Menu secondaire

Enquête auprès des candidats à la 41e élection générale fédérale

Opinions générales concernant Élections Canada

Cette section présente les résultats obtenus aux questions générales concernant la conduite de l'élection générale fédérale de 2011.

Quatre répondants sur cinq étaient satisfaits de la qualité générale du service offert par Élections Canada

Quatre candidats sur cinq (81 %) étaient satisfaits de la qualité générale du service reçu d'Élections Canada lors de l'élection générale de 2011. Les autres candidats étaient soit ni satisfaits ni insatisfaits (12 %), soit insatisfaits (7 %).

La satisfaction des répondants est demeurée essentiellement la même depuis l'enquête de référence de 2008, alors que 79 % des candidats avaient dit être satisfaits du service reçu d'Élections Canada.

Satisfaction à l'égard de la qualité du service d'Élections Canada

Description en texte du graphique « Satisfaction à l'égard de la qualité du service d'Élections Canada ».

Différences sociodémographiques

Comparativement à 81 % de l'ensemble des répondants, les candidats du Québec (87 %), ceux de moins de 30 ans (88 %) et ceux de sexe masculin (83 %) étaient plus enclins à se dire satisfaits d'Élections Canada et de la qualité du service reçu de cet organisme.

La plupart étaient satisfaits de l'administration de l'élection

Témoignant d'une satisfaction générale, 72 % des candidats étaient satisfaits de la façon dont Élections Canada avait administré l'élection, le tiers (32 %) des candidats se disant même très satisfaits. La plupart des autres (19 %) étaient ni satisfaits ni insatisfaits et 8 % ont exprimé de l'insatisfaction à l'égard de la façon dont l'élection générale de 2011 avait été administrée.

Ces résultats révèlent une légère augmentation du taux de satisfaction depuis 2008 (72 % vs 68 % en 2008).

Satisfaction à l'égard de l'administration de l'élection

Description en texte du graphique « Satisfaction à l'égard de l'administration de l'élection ».

Différences sociodémographiques

Comparativement aux candidats les plus expérimentés, ceux dont il s'agissait de la première campagne ont été plus nombreux à se dire satisfaits de l'administration de l'élection (75 % vs 66 %). Naturellement, le nombre de candidats se disant satisfaits de l'administration de l'élection était plus grand chez ceux qui étaient satisfaits de la qualité générale du service offert par Élections Canada (84 % vs 9 % des candidats insatisfaits) et du travail du directeur du scrutin de leur circonscription (83 % vs 20 % des candidats insatisfaits).

La plupart des candidats étaient satisfaits du travail du directeur du scrutin

Les candidats étaient plus nombreux à se dire satisfaits du travail de leur directeur du scrutin que de l'administration générale de l'élection. Quatre candidats sur cinq (81 %) étaient satisfaits de la façon dont leur directeur du scrutin avait géré cette élection dans leur circonscription, la moitié (52 %) se disant même très satisfaits. Par contre, 11 % étaient ni satisfaits ni insatisfaits et 8 % ont exprimé de l'insatisfaction à ce chapitre.

Le taux de satisfaction n'a pratiquement pas changé depuis 2008 (81 % en 2011 comparativement à 79 % en 2008).

Satisfaction à l'égard du travail du directeur du scrutin

Description en texte du graphique « Satisfaction à l'égard du travail du directeur du scrutin ».

Différences sociodémographiques

Les candidats de la région de l'Atlantique (91 %) et ceux de moins de 30 ans (87 %) étaient généralement plus nombreux à se dire satisfaits du travail de leur directeur du scrutin. Le nombre de candidats se disant satisfaits du travail de leur directeur du scrutin était plus grand chez ceux qui étaient satisfaits de la qualité générale du service offert par Élections Canada (89 % vs 38 % des insatisfaits) et de la façon dont Élections Canada avait administré l'élection (92 % vs 41 % des candidats insatisfaits).

La plupart des candidats étaient grandement satisfaits de leurs rapports avec le directeur du scrutin

Dans l'ensemble, 86 % des candidats étaient satisfaits de leurs rapports avec le directeur du scrutin de leur circonscription, 63 % se disant même très satisfaits. Les autres étaient soit ni satisfaits ni insatisfaits (8 %), soit insatisfaits (5 %). Le taux de satisfaction est demeuré le même depuis 2008, alors que 85 % des candidats se disaient satisfaits de leurs rapports avec leur directeur du scrutin.

Satisfaction à l'égard des rapports avec le directeur du scrutin

Description en texte du graphique « Satisfaction à l'égard des rapports avec le directeur du scrutin ».

Différences sociodémographiques

Plus les candidats étaient jeunes, plus ils étaient susceptibles d'être satisfaits de leurs rapports avec leur directeur du scrutin, allant de 85 % des candidats de 50 ans et plus à 94 % de ceux de moins de 30 ans. De plus, la satisfaction était plus grande chez les hommes (88 %) et chez les candidats satisfaits du travail de leur directeur du scrutin (96 %), de l'administration générale de l'élection (95 %) et de la qualité du service reçu d'Élections Canada (94 %).