Menu secondaire

Sondage d'opinion publique réalisé à la suite des élections partielles fédérales du 30 juin 2014

Section 2 : Introduction et méthodologie

2.1 Contexte et renseignements généraux

Le directeur général des élections du Canada (DGE) est un agent du Parlement du Canada qui encadre le travail d'Élections Canada et qui exerce une direction et une supervision à l'égard des mécanismes électoraux à l'échelon fédéral. Élections Canada est un organisme indépendant et non partisan qui veille à ce que les activités électorales respectent les dispositions de la Loi électorale du Canada. De plus, Élections Canada a le mandat de mettre en œuvre des programmes de sensibilisation du public, d'appuyer la revue des limites des circonscriptions du Canada et de mener des études portant sur les modes de vote qui diffèrent des modes classiques ainsi que sur le recours à la technologie lors d'élections. Périodiquement, à la suite de consultations électorales, Élections Canada commande des recherches sur l'opinion publique qui visent à évaluer son rendement relatif à l'exécution de son mandat.

Le 30 juin 2014, des élections partielles ont eu lieu dans quatre circonscriptions fédérales, soit Trinity-Spadina, Scarborough-Agincourt, Fort McMurray-Athabasca et Macleod. Élections Canada a retenu les services du cabinet The Strategic Counsel pour mener une recherche sur l'opinion publique auprès des électeursnote 2 (électeurs admissibles) de chacune de ces circonscriptions, dans la période suivant l'élection partielle. Élections Canada exploite les données probantes fournies par la recherche sur l'opinion publique pour améliorer ses programmes publics et permettre au DGE de faire rapport au Parlement. En outre, la recherche sur l'opinion publique contribue à une compréhension approfondie des tendances qui se dessinent quant à la façon dont les Canadiens perçoivent et conçoivent les programmes et les services offerts par Élections Canada, de même que le processus électoral tout entier, et quant aux possibles obstacles et défis liés à la participation des électeurs.

2.2 Méthodologie

Un sondage téléphonique a été réalisé auprès de 1 600 électeurs, soit 400 électeurs dans chacune des quatre circonscriptions. Cet échantillon d'individus a été constitué au hasard, au moyen d'un système d'appel aléatoire utilisé pour sélectionner les ménages. Les données de sondage ont été recueillies entre le 29 juillet et le 19 août 2014. La marge d'erreur associée aux résultats pour l'échantillon complet est de ±2,45 %, 19 fois sur 20. La marge d'erreur associée aux résultats pour chaque circonscription est de ±4,9 %, 19 fois sur 20. Un nombre limité d'entrevues ont été réalisées afin de valider le questionnaire. Aucune modification n'a été faite à la lumière des résultats des entrevues, tels qu'établis au terme d'un examen approfondi des enregistrements sonores. D'une durée moyenne de dix minutes, les entrevues ont été réalisées par des intervieweurs bilingues qualifiés. Le taux de réponse observé pour l'ensemble du sondage a été de 10 %. Les taux de réponse suivants ont été observés dans les circonscriptions : Trinity-Spadina, 11 %; Scarborough-Agincourt, 9 %; Fort McMurray-Athabasca, 9 %; Macleod, 9 %. Il a fallu faire jusqu'à huit relances pour joindre un répondant pouvant participer dans chaque ménage.

Les résultats du sondage ont été pondérés en fonction de l'âge et du sexe, de façon à refléter les caractéristiques de la population, les hommes étant légèrement sous-représentés et les électeurs de moins de 35 ans étant moyennement sous-représentés dans l'échantillon. Les réponses données aux questions ouvertes que comptait le questionnaire ont été analysées et codées, et des tableaux ont été produits, afin d'examiner les résultats en fonction de caractéristiques démographiques importantes comme l'âge, le sexe, le niveau d'instruction, le revenu du ménage et la situation d'emploi.

Les résultats généraux et les résultats par circonscription sont présentés sous forme de texte, de diagrammes et de tableaux. Des listes à puces sont utilisées pour décrire les résultats propres à certains éléments de l'échantillon, là où ces derniers diffèrent des résultats observés pour tout l'échantillon. Il serait raisonnable pour les lecteurs de supposer qu'une différence ne faisant pas l'objet d'une mention dans le présent rapport a été jugée non significative par rapport aux résultats généraux de l'étude ou trop faible pour mériter d'être signalée. Les expressions suivantes servent à désigner les quatre circonscriptions fédérales abordées dans le rapport :

Les lecteurs sont priés de noter que les graphiques utilisés pour représenter les résultats n'indiquent pas nécessairement la proportion de répondants qui, dans l'échantillon, ont omis de répondre à une question ou ont répondu « ne sait pas ». En outre, en raison de l'arrondissement des chiffres, il est possible que la somme de certains résultats ne donne pas 100 %.


note 2Dans le présent document, les mots de genre masculin appliqués aux personnes désignent les hommes et les femmes.