Menu secondaire

Sondage auprès de l'Électorat : Élections partielles Whitby–Oshawa / Yellowhead

1. RÉSUMÉ

Contexte ET Méthodologie

Élections Canada a pour mission de veiller à ce que tous les Canadiens puissent exercer leurs droits démocratiques, que ce soit en votant ou en se portant candidats lors des élections. L'organisme prend de nombreuses mesures pour mieux faire connaître les élections, les procédures de vote et la réglementation ainsi que pour minimiser les obstacles à la participation.

Élections Canada a demandé à un tiers indépendant de mener un sondage auprès des électeurs dans le but de cerner leurs opinions, leurs attitudes et leurs connaissances concernant les services de l'organisme et d'évaluer leur expérience de vote dans le cadre du processus électoral existant.

En ce qui concerne les élections partielles qui ont eu lieu le 17 novembre 2014 à Whitby–Oshawa (Ontario) et à Yellowhead (Alberta), Nielsen Consumer Insights (ci-après Nielsen) a reçu le mandat d'effectuer un sondage respectant les exigences mentionnées précédemmentnote 1.

Un sondage téléphonique d'une durée moyenne de 12 minutes a eu lieu du 17 au 30 décembre 2014 auprès des électeurs admissibles des circonscriptions de Whitby–Oshawa (Ontario) et de Yellowhead (Alberta).

En tout, 1 503 entrevues ont été menées (753 à Whitby–Oshawa et 750 à Yellowhead). L'admissibilité au sondage a été déterminée par l'âge du répondant (avoir 18 ans ou plus le jour de l'élection), le fait d'habiter ou non la circonscription en question (le code postal a permis de faire cette vérification) et son statut de citoyenneté (être citoyen canadien).

Après la collecte de données, les données ont été pondérées suivant les proportions de la population dans les deux circonscriptions. Grâce à la stratégie de planification et d'échantillonnage mise de l'avant, les facteurs de pondération retenus sont minimes. À un intervalle de confiance de 95 % (19 fois sur 20), la marge d'erreur d'un échantillon combiné de cette taille est de +/- 2,5 %, alors qu'en prenant séparément chaque circonscription, la marge d'erreur est de +/- 3,6 %.

PRINCIPAUX RÉSULTATS

Dans les deux circonscriptions, les votants rapportent des niveaux de satisfaction extrêmement élevés à l'égard des services obtenus auprès du personnel d'Élections Canada (91 % d'entre eux sont très satisfaits). Parallèlement, presque tous les votants allèguent qu'il a été très facile (85 %) ou assez facile (11 %) de voter lors de ces élections partielles. La majorité des répondants indiquent qu'Élections Canada a géré les élections partielles de façon très équitable (63 %) ou plutôt équitable (17 %).

CONNAISSANCE DE LA TENUE D'ÉLECTIONS PARTIELLES

L'étude, qui mesurait la connaissance de la tenue des élections partielles qui se sont déroulées à Whitby–Oshawa et à Yellowhead le 17 novembre 2014, révèle que neuf répondants sur dix étaient au courant des élections partielles. Même si le niveau de connaissance est élevé dans les deux circonscriptions, il est beaucoup plus élevé à Whitby–Oshawa qu'à Yellowhead (95 % par rapport à 86 %, respectivement). Cette différence est majoritairement attribuable au manque de connaissance des jeunes résidents de Yellowhead (89 % à Whitby–Oshawa, comparativement à 70 % à Yellowhead), tandis que dans les autres sous-groupes, la connaissance de la tenue d'élections est comparable pour les deux circonscriptions. 

De façon générale, les répondants avaient entendu parler des élections partielles dans les journaux (47 %), à la télévision (38 %) ou à la radio (33 %). Les autres sources fréquemment mentionnées sont, entre autres, les affiches ou pancartes électorales des candidats ou des partis (18 %), le bouche à oreille (15 %) ainsi que deux produits d'Élections Canada, à savoir la carte d'information de l'électeur (14 %) et la brochure/le dépliant/la carte de rappel d'Élections Canada (14 %). Plus de la moitié des répondants autochtones (53 %) ont remarqué la publicité d'Élections Canada, comparativement à un tiers des répondants de la population générale (33 %). Parmi les répondants qui ont un handicap, plus de quatre sur dix (43 %) ont remarqué les publicités, comparativement à un répondant sur trois (33 %) parmi les répondants sans handicap.

La carte d'information de l'électeur (CIE) est de loin la source de renseignements sur les procédures de vote que les répondants ont le plus souvent utilisée pour ces élections partielles (68 %), suivie des journaux (17 %). La portée de la publicité d'Élections Canada est limitée dans les deux circonscriptions, où à peine le tiers des électeurs (34 %) indiquent avoir remarqué la publicité. La publicité a eu plus de succès à Whitby–Oshawa, où elle a rejoint 40 % des électeurs, comparativement à seulement 27 % à Yellowhead.

Ceux qui ont remarqué la publicité se rappellent qu'elle mentionnait la date des élections partielles (44 %), qu'elle rappelait/incitait les gens à voter (23 %) et qu'elle mentionnait la preuve d'identité/d'adresse (17 %), les heures d'ouverture des bureaux de vote (12 %) et les dates du vote par anticipation (12 %). Les répondants ont le plus souvent remarqué la publicité d'Élections Canada dans les journaux (59 %) et à la radio (22 %), alors que les autres canaux publicitaires ne se sont pas révélés aussi efficaces. Le rappel du slogan d'Élections Canada est lui aussi restreint dans les deux circonscriptions (18 % à Whitby–Oshawa et 17 % à Yellowhead).

CARTE D'INFORMATION DE L'ÉLECTEUR

La majorité des électeurs (87 %) ont reçu leur CIE. Quant aux différences entre les deux circonscriptions, les répondants de Whitby–Oshawa sont légèrement plus nombreux à avoir reçu leur CIE (90 % par rapport à 84 % à Yellowhead). La quasi-totalité de ceux qui ont reçu la carte (98 %) indiquent que l'information qui y figurait était exacte. Parmi ceux qui n'ont pas reçu de CIE d'Élections Canada, près des deux tiers (64 %) d'entre eux n'ont rien fait pour savoir s'ils étaient inscrits pour voter à ces élections partielles, tandis que certains électeurs savaient/tenaient pour acquis qu'ils étaient inscrits (5 %), d'autres ont consulté le site Web d'Élections Canada (4 %), ont utilisé les médias sociaux (3 %), se sont fiés au bouche à oreille ou ont demandé à des membres de la famille (3 %), ou encore ont téléphoné au numéro 1‑800 d'Élections Canada (3 %).

La majorité des votants (83 %) ont apporté leur CIE au bureau de scrutin. Le pourcentage des votants qui ont apporté leur CIE est significativement plus élevé à Whitby–Oshawa qu'à Yellowhead (88 % par rapport à 74 %).

Bien que très peu d'électeurs aient communiqué avec Élections Canada pour une raison ou une autre pendant la campagne (4 %), les trois quarts (75 %) de ceux qui l'ont fait allèguent qu'ils ont obtenu l'information dont ils avaient besoin.

PARTICIPATION DES ÉLECTEURS

Selon les résultats du sondage, près de trois électeurs sur cinq (59 %) disent avoir voté aux élections partielles de novembre 2014. En ce qui concerne le taux de participation, il a été de 71 % à Whitby–Oshawa et de 47 % à Yellowheadnote 2. Parmi ceux qui ont voté lors de ces élections partielles, deux sur cinq (39 %) disent que c'est leur devoir de voter, alors que parmi ceux qui n'ont pas voté, les raisons qu'ils invoquent le plus souvent pour ne pas l'avoir fait sont qu'ils travaillaient (17 %), qu'ils étaient en voyage (16 %) ou qu'ils étaient trop occupés de façon générale (14 %).

Un pourcentage considérable (59 %) de ceux qui n'ont pas voté disent qu'ils auraient été prêts à voter en ligne si le site Web d'Élections Canada avait permis de le faire. Parmi ceux qui n'ont pas voté, près de un répondant sur cinq (18 %) indiquent qu'ils votent toujours et qu'ils voteront lors des prochaines élections, tandis que certains indiquent que le vote par Internet/téléphone (14 %) et le fait d'avoir des candidats/partis meilleurs ou plus honnêtes (10 %) sont des facteurs qui les encourageraient à voter à l'avenir.

La plupart des votants sont partis de la maison pour aller voter (72 %), et ce pourcentage est bien plus élevé à Whitby–Oshawa (77 %) qu'à Yellowhead (62 %). À l'opposé, les votants de Yellowhead sont plus susceptibles d'être partis de leur lieu de travail (28 %, comparativement à 20 % à Whitby–Oshawa). Plus de quatre votants sur cinq (81 %) ont voté au bureau de scrutin. La période où l'achalandage a été le plus grand est tard en après-midi/en début de soirée (après 13 h 30), 67 % des votants s'étant rendus aux urnes pendant cette période.

Les votants rapportent que les affiches directionnelles à l'intérieur des bâtiments étaient plus visibles que celles à l'extérieur (95 % par rapport à 84 %, respectivement). Globalement, l'accessibilité du bâtiment où le bureau de scrutin était situé est très bien évaluée, 92 % des votants lui donnant la plus haute note possible. Bien que les deux circonscriptions obtiennent des notes élevées, les électeurs de Yellowhead accordent ici des notes passablement plus élevées à l'accessibilité du bâtiment (95 % par rapport à 91 %). Moins de la moitié des votants (45 %) ont remarqué les affiches indiquant l'accès pour les fauteuils roulants.

EXIGENCES D'IDENTIFICATION

Pratiquement tous les électeurs (95 %) savaient qu’ils devaient prouver leur identité pour voter. Le pourcentage des électeurs qui savaient qu’ils devaient également prouver leur adresse était toutefois relativement plus bas (82 %). Les réponses des électeurs à ces questions sont pratiquement identiques dans les deux circonscriptions. La source d’information concernant les exigences la plus communément citée est l’expérience/la connaissance antérieure (50 %), suivie de la CIE (34 %). Très peu d’électeurs mentionnent d’autres sources.

Le permis de conduire est le document que les gens ont le plus couramment utilisé pour prouver leur identité et leur adresse lorsqu'ils ont voté (93 %). Tel que mentionné précédemment, la majorité des électeurs savaient qu'ils devaient prouver leur identité et leur adresse pour voter. Par conséquent, très peu de votants (2 %) n'avaient pas les documents requis lorsqu'ils sont allés voter.

Globalement, la majorité des votants trouvent qu'il a été facile de satisfaire aux exigences d'identification; 83 % d'entre eux accordent ici la plus haute note possible. Le pourcentage de votants qui donnent la plus haute note possible à la facilité de satisfaire aux exigences d'identification est assez similaire dans les deux circonscriptions (84 % à Whitby–Oshawa comparativement à 81 % à Yellowhead).

EXPÉRIENCE LORS DES ÉLECTIONS PARTIELLES ET PERCEPTION D'ÉQUITÉ

La quasi-totalité des votants ont été satisfaits de la langue dans laquelle on les a servis (99 %) et ont trouvé que le temps d'attente au bureau de scrutin était acceptable (99 %). Les pourcentages des votants qui ont été très satisfaits (91 %) ou assez satisfaits (8 %) du niveau de service fourni par le personnel d'Élections Canada sont les mêmes.

Quatre électeurs sur cinq (80 %) ont une perception positive d'Élections Canada relativement à sa façon de gérer équitablement ces élections partielles. Le pourcentage d'électeurs qui donnent la plus haute note possible à Élections Canada (très équitable) est bien plus élevé à Whitby–Oshawa qu'à Yellowhead (70 % par rapport à 56 %).    


Note 1 Le sondage a été mené conformément aux normes de l'Association de la recherche et de l'intelligence marketing (ARIM).

Note 2Prière de noter que ces taux de participation sont supérieurs aux résultats officiels rapportés par Élections Canada. Les raisons susceptibles d'expliquer cette différence et les mesures prises par Nielsen pour réduire cet écart font l'objet d'une discussion dans la section du rapport intitulée « Limites ».