Menu secondaire

Sondage d'opinion publique réalisé à la suite de l'élection partielle du 24 octobre 2016 dans la circonscription de Medicine Hat–Cardston–Warner

Connaissance de l'élection partielle et niveau d'information des électeurs

La vaste majorité des électeurs éligibles sondés (97 %) ont dit qu'ils étaient au courant de l'élection partielle du 24 octobre 2016 dans la circonscription fédérale de Medicine Hat–Cardston–Warner. La probabilité d'avoir été au courant de l'élection partielle fédérale augmentait avec le niveau d'éducation, les résultats allant de 96 % des électeurs ayant tout au plus un diplôme d'études secondaires à 100 % des électeurs ayant fait des études universitaires. Cette probabilité était aussi plus élevée parmi les travailleurs (98 %), les retraités (99 %) et les personnes au foyer (99 %) que parmi les électeurs sans emploi (83 %) au moment du sondage.

Le reste de cette section porte sur les moyens de communication utilisés par Élections Canada pour diffuser de l'information auprès de l'électorat.

Une proportion modérée de répondants se souvenaient de publicités d'Élections Canada

Un peu plus des deux tiers (67 %) des électeurs au courant de l'élection partielle ont dit qu'ils avaient vu, lu ou entendu des publicités ou des communications d'Élections Canada leur indiquant où, quand et comment voter à l'élection partielle, tandis que 28 % n'auraient eu connaissance d'aucune publicité ou communication et que 4 % ne le savaient pas.

Souvenir des publicités d'Élections Canada

Souvenir des publicités d'Élections Canada

Description de « Souvenir des publicités d'Élections Canada »

La probabilité de se souvenir de publicités ou de communications d'Élections Canada au sujet de l'élection partielle était plus élevée parmi les retraités (77 %) et les personnes au foyer (70 %) que parmi les personnes occupant un emploi (63 %) au moment du sondage. Ceux qui ne se souvenaient pas d'avoir reçu une CIE (44 %) et ceux qui ont voté à un bureau de scrutin le jour de l'élection (71 %) étaient moins susceptibles de se souvenir de publicités ou de communications au sujet de l'élection partielle.

Les électeurs se souvenaient d'avoir vu des publicités dans les journaux principalement

Les répondants qui se souvenaient d'avoir vu, lu ou entendu des publicités ou des communications d'Élections Canada au sujet de l'élection partielle du 24 octobre les avaient surtout vues dans des journaux (37 %) ou entendues à la radio (32 %). De plus, un quart d'entre eux (25 %) se souvenaient d'avoir obtenu de l'information sur l'élection partielle grâce à leur CIE.

La télévision a été mentionnée par 22 % des répondants à qui on a demandé où ils avaient vu les publicités d'Élections Canada. De plus, 17 % se rappelaient avoir reçu par la poste des brochures et des dépliants d'Élections Canada. Les autres sources d'information ont été mentionnées beaucoup moins souvent.

Sources d'information

Sources d'information

Description de « Sources d'information »

La probabilité d'avoir entendu parler de l'élection partielle dans les journaux et à la télévision augmentait avec l'âge : les résultats vont de 6 % des moins de 25 ans à 55 % des 55 ans et plus en ce qui concerne les journaux, et de 6 % à 28 % respectivement en ce qui concerne la télévision. Il convient de noter que les électeurs âgés de 55 ans et plus ont été moins nombreux (16 %) à avoir entendu parler de l'élection partielle à la radio, alors que les électeurs de 25 à 54 ans ont été les plus nombreux (47 %) à nommer cette source d'information.

Les électeurs avaient un bon niveau d'information générale sur l'élection partielle

Lorsqu'on leur a demandé à quel point ils se sentaient bien informés des modalités de vote (où, quand et comment voter), les électeurs au courant de l'élection partielle se considéraient comme bien informés. Les trois quarts d'entre eux (75 %) ont dit qu'ils se sentaient bien informés sur l'élection partielle, et environ un cinquième (18 %), qu'ils se sentaient plutôt bien informés. Relativement peu d'électeurs se considéraient comme plutôt mal informés (4 %) ou très mal informés (3 %).

Le diagramme ci-dessous illustre ces résultats.

Connaissance des modalités de vote (où, quand et comment voter)

Connaissance des modalités de vote (ou, quand et comment voter)

Description de « Connaissance des modalités de vote (où, quand et comment voter) »

La probabilité de se sentir bien informés des modalités de vote (où, quand et comment voter) augmentait avec l'âge (47 % des 18 à 24 ans contre 83 % des 55 ans et plus).

Peu d'électeurs ont visité le site Web d'Élections Canada; ceux qui l'ont fait ont été satisfaits

Un dixième des électeurs au courant de l'élection partielle du 24 octobre ont consulté le site Web d'Élections Canada. Les visiteurs du site Web ont été généralement satisfaits de l'information qu'ils y ont trouvée : 48 % en ont été très satisfaits, et 45 %, plutôt satisfaits. Le niveau d'insatisfaction était faible, mais ceux qui n'ont pas été satisfaits ont surtout dit qu'ils étaient très insatisfaits (6 %).

Site Web d'Élections Canada

Site Web d'Élections Canada

Description de « Site Web d'Élections Canada »

Peu d'électeurs ont communiqué avec Élections Canada

Seulement 3 % des électeurs sondés qui étaient au courant de l'élection partielle ont dit avoir communiqué avec Élections Canada pendant la campagne. La plupart d'entre eux se sont dits satisfaits de l'information reçue d'Élections Canada : 57 % en ont été très satisfaits, et 31 %, plutôt satisfaits.

Sources d'information

Communications avec Site Élections Canada

Description de « Communications avec Site Élections Canada »