gates or, Coming Canadians, Toronto, F. C. Stephenson, 1909.