Menu secondaire

Sondage auprès des électeurs à la suite de la 41e élection générale

Annexe 3 : les personnes âgées

La présente section expose des observations supplémentaires au sujet des électeurs de 65 ans ou plus.

État de santé, maladie ou blessure – principales raisons pour lesquelles les personnes âgées n'ont pas voté

Les électeurs de 65 ans ou plus se sont révélés plus susceptibles que la population en général d'indiquer avoir voté (93 % c. 84 %). Par ailleurs, les répondants ayant 65 ans ou plus qui ont dit ne pas avoir voté (n = 32) ont présenté diverses raisons pour expliquer leur abstention. En particulier, la raison la plus souvent signalée tient à leur état de santé, à une maladie ou à une blessure (n = 10). Les déplacements sont une autre raison évoquée (n = 6). Quelques-uns des répondants ont signalé des raisons liées à des perceptions négatives à l'égard du vote et de la politique (n = 2), l'apathie (n = 2) et le cynisme (n = 2). Au nombre des autres raisons signalées figurent des enjeux de transport (n = 3), des enjeux liés aux partis politiques (n = 2), des problèmes liés à l'accessibilité (n = 1), des problèmes d'inscription (n = 1), des questions d'horaire conflictuels (n = 1), des obligations familiales (n = 1) et le manque d'information (n = 1).

De l'aide pour se rendre au bureau de vote – principale suggestion formulée pour encourager les personnes âgées à voter

Les électeurs admissibles ayant 65 ans ou plus devaient indiquer ce qu'il faudrait faire, le cas échéant, pour aider les personnes âgées à voter lors des élections fédérales. La principale suggestion, formulée par plus du quart (27 %) des répondants interrogés à ce sujet, propose d'aider davantage les aînés à se rendent au bureau de vote. Il s'agit de la seule suggestion formulée avec une certaine régularité. Au nombre des autres suggestions, que proposent tout au plus 5 % des répondants, figurent l'établissement de bureaux de vote dans les maisons de retraite ou les hôpitaux (5 %), l'adoption de meilleures politiques gouvernementales s'adressant aux personnes âgées (4 %), la présentation de plus de renseignements au sujet des candidats (2 %), la prestation de plus d'aide aux bureaux de vote (2 %), et le vote en ligne (2 %).

La catégorie « Autre » réunit des suggestions que formulent moins de 2 % des répondants, y compris l'encouragement du vote chez les personnes âgées, la tenue de réunions auprès d'électeurs plus âgés, la sensibilisation, la tenue moins fréquente d'élections et la diffusion de dépliants par la poste.

Près de la moitié (48 %) des électeurs admissibles de 65 ans ou plus n'ont pas formulé de suggestion qui permettraient d'aider les personnes âgées à voter aux élections fédérales : près du quart (23 %) des répondants interrogés ont dit qu'il ne fallait rien faire de particulier, tandis qu'un autre quart (25 %) ont dit ne pas le savoir ou encore, n'ont pas pas répondu à la question.

Suggestions pour encourager les personnes âgées à voter
La description texte du graphique « Suggestions pour encourager les personnes âgées à voter »