Menu secondaire

Évaluation du programme d’élection parallèle pour les élèves (Vote étudiant)

Section 6 Recommandations

6.1 Continuer d'offrir Vote étudiant lors de futures élections

Le programme Vote étudiant a un effet positif sur les connaissances et la compréhension qu'ont les élèves des élections et de la politique canadienne, de même que sur leurs niveaux d'intérêt et de confiance pour discuter de politique et sur leur intérêt à voter. Le programme contribue à rendre ce contenu plus pertinent et intéressant pour les élèves. En outre, il offre aux enseignants du matériel de qualité qui les soutient dans l'enseignement de l'éducation civique aux élèves. Cela étant, il faut continuer d'offrir le programme Vote étudiant comme ressource utile aux enseignants et aux écoles pour l'enseignement de l'éducation civique.

6.2 Examiner les obstacles à l'inscription au Vote étudiant

Étant donné que le programme Vote étudiant est lié aux cycles électoraux, son accessibilité est limitée : il n'est pas possible de l'offrir chaque année. Il faudra peut-être déployer de nouveaux efforts afin de mieux comprendre pourquoi des écoles ou des enseignants ne participent pas au Vote étudiant, en vue d'élaborer des stratégies de recrutement adaptées pour l'avenir.

Parmi les moyens à prendre en vue de comprendre les obstacles à la participation au Vote étudiant, on pourrait chercher à déterminer pourquoi certains enseignants ne s'inscrivent pas de nouveau, mais choisissent plutôt d'utiliser du matériel d'éditions précédentes du Vote étudiant.

6.3 Offrir des possibilités de perfectionnement professionnel aux enseignants

L'évaluation a aussi permis de constater que le Camp de la démocratie a eu un effet relativement constant et positif sur les intentions de voter chez les élèves. Le Camp de la démocratie a aussi eu une incidence considérable sur les connaissances politiques des élèves du primaire, de même que sur les discussions au sujet de la politique chez les élèves du primaire et du secondaire. En vue d'élargir la portée et l'effet du Vote étudiant, il faudrait offrir à l'avenir davantage de Camps de la démocratie ou d'autres occasions semblables de perfectionnement professionnel.

6.4 Faire le suivi des réponses individuelles aux sondages des élèves et des enseignants lors des évaluations futures

Le suivi des réponses individuelles aux sondages des élèves et des enseignants permettrait une véritable étude par répétition de mesures, où les réponses obtenues avant et après le programme chez un participant en particulier seraient rapprochées entre elles. Cela permettrait une observation directe des changements s'opérant chez les participants. La répétition des mesures s'accompagne d'une puissance supérieure pour la modélisation statistique, de sorte que l'analyse peut saisir avec plus d'exactitude les différences entre les groupes.

Le suivi des réponses individuelles des élèves et des enseignants permettrait aussi de relier les réponses des élèves à celles d'enseignants individuels. Cela contribuerait à établir si les caractéristiques des enseignants influent sur les résultats chez les élèves. La méthode actuelle d'identification des participants au sondage ne permet qu'une identification au niveau de l'école. Bien qu'il y ait certains points communs, au sein des écoles, qui pourraient influer sur les résultats du Vote étudiant (p. ex., les appuis de l'administration pour le programme), les enseignants de chaque école se différencient entre eux. Ainsi, un nouvel enseignant offrant le programme Vote étudiant pour la première fois dans un groupe pourrait masquer les avantages de l'expérience d'un autre enseignant de la même école.

Il est entendu que le suivi des réponses individuelles aux sondages est une tâche difficile et coûteuse en temps. Toutefois, la puissance statistique accrue ainsi obtenue permettrait éventuellement de se satisfaire d'un échantillon plus modeste. Pour les évaluations futures, il y aurait lieu d'évaluer les coûts et les avantages relatifs d'une étude de moindre envergure faisant appel à la répétition de mesures.

6.5 Établir un groupe témoin plus fiable et approprié

Le groupe témoin qui a servi à l'évaluation de l'effet du Vote étudiant dans la présente étude n'était pas idéal. Près du tiers des enseignants du groupe témoin avaient déjà participé au Vote étudiant dans le passé. Les élèves du primaire comptaient pour la plus forte proportion des élèves ne participant pas au programme. Certains enseignants ne participant pas au programme ont signalé se servir du matériel du Vote étudiant pour donner des cours au sujet de l'élection à leurs élèves. De plus, 30 % des élèves ne participant pas au programme ont affirmé avoir pris part à une élection simulée pendant l'élection générale fédérale de 2015. Chacun de ces facteurs joue sur la mesure dans laquelle il est possible de déterminer l'effet du Vote étudiant chez les élèves et les enseignants participants.

Dans les futures évaluations, il faudra faire en sorte que le groupe témoin convienne mieux aux besoins de l'évaluation. Avant la collecte des données, il faut établir clairement les aspects du Vote étudiant qui sont censés influer sur les résultats. Par exemple, s'il faut s'inscrire pour avoir accès à des éléments clés du matériel pédagogique du Vote étudiant, une comparaison des écoles inscrites et non inscrites pourra constituer un indicateur utile. Cependant, si le matériel du Vote étudiant est facilement accessible, gratuitement, à tous les enseignants, l'information au sujet de l'utilisation du matériel doit être recueillie directement auprès des enseignants. Dans ce cas, l'évaluation pourrait s'attacher moins aux différences entre les écoles inscrites et non inscrites et davantage à l'utilisation ou non du matériel du Vote étudiant. D'une façon ou d'une autre, les attentes au sujet de la façon dont Vote étudiant influe sur les résultats doivent être clairement précisées avant l'évaluation. Ces attentes pourraient servir à raffiner l'évaluation afin qu'elle permette de mieux mesurer les effets propres au programme Vote étudiant.

6.6 Élaborer une théorie du changement pour le programme

Une théorie du changement pour un programme définit les liens entre les activités du programme et les résultats attendus du programme. Une théorie du changement bien élaborée aide à comprendre le fonctionnement d'un programme, de même que les aspects du programme qui sont censés produire un changement chez les participants. Une telle théorie pourrait aider à comprendre les éléments du Vote étudiant qui sont propres au programme et la façon dont ils contribuent aux résultats globaux. La capacité d'isoler les éléments propres au programme Vote étudiant aiderait à définir des groupes témoins plus appropriés pour les futures évaluations.