Menu secondaire

Sondage d'opinion publique réalisé à la suite de l'élection partielle du 24 octobre 2016 dans la circonscription de Medicine Hat–Cardston–Warner

Introduction

Élections Canada a chargé Phoenix Strategic Perspectives d'effectuer un sondage pour l'aider à évaluer l'élection partielle du 24 octobre 2016 dans la circonscription fédérale de Medicine Hat–Cardston–Warner, en Alberta.

Contexte et objectifs

Élections Canada est un organisme indépendant et non partisan qui relève directement du Parlement. L'organisme a le mandat de mener les élections générales et partielles et les référendums fédéraux, d'administrer le régime de financement politique prévu par la Loi électorale du Canada, de surveiller l'observation de la législation électorale et de la faire appliquer.

Dans le cadre de son programme d'évaluation, l'organisme voulait effectuer un sondage auprès des électeurs de la circonscription de Medicine Hat–Cardston–Warner (Alberta), où une élection partielle a eu lieu le 24 octobre 2016. Le sondage visait à évaluer les opinions, l'expérience, les attitudes et les connaissances des électeurs en ce qui concerne les services offerts par l'organisme et divers aspects du processus électoral.

Plus précisément, les électeurs ont été sondés sur les sujets suivants :

Les résultats aideront à évaluer et à parfaire les programmes et les services aux électeurs, ce qui pourrait faciliter la préparation des rapports que le directeur général des élections présente au Parlement.

Méthodologie

Un sondage téléphonique de 10 minutes à composition aléatoire et à base double (numéros de téléphone résidentiel et cellulaire) a été mené auprès de 750 électeurs habiles à voter, du 29 octobre au 13 novembre 2016. Pour être habile à voter, une personne devait avoir la citoyenneté canadienne, être âgée d'au moins 18 ans le jour de l'élection (le 24 octobre 2016) et résider dans la circonscription de Medicine Hat–Cardston–Warner (c'est-à-dire que son adresse de résidence habituelle devait se trouver dans cette circonscription) du premier jour de la période de révision jusqu'au jour de l'élection. Avec un échantillon de cette taille, les résultats peuvent être considérés comme exacts 19 fois sur 20 (facteur de correction pour population finie appliqué), avec une marge d'erreur de ±3,6 %. La marge d'erreur est plus élevée pour les résultats issus de sous-groupes de l'échantillon total. L'échantillon a été pondéré en fonction de la distribution de la population dans la circonscription.

Pour obtenir une description complète de la méthodologie, veuillez consulter la note d'information sur la méthodologie qui est présentée séparément.

Avis aux lecteurs