Menu secondaire

Sondage auprès des fonctionnaires électoraux à la suite de la 42e élection générale fédérale

4. Satisfaction relative au matériel électoral

La présente section traite de la satisfaction globale des fonctionnaires électoraux relativement au matériel électoral, à la liste électorale et aux cartes de bingo qui leur ont été fournis.

Matériel électoral

Globalement, 9 fonctionnaires sur 10 (2SUP : 89 %) ont indiqué être satisfaits du matériel électoral qui leur a été fourni, en diminution d'un seul point de pourcentage par rapport aux résultats de 2011 (90 %). Les fonctionnaires de l'Ontario (2SUP : 91 %) et des provinces de l'Atlantique (2SUP : 90 %) étaient plus susceptibles de déclarer être satisfaits, alors que les fonctionnaires de l'Alberta (2SUP : 81 %) et de la Colombie-Britannique (2SUP : 86 %) l'étaient significativement moins. Comparativement à 2011, la satisfaction relative au matériel électoral a légèrement diminué dans toutes les provinces, à l'exception de l'Ontario, où elle a augmenté d'un seul point de pourcentage.

Graphique 4 : Satisfaction relative au matériel électoralnote 6

Graphique 4 : Satisfaction relative au matériel électoral
La description du graphique « Graphique 4 : Satisfaction relative au matériel électoral »

* 2SUP : très satisfait + plutôt satisfait

Les fonctionnaires des bureaux de vote ordinaires étaient significativement plus susceptibles de déclarer être satisfaits du matériel électoral (2SUP : 90 %) que ceux des bureaux de vote par anticipation (2SUP : 83 %). D'un autre côté, ceux ayant travaillé dans des bureaux de vote par anticipation (2INF : 17 %) étaient significativement plus susceptibles de déclarer ne pas être satisfaits que ceux ayant travaillé dans des bureaux de vote ordinaires et dans des bureaux de scrutin itinérants (2INF : 10 %, dans chaque cas).

Les scrutateurs comme les préposés à l'information étaient significativement plus susceptibles de déclarer être satisfaits (2SUP : 90 %, dans chaque cas) que les superviseurs de centre de scrutin (2SUP : 83 %).

Tableau 14 : Satisfaction relative au matériel électoral, par type de bureau de scrutin et par poste
Q7 : À quel point êtes-vous satisfait(e) du matériel électoral qui vous a été fourni? Êtes-vous...? Type de bureau de scrutin Poste  
Ant. (n=232) Ord. (n=2 997) Ant. + ord. (n=224) Itinérant (n=49)* SCR (n=1 261) PI (n=421) SCS (n=245) AI (n=315) GS (n=1 261) Total (n=3 503)
%
2SUP 83 90 86 89 90 90 83- 87 89 89
2INF 17 10 14 10 10 9 17 13 11 11
Très satisfait 45 53+ 41 39 54 52 41- 48 52 52
Plutôt satisfait 38 36 45 50+ 36 38 42+ 39 37 37
Pas très satisfait 12 9 12 8 9 7 16+ 11 9 9
Pas du tout satisfait 5+ 1 3 2 2 2 2 2 2 2
NSP/refus 0 0 0 2 0 1 0 0 0 0

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Les fonctionnaires électoraux ont indiqué plusieurs motifs d'insatisfaction quant au matériel électoral. Plus d'un quart (26 %) de ceux qui ont déclaré être soit « pas très satisfaits », soit « pas du tout satisfaits » du matériel électoral (n=383) ont précisé qu'ils étaient particulièrement insatisfaits du guide. Cela dit, la raison « la documentation était trop complexe/portait à confusion » (correspondant à la raison de 2015 « le matériel n'était pas clair ou était difficile à comprendre ») a baissé de 17 points de pourcentage de 2011 (24 %) à 2015 (7 %).

Tableau 15 : Matériel suscitant de l'insatisfaction – neuf réponses les plus fréquentesnote 7
Q8 : Quel matériel ne vous a pas satisfait? [Jusqu'à trois éléments] Total (n=383)
 %
Guide 26
Diagramme 14
Formation insuffisante ou de mauvaise qualiténote 8 12
Généralement insatisfait du matériel 10
Pas ou pas assez de matériel (non précisé) 10
Trop de matériel (quantité excessive / surplus) 9
Affiches 8
Le matériel n'était pas clair ou était difficile à comprendre (non précisé) 7
Il n'y avait pas de crayons, de règles, de ruban ou d'autres outils ou ils étaient de piètre qualité 7

Des variances entre les régions sont à noter comparativement à l'ensemble des répondants :

Il y avait aussi des différences dans les motifs d'insatisfaction selon le poste :

Scrutateurs
  • Plus susceptibles de déclarer qu'il y avait trop de paperasserie (6 %)
  • Plus susceptibles de déclarer être insatisfaits des formulaires (7 %)
Préposés à l'information
  • Plus susceptibles de déclarer qu'il n'y avait pas suffisamment de matériel (16 %)
  • Plus susceptibles de déclarer qu'il manquait de crayons, de règles, de ruban ou d'autres outils, ou qu'ils étaient de piètre qualité (10 %)
  • Moins susceptibles de déclarer être généralement insatisfaits du matériel (5 %)
Superviseurs de centre de scrutin
  • Plus susceptibles de déclarer être insatisfaits du guide (36 %)
  • Plus susceptibles de considérer la formation comme insuffisante ou de mauvaise qualité (21 %)
Agents d'inscription
  • Plus susceptibles d'être généralement insatisfaits du matériel (22 %)
  • Moins susceptibles d'être insatisfaits du guide (16 %)
  • Moins susceptibles de considérer la formation comme insuffisante ou de mauvaise qualité (6 %)
  • Moins susceptibles d'être insatisfaits du diagramme (6 %)
Greffiers du scrutin
  • Plus susceptibles d'être insatisfaits du diagramme (19 %)
  • Plus susceptibles de déclarer qu'ils avaient reçu trop de matériel (13 %)
  • Moins susceptibles de déclarer que le matériel n'était pas clair (2 %)

Globalement, presque tous les fonctionnaires électoraux (2SUP : 95 %) ont indiqué que le guide était utile. Entre les régions, les fonctionnaires électoraux du Manitoba et de la Saskatchewan étaient plus susceptibles de le trouver utile (2SUP : 96 %, dans chaque cas), alors que ceux de l'Alberta étaient moins susceptibles d'être de cet avis (2SUP : 89 %).

Tableau 16 : Utilité du guide, par région
Q9 : Diriez-vous que le guide vous a été...? Région
ATL (n=346) QC (n=924) ON (n=1 385) MAN (n=154) SASK (n=115) AB (n=39)* C.-B. (n=423) TER. (n=115) Total (n=3 503)
 %
2SUP 95 94 95 96 96 89 94 91 95
2INF 5 6 4 5 2 10 5 5 5
Très utile 64+ 55 61 67+ 56 49- 55 55 59
Plutôt utile 31- 39 34 28- 41 40+ 40 35 36
Plutôt inutile 4 5 3 2 2 8 5 2 4
Tout à fait inutile 1 2 1 3 0 2 0 3 1
NSP/refus 1 0 1 0 1 1 1 5 1

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

L'opinion concernant l'utilité du guide est similaire dans l'ensemble des bureaux de scrutin, et on trouve seulement des différences minimales entre les différents bureaux. Les fonctionnaires qui ont travaillé dans un bureau de scrutin situé dans une réserve étaient significativement plus susceptibles de considérer le guide comme étant « très utile » (68 %), comparativement à ceux qui ont travaillé dans tous les autres bureaux de scrutin.

Tableau 17 : Utilité du guide, par bureau de scrutin
Q9 : Diriez-vous que le guide vous a été...? Bureau de scrutin
Réserve (n=282) Rés./soins LD (n=797) Rés. étud. (n=466) Autre (n=1 958) Total (n=3 503)
 %
2SUP 96 96 96 95 95
2INF 3 4 4 5 5
Très utile 68+ 59 58 59 59
Plutôt utile 28- 37 38 36 36
Plutôt inutile 2 3 3 4 4
Tout à fait inutile 1 1 1 1 1
NSP/refus 0 0 0 1 1

Quel que soit le type de bureau de scrutin, le guide a obtenu une bonne note sur le critère de l'utilité; les fonctionnaires qui ont travaillé dans des bureaux de vote par anticipation (64 %) étaient significativement plus susceptibles de juger le guide « très utile » que ceux qui ont travaillé à la fois dans des bureaux de vote par anticipation et des bureaux de vote ordinaires (52 %), ou dans des bureaux de scrutin itinérants (50 %). Les scrutateurs (63 %) étaient significativement plus susceptibles de juger le guide « très utile », comparativement aux préposés à l'information (51 %). Les préposés à l'information étaient les moins susceptibles d'avoir trouvé le guide utile (2SUP : 93 %).

Tableau 18 : Utilité du guide, par type de bureau de scrutin et par poste
Q9 : Diriez-vous que le guide vous a été...? Type de bureau de scrutin Poste  
Ant. (n=232) Ord. (n=2 997) Ant. + ord. (n=224) Itinérant (n=49)* SCR (n=1 261) PI (n=421) SCS (n=245) AI (n=315) GS (n=1 261) Total (n=3 503)
%
2SUP 92 95 96 92 95 93 95 94 94 95
2INF 7 5 4 7 4 5 5 5 5 5
Très utile 64+ 59 52 50- 63+ 51- 55 59 59 59
Plutôt utile 29- 36 45 42 33 42+ 40 36 36 36
Plutôt inutile 5 4 4 7 4 4 3 3 4 4
Tout à fait inutile 2 1 0 1 1 2 2 2 1 1
NSP/refus 1 1 0 0 0 2 1 1 0 1

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Quatre-vingt-cinq pour cent (2SUP : 85 %) des fonctionnaires électoraux ont indiqué que les formulaires qui leur ont été fournis étaient très faciles ou plutôt faciles à remplir. Les fonctionnaires de l'Ontario (2SUP : 88 %), de la Saskatchewan (2SUP : 87 %), du Québec (2SUP : 86 %) et des provinces de l'Atlantique (2SUP : 86 %) étaient significativement plus susceptibles de trouver les différents formulaires faciles à remplir, comparativement aux fonctionnaires de la Colombie-Britannique et de l'Alberta (2SUP : 78 % et 76 % respectivement). De plus, les fonctionnaires de l'Ontario (48 %) et du Manitoba (53 %) étaient significativement plus susceptibles de déclarer que les différents formulaires étaient « très faciles » à remplir.

Tableau 19 : Facilité à remplir les divers formulaires, par région
Q12 : Diriez-vous que les divers formulaires fournis étaient... à compléter? Région
ATL (n=346) QC (n=924) ON (n=1 385) MAN (n=154) SASK (n=115) AB (n=39)* C.-B. (n=423) TER. (n=115) Total (n=3 503)
 %
2SUP 86 86 88 85 87 76 78 78 85
2INF 13 13 11 12 10 21 22 22 13
Très faciles 42 37 48+ 53+ 34- 39 42 39 43
Plutôt faciles 44 49+ 40 32- 54+ 37- 36- 39 42
Plutôt difficiles 13 11 10 9 7 18 20 19 12
Très difficiles 1 2 1 3 4 3 1 3 2
NSP/refus 1 1 1 3 3 4 1 0 1

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Les fonctionnaires électoraux qui ont travaillé dans un bureau de scrutin situé dans une réserve ou dans une résidence étudiante et dans un bureau de scrutin ordinaire étaient significativement plus susceptibles de trouver les différents formulaires faciles à utiliser, comparativement à ceux qui ont travaillé dans un bureau de scrutin situé dans une résidence pour personnes âgées (2SUP : 85 %, 85 % et 86 % respectivement, comparativement à 78 %).

Tableau 20 : Facilité à remplir les divers formulaires, par bureau de scrutin
Q12 : Diriez-vous que les divers formulaires fournis étaient... à compléter? Bureau de scrutin
Réserve (n=282) Rés./soins LD (n=797) Rés. étud. (n=466) Autre (n=1 958) Total (n=3 503)
 %
2SUP 85 78 85 86 85
2INF 14 21 14 13 13
Très faciles 50+ 37- 46 43 43
Plutôt faciles 35- 40 38 43 42
Plutôt difficiles 11 18+ 13 12 12
Très difficiles 3 2 2 1 2
NSP/refus 1 2 1 1 1

Les fonctionnaires qui ont travaillé dans un bureau de scrutin par anticipation (45 %), dans un bureau de scrutin ordinaire (43 %) ou à la fois dans ces deux bureaux de scrutin (46 %) étaient significativement plus susceptibles de trouver les différents formulaires « très faciles » à remplir que ceux qui ont travaillé dans des bureaux de scrutin itinérants (33 %).

Les scrutateurs (2SUP : 87 %), les préposés à l'information (2SUP : 89 %) et les agents d'inscription (2SUP : 95 %) étaient significativement plus susceptibles d'avoir trouvé les différents formulaires faciles à remplir, comparativement aux greffiers du scrutin (81 %). De plus, les scrutateurs (2INF : 13 %), les superviseurs de centre de scrutin (2INF : 15 %) et les greffiers du scrutin (2INF : 18 %) étaient significativement plus susceptibles de trouver les différents formulaires difficiles à remplir, comparativement aux préposés à l'information (2INF : 7 %) et aux agents d'inscription (2INF : 4 %).

Tableau 21 : Facilité à remplir les divers formulaires, par type de bureau de scrutin et par poste
Q12 : Diriez-vous que les divers formulaires fournis étaient... à compléter? Type de bureau de scrutin Poste  
Ant. (n=232) Ord. (n=2 997) Ant. + ord. (n=224) Itinérant (n=49)* SCR (n=1 261) PI (n=421) SCS (n=245) AI (n=315) GS (n=1 261) Total (n=3 503)
%
2SUP 86 85 87 79 87 89 84 95 81 85
2INF 13 13 13 20 13 7 15 4 18 13
Très faciles 45 43 46 33- 40 52+ 39 58+ 40 43
Plutôt faciles 40 43 41 45 47 38- 45 37- 41 42
Plutôt difficiles 11 12 13 17 12 6 15 4 15 12
Très difficiles 2 2 1 3 1 1 1 0 3 2
NSP/refus 1 1 0 2 0 4 1 1 1 1

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Listes électorales

Globalement, la plupart (90 %) des scrutateurs, des superviseurs de centre de scrutin, des agents d'inscription et des greffiers du scrutin étaient plutôt satisfaits ou très satisfaits des listes électorales qui leur ont été fournies. Plus de 9 greffiers du scrutin sur 10 (92 %) ont indiqué être satisfaits des listes électorales. Les scrutateurs ont indiqué des niveaux de satisfaction légèrement inférieurs (90 %) comparativement à 2011 (93 %). Entre les régions, les répondants de l'Ontario étaient plus susceptibles d'être satisfaits, alors que ceux de la Saskatchewan l'étaient moins.

Graphique 5 : Satisfaction relative aux listes électorales

Graphique 5 : Satisfaction relative aux listes électorales
La description du graphique « Graphique 5 : Satisfaction relative aux listes électorales »

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Scrutateur, superviseur de centre de scrutin, agent d'inscription, greffier du scrutin

REMARQUE : Ne comprend pas toutes les options possibles. Certains SCR (n=20) ont indiqué qu'ils n'avaient pas à utiliser les listes électorales.

Les scrutateurs, les superviseurs de centre de scrutin, les agents d'inscription et les greffiers du scrutin qui ont travaillé dans un bureau de scrutin situé dans une réserve étaient significativement plus susceptibles (2INF : 19 %) d'être insatisfaits des listes électorales qui leur avaient été fournies.

Tableau 22 : Satisfaction relative aux listes électorales, par bureau de scrutin
Q10 : Quel a été votre niveau de satisfaction quant aux listes électorales fournies par Élections Canada? Avez-vous été...? Bureau de scrutin
Réserve (n=241) Rés./soins LD (n=788) Rés. étud. (n=411) Autre (n=1 769) Total (n=3 209)
%
2SUP 80 88 86 90 90
2INF 19 11 10 8 8
Très satisfait 45- 56 53 59 59
Plutôt satisfait 34 32 33 31 31
Pas très satisfait 11+ 8 7 7 7
Pas du tout satisfait 9 3 3 1 2
NSP/refus 1 1 3 1 1

Base : Scrutateur, superviseur de centre de scrutin, agent d'inscription, greffier du scrutin

REMARQUE : Ne comprend pas toutes les options possibles. Certains SCR (n=20) ont indiqué qu'ils n'avaient pas eu à utiliser les listes électorales.

Les scrutateurs, les superviseurs de centre de scrutin, les agents d'inscription et les greffiers du scrutin qui ont travaillé dans un bureau de vote ordinaire étaient significativement plus susceptibles de déclarer être « très satisfaits » (60 %) des listes électorales, comparativement à ceux qui ont travaillé dans des bureaux de vote par anticipation (48 %), à la fois dans des bureaux de vote par anticipation et des bureaux de vote ordinaires (48 %), ou dans des bureaux de scrutin itinérants (50 %). Les répondants qui ont travaillé dans des bureaux de scrutin itinérants étaient plus susceptibles de déclarer être insatisfaits des listes électorales (2INF : 14 %) que ceux qui ont travaillé dans un bureau de scrutin ordinaire (2INF : 8 %).

Tableau 23 : Satisfaction relative aux listes électorales, par type de bureau de scrutin
Q10 : Quel a été votre niveau de satisfaction quant aux listes électorales fournies par Élections Canada? Avez-vous été...? Type de bureau de scrutin
Anticipation (n=219) Ordinaire (n=2 645) Ant. + ord. (n=174) Itinérant (n=47)* Total (n=3 082)
%
2SUP 84 91 87 86 90
2INF 11 8 13 14 8
Très satisfait 48- 60 48- 50- 59
Plutôt satisfait 36 31 39+ 35 31
Pas très satisfait 8 6 10 12+ 7
Pas du tout satisfait 3 1 3 2 2
NSP/refus 4 1 0 1 1

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Scrutateur, superviseur de centre de scrutin, agent d'inscription, greffier du scrutin

REMARQUE : Ne comprend pas toutes les options possibles. Certains SCR (n=20) ont indiqué qu'ils n'avaient pas eu à utiliser les listes électorales.

Plus du tiers (36 %) de ceux qui ont indiqué être « pas très satisfaits » ou « pas du tout satisfaits » (n=348) des listes électorales ont dit que cela tenait au fait que les renseignements étaient incomplets ou inexacts. En outre, plus d'un quart (28 %) d'entre eux estimaient que les listes électorales étaient désorganisées/inefficaces, moins d'un cinquième (17 %) ont indiqué que les listes n'étaient pas à jour, et légèrement moins d'un dixième (9 %) ont indiqué avoir dû ajouter des gens à la liste.

Tableau 24 : Motifs d'insatisfaction à l'égard des listes électorales, dans l'ensemble
Q11 : Pourquoi n'avez-vous pas été satisfait(e) des listes électorales? Total (n=355)
%
Les renseignements étaient incomplets/erronés/contenaient de nombreuses erreurs 36
Désorganisée/inefficace 28
La liste n'était pas à jour/des électeurs avaient déménagé ou étaient morts 17
J'ai dû ajouter des gens sur la liste/il manquait des noms 9
La liste devrait être en format électronique 1
Autre 9
NSP/refus 0

Cartes de bingo

Globalement, 9 superviseurs de centre de scrutin et greffiers du scrutin sur 10 (2SUP : 89 %) ont indiqué que le Relevé des électeurs qui ont voté le jour du scrutin (appelé familièrement  carte de bingo) était très facile ou plutôt facile à remplir. Dans le cas des superviseurs de centre de scrutin, il y a à ce titre une augmentation de 6 points de pourcentage comparativement à 2011 (83 %)note 9. Les fonctionnaires dans les provinces de l'Atlantique (2SUP : 97 %) étaient significativement plus susceptibles de trouver que les cartes de bingo étaient faciles à remplir, comparativement à 2008 (2SUP : 84 %).

Il est à noter qu'en 2011, cette question était posée aux superviseurs de centre de scrutin, aux préposés à l'information et aux scrutateurs, alors qu'en 2015, elle était posée uniquement aux superviseurs de centre de scrutin et aux greffiers du scrutin.

Graphique 6 : Cartes de bingo, par région

Graphique 6 : Cartes de bingo, par région
La description du graphique « Graphique 6 : Cartes de bingo, par région »

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin

Un nombre significativement plus faible de fonctionnaires qui ont travaillé dans des bureaux de scrutin situés dans une résidence étudiante ont indiqué que les cartes de bingo étaient plutôt difficiles à remplir (3 %), comparativement aux fonctionnaires qui ont travaillé dans des bureaux de scrutin situés dans une réserve (10 %).

Tableau 25 : Cartes de bingo, par bureau de scrutin
Q13 : Diriez-vous que la « carte de bingo » était... à compléter? Bureau de scrutin
Réserve (n=114) Rés./soins LD (n=356) Rés. étud. (n=192) Autre (n=855) Total (n=1 517)
%
2SUP 87 91 87 89 89
2INF 10 6 5 7 7
Très facile 67 65 65 63 64
Plutôt facile 20 27 23 26 26
Plutôt difficile 10+ 6 3 6 6
Très difficile 0 0 3 1 1
NSP/refus 3 3 7 4 4

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin

Les fonctionnaires qui ont travaillé dans des bureaux de vote itinérants et des bureaux de vote ordinaires (2SUP : 90 %, dans chaque cas) étaient significativement plus susceptibles de trouver que les cartes de bingo étaient faciles à remplir, comparativement à ceux qui ont travaillé à la fois dans des bureaux de vote par anticipation et des bureaux de vote ordinaires (2SUP : 78 %).

Tableau 26 : Cartes de bingo, par type de bureau de scrutin
Q13 : Diriez-vous que la « carte de bingo » était... à compléter? Type de bureau de scrutin
Anticipation (n=102) Ordinaire (n=1 283) Ant. + ord. (n=100) Itinérant (n=21)* Total (n=1 517)
%
2SUP 85 90 78 90 89
2INF 6 6 14 5 7
Très facile 64 64 53- 64 64
Plutôt facile 21 26 25 26 26
Plutôt difficile 6 5 14+ 4 6
Très difficile 0 1 0 0 1
NSP/refus 9 4 8 5 4

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin

Utilisation des cartes de bingo par les représentants des candidats

Plus de la moitié (56 %) des superviseurs de centre de scrutin, greffiers du scrutin et préposés à l'information qui ont travaillé dans des bureaux de scrutin ordinaires et des bureaux de vote itinérants ont indiqué que les représentants des candidats recueillaient les cartes de bingo aussitôt que des mises à jour étaient disponibles. Ce résultat est le même qu'en 2011. Les fonctionnaires du Québec (62 %) étaient significativement plus susceptibles d'indiquer que les représentants des candidats recueillaient les cartes de bingo aussitôt qu'elles étaient disponibles, alors que ceux de l'Alberta (44 %), du Manitoba (35 %) et de la Saskatchewan (34 %) étaient significativement moins susceptibles de l'indiquer.

Tableau 27 : Utilisation des cartes de bingo par les représentants des candidats, par région
Q14 : Le jour de l'élection, est-ce que les représentants des candidats recueillaient généralement les cartes de bingo dès qu'elles étaient mises à jour? Région
ATL (n=167) QC (n=459) ON (n=632) MAN (n=69) SASK (n=56) AB (n=15)* C.-B. (n=205) TER. (n=57) Total (n=1 659)
%
Oui 52 62+ 58 39- 40- 39- 55 42- 56
Non 29 18 23 35+ 34 44+ 27 26 24
Presque 12 14 14 13 10 11 9 9 13
NSP/refus 7 6 5 14 16 6 10 23 7

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin, préposé à l'information à un bureau de vote ordinaire ou à un bureau de vote itinérant le jour de l'élection

Les fonctionnaires électoraux qui travaillaient dans des résidences pour personnes âgées étaient significativement moins susceptibles de déclarer que les représentants des candidats recueillaient généralement les cartes de bingo aussitôt qu'elles étaient disponibles.

Tableau 28 : Utilisation des cartes de bingo par les représentants des candidats, par bureau de scrutin
Q14 : Le jour de l'élection, est-ce que les représentants des candidats recueillaient généralement les cartes de bingo dès qu'elles étaient mises à jour? Bureau de scrutin
Réserve (n=133) Rés./soins LD (n=347) Rés. étud. (n=203) Autre (n=898) Total (n=1 581)
%
Oui 44+ 20- 49+ 57 56
Non 45 64+ 25 23 24
Presque 2- 5 13 13 13
NSP/refus 9 11 13 7 7

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin, préposé à l'information à un bureau de vote ordinaire ou à un bureau de vote itinérant le jour de l'élection

Comme en 2011, les fonctionnaires électoraux ont indiqué que les représentants des candidats étaient significativement moins susceptibles de recueillir les cartes de bingo rapidement dans les bureaux de scrutin itinérants.

Tableau 29 : Utilisation des cartes de bingo par les représentants des candidats, par type de bureau de scrutin et par poste
Q14 : Le jour de l'élection, est-ce que les représentants des candidats recueillaient généralement les cartes de bingo dès qu'elles étaient mises à jour? Type de bureau de scrutin Poste
Ordinaire (n=1 636) Itinérant (n=23)* PI (n=354) SCS (n=193) GS (n=1 112) Total (n=1 659)
%
Oui 56 23- 53 44- 59 56
Non 23 55+ 21 32+ 23 24
Presque 13 4- 18 24 9 13
NSP/refus 7 18 8 0 9 7

* Ces résultats doivent être interprétés avec prudence vu la petite taille de l'échantillon.

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin, préposé à l'information et bureau ordinaire le jour de l'élection, bureau de vote itinérant.

Un peu plus du dixième (13 %) des superviseurs de centre de scrutin, greffiers du scrutin et préposés à l'information des bureaux de vote par anticipation ont indiqué que, les jours de vote par anticipation, les représentants des candidats prenaient généralement des photos des cartes de bingo.

Tableau 30 : Photos des cartes de bingo, dans l'ensemble
Q15 : Les jours de vote par anticipation, les représentants des candidats ont-ils généralement pris des photos des cartes de bingo? Total (n=119)
%
Oui 13
Non 73
Pas toujours/parfois 0
NSP/refus 15

Base : Superviseur de centre de scrutin, greffier du scrutin, préposé à l'information à un bureau vote par anticipation seulement


Note 6 Valeurs de n : ATL n=346; QC n=924; ONT n=1 385; MAN n=154; SASK n=115; AB n=39; C.-B. n=423; TER. n=115

Note 7 Les résultats ayant récolté moins de 5 % de mentions ne sont pas inclus.

Note 8 « Formation de mauvaise qualité » concerne spécifiquement la compétence de l'instructeur offrant au personnel la formation sur le matériel fourni.

Note 9 Noter qu'en 2011, les greffiers du scrutin n'étaient pas inclus dans le sondage des fonctionnaires électoraux.