Menu secondaire

Participation et raisons de l'abstention au vote lors de la 42e élection générale : Résultats de l'Enquête sur la population active

Version PDF pour imprimer

Politique et recherchenote 1

Le 5 mai 2016

En se fondant sur les questions posées par Élections Canada dans l'Enquête sur la population active (EPA) à la suite de l'élection générale de 2015, Statistique Canada a publié un communiqué le 22 février 2016, lequel mettait l'accent sur la participation et les raisons de l'abstention au vote. La présente note fait référence aux principaux résultats mentionnés dans le communiqué et examine de façon plus détaillée les raisons de l'abstention au vote qui sont liées au processus électoral. Dans la mesure du possible, des comparaisons sont établies avec l'élection de 2011.

Méthodologie

Pour la deuxième fois depuis 2011, Élections Canada a collaboré avec Statistique Canada pour formuler des questions sur la participation des électeurs dans l'EPA qui suit une élection générale. Comme dans le cas de la 41e élection générale, on a demandé aux citoyens canadiens s'ils avaient voté, et sinon, pourquoi. Cette fois-ci, afin de mieux évaluer dans quelle mesure les exigences d'identification des électeurs peuvent avoir influencé leur décision de ne pas voter, les catégories de raisons principales de l'abstention ont été affinéesnote 2. De plus, une question a été ajoutée dans le but d'évaluer la proportion de ceux qui s'étaient rendus à un bureau de vote parmi ceux qui ont déclaré ne pas avoir voté parce qu'ils n'ont pas été en mesure de prouver leur identité ou leur adressenote 3.

L'EPA est administrée par Statistique Canada sur une base mensuelle et permet de recueillir des renseignements sur le marché du travail pour quelque 100 000 personnes à partir d'un échantillon d'environ 56 000 ménagesnote 4. La participation à l'EPA est obligatoire, mais les répondants n'étaient pas obligés de répondre aux questions d'Élections Canada lors du sondage de novembre 2015. Le taux de réponse à la question filtre d'Élections Canada sur la citoyenneté était de 96,7 %. Le fait que presque tous les participants à l'EPA ont accepté de répondre aux questions d'Élections Canada diminue considérablement le biais de sélection généralement constaté lors des sondages politiques ou électoraux traditionnels. Comparativement à d'autres sondages – où la taille de l'échantillon est habituellement de 1 500 à 3 500 répondants –, l'EPA, dont l'échantillon est très vaste, permet une analyse statistique plus significativenote 5. Cela représente un avantage pour l'étude de petits groupes ou d'aspects plus marginaux d'un sujet.

Élections Canada a procédé à une analyse approfondie des résultats en se fondant sur des données regroupéesnote 6 à partir de tableaux complémentaires fournis par Statistique Canada. Diverses règles de confidentialité ont été appliquées à ces tableaux afin de prévenir la publication ou la divulgation de tout renseignement jugé confidentiel. En s'appuyant sur les conseils de Statistique Canada, Élections Canada a effectué d'autres tests afin de déterminer si les estimations sont fiables et si les différences observées peuvent être considérées comme statistiquement significativesnote 7.

Participation

Raisons de l'abstention au vote

Tableau 1. Raisons de l'abstention au vote – tous les non-votants, les jeunes et les Autochtones vivant hors réserve – élection fédérale 2015 (%)
Raisons de l'abstention au vote Tous les non-votants Jeunes
(18-24)
Autochtones vivant hors réserve
Raisons liées à la vie courante ou à la santé 47,9 46,6 41,4
Trop occupé 23,5 28,4 20,9
À l'extérieur de la ville 11,9 13,0 9,9
Malade ou incapacité 12,5 5,1 10,7
Raisons de nature politique 39,5 37,6 43,4
Pas intéressé à la politique 31,8 32,9 35,0
Manque d'information concernant les enjeux de la campagne et les positions des partis 1,5 1,9E
N'aimait pas les candidats / les partis / la campagne 3,1 1,1E 4,1E
Avait le sentiment que voter ne ferait pas de différence 1,4 2,4E
Ne savait pas pour qui voter 1,7 1,1E F
Raisons liées au processus électoral 7,6 11,5 9,4
N'a pas pu prouver son identité ou son adresse 2,7 4,6 4,6E
N'était pas inscrit sur la liste électorale 0,9 2,3E
Problème de transport / bureau de vote trop éloigné du domicile 1,4 1,1E 1,3E
Manque d'information sur le déroulement du vote (p. ex. où voter, quand voter) 1,3 2,3E 1,7E
Files d'attente trop longues 0,3E
Problèmes liés à la carte d'information de l'électeur 0,9 0,9E
Toutes les autres raisons 5,0 4,3 5,8E
A oublié de voter 0,8 0,7E
Croyances religieuses ou autres croyances 1,2 1,0E
Autres raisons 3,0 2,7E 3,5E

Source : Enquête sur la population active, novembre 2015.

Remarques : Données fondées sur des mentions multiples.

Base : Non-votants à l'élection générale de 2015.

L'EPA ne s'applique pas aux personnes vivant dans les réserves et autres collectivités autochtones dans les provinces. Même si l'EPA s'applique aux populations des territoires, les questions d'Élections Canada ont été posées uniquement dans les provinces.

– La valeur est zéro ou encore a été supprimée pour des raisons de confidentialité.

E Données à utiliser avec prudence.

F Données non fiables.

Raisons liées au processus électoral

Non-votants ayant déclaré qu'ils se sont rendus à un bureau de vote

Tableau 2. Non-votants qui ont invoqué des raisons liées au processus électoral, qui ont dit ne pas avoir pu prouver leur identité ou leur adresse et qui ont déclaré s'être rendus dans un bureau de vote à l'élection fédérale de 2015
Catégorie de non-votants Nombre de non-votants Intervalle de confiance
(95 %)
Parmi les non-votants :
Ceux qui ont invoqué des raisons liées au processus électoralnote 19
479 500 ±39 800
Parmi ceux qui ont invoqué des raisons liées au processus électoral :
Ceux qui ont déclaré ne pas avoir pu prouver leur identité ou leur adresse
172 700 ±21 800
Parmi ceux qui ont déclaré ne pas avoir pu prouver leur identité ou leur adresse :
Ceux qui ont déclaré s'être rendus à un bureau de vote
49 600 ±11 800

Source : Enquête sur la population active, novembre 2015.




Note 1 Élections Canada souhaite remercier Statistique Canada de leurs commentaires.

Note 2 Les catégories de raisons principales de l'abstention au vote ont été affinées pour deux raisons : 1) pour mieux comprendre les raisons liées au processus électoral, y compris les exigences en matière d'identification; 2) pour diminuer le taux de réponses regroupées dans la catégorie « Autres raisons » mentionnée par 11 % des répondants en 2011. En raison de ces changements et du fait que les répondants pouvaient indiquer plus d'une raison pour ne pas avoir voté en 2015, les données de 2011 et de 2015 ne sont pas directement comparables.

Note 3 Une autre question a aussi été ajoutée afin d'examiner les caractéristiques des répondants qui ont utilisé le service d'inscription en ligne. Cette question n'est cependant pas analysée dans le contexte du présent document.

Note 4 Dans chaque unité d'habitation, les renseignements concernant tous les membres du ménage sont habituellement obtenus d'un membre qui connaît la situation.

Note 5 Cela dit, l'EPA demeure un sondage. Ses estimations sont donc assujetties aux erreurs liées et non liées à l'échantillonnage, y compris le sous-dénombrement et le surdénombrement, les non-réponses et les erreurs de codage.

Note 6 Les données sont pondérées et ajustées à la population canadienne.

Note 7 La méthode recommandée par Statistique Canada et appliquée par Élections Canada est considérée comme empirique et n'est pas aussi exacte que les méthodes complexes d'estimation de variance reposant largement sur l'utilisation de l'informatique. La méthode ne tient pas non plus compte de la covariation entre les estimations.

Note 8 Les enquêtes suivant les élections et les études antérieures ont montré de façon constante que les taux de participation signalés dans ces études sont plus élevés que les taux officiels. L'estimation du taux de participation selon l'EPA de 2015 (77,0 %) était supérieure de 8,7 points de pourcentage au taux officiel publié par Élections Canada (68,3 %) après l'élection générale du 19 octobre 2015. En 2011, le taux de participation déclaré dans l'EPA était de 70,0 %, soit 8,9 points de pourcentage de plus que le chiffre officiel (61,1 %).

Note 9 L'EPA ne s'applique pas aux personnes vivant dans les réserves et autres collectivités autochtones dans les provinces. Même si l'EPA s'applique aux populations des territoires, les questions d'Élections Canada ont été posées uniquement dans les provinces.

Note 10 Le sondage permettait de recueillir plus d'une raison de l'abstention. Les résultats reflètent donc les mentions multiples.

Note 11 Environ 98 400 des 172 700 électeurs étaient âgés de 18 à 34 ans. Ce nombre représente environ 57 % de tous les Canadiens qui ont déclaré ne pas avoir voté parce qu'ils n'ont pas pu prouver leur identité ou leur adresse. Il faut toutefois faire preuve de prudence dans l'interprétation de ces résultats.

Note 12 Ce chiffre doit être interprété avec prudence.

Note 13 Ces chiffres doivent être interprétés avec prudence.

Note 14 Ce chiffre doit être interprété avec prudence.

Note 15 Ces chiffres doivent être interprétés avec prudence.

Note 16 Ce chiffre doit être interprété avec prudence. Selon un intervalle de confiance de 95 %, l'écart peut être de ±4 400 (de 6 100 à 14 900).

Note 17 Ce chiffre doit être interprété avec prudence. Selon un intervalle de confiance de 95 %, l'écart peut être de ±5 400 (de 3 500 à 14 300).

Note 18 Ce chiffre doit être interprété avec prudence.

Note 19 Il se peut qu'une personne soit comptée plus d'une fois dans le nombre de non-votants qui ont invoqué des raisons liées au processus électoral, puisque les répondants pouvaient indiquer plus d'une raison pour ne pas avoir voté.