Menu secondaire

Sondage auprès des électeurs à la suite de la 42e élection générale

6. Le vote à l'élection générale

La plupart des répondants ont indiqué avoir voté à l'élection générale, et presque tous l'ont fait à un bureau de scrutin lors du vote par anticipation ou le jour de l'élection. Chez les répondants qui n'ont pas voté, les raisons les plus souvent données étaient le conflit d'horaires ou le fait d'être absent, en voyage.

6.1 Participation autodéclarée au vote

Dans l'ensemble, 9 répondants sur 10 (90 %) ont indiqué qu'ils avaient voté à l'élection générale fédérale du 19 octobre 2015note 17. Des différences ont été notées pour les électeurs autochtones, les jeunes adultes et les électeurs handicapés (figure 6.1). Le taux de participation électorale déclarée est en hausse par rapport aux élections générales de 2008 (80 %) et de 2011 (84 %).

Figure 6.1 : Taux de participation électorale par sous-groupes démographiques

Figure 6.1: Taux de participation électorale par sous-groupes démographiques
La description du graphique « Taux de participation électorale par sous-groupes démographiques »

Base : Électeurs qui étaient au courant de la tenue de la 42e élection générale fédérale.

Une forte corrélation a été établie entre le vote à la 42e élection générale et le vote à la 41e élection générale, en 2011. En fait, plus de 3 répondants sur 4 (77 %) ont voté aux deux élections (tableau 6.1). Aucune différence significative n'a été notée parmi les sous-groupes, sauf pour les jeunes électeurs et les électeurs autochtones vivant sur une réserve.

Tableau 6.1 : Participation aux élections générales fédérales de 2015 et 2011
Q38. Avez-vous voté à l'élection fédérale du 19 octobre? Q10. Aviez-vous voté à l'élection générale fédérale précédente? Dans l'ensemble (n=2 795)
Oui Non
Oui 77 % 14 % 90 %
Non 3 % 7 % 10 %

Base : Électeurs qui étaient au courant de la tenue de la 42e élection générale fédérale.


6.2 Façons de voter

Presque tous les répondants ont indiqué qu'ils avaient voté à un bureau de scrutin, soit le jour même de l'élection (73 %) ou lors des journées de vote par anticipation les 9, 10, 11 ou 12 octobre (25 %) (tableau 6.2). Depuis 2008, il y a eu une diminution marquée de la proportion des votants qui votent à un bureau de scrutin le jour de l'élection, chiffre passant de 88 % en 2008 à 80 % en 2011. À l'inverse, la proportion des votants qui se sont présentés à un bureau de vote par anticipation a augmenté de 14 points de pourcentage, passant de 11 % en 2008 à 25 % en 2015. Le choix de voter au bureau local d'Élections Canada n'a pas beaucoup changé de 2011 (2 %) à 2015 (1 %).

Tableau 6.2 : Façons de voter
Q40. Comment avez-vous voté? Total
(n=2 511)
À un bureau de vote le jour de l'élection, le 19 octobre 73 %
À un bureau de vote par anticipation le 9, 10, 11 ou 12 octobre (vote par anticipation) 25 %
À un bureau local d'Élections Canada 1 %
Par la poste <1 %
À la maison (pour les électeurs handicapés) <1 %
Autre <1 %
Ne sait pas/Refus <1 %

Base : Votants seulement.


6.3 Raisons de ne pas voter

Le sondage de 2015 révèle des résultats similaires aux résultats passés, 48 % des répondants indiquant une raison de ne pas voter qui peut être considérée comme un empêchement de la vie de tous les jours (tableau 6.3). Notamment, 1 répondant sur 4 (25 %) a dit qu'il était trop occupé, avait des obligations familiales ou avait un conflit d'horaires (travail ou autre). En 2008note 19 et en 2011, une proportion semblable de répondants (48 % et 52 %, respectivement) avaient cité ce genre d'empêchementnote 20.

En 2011 et en 2015, des raisons politiques ont été mentionnées par 37 % des non-votants, la raison la plus citée étant qu'ils n'avaient aucun intérêt pour la politique (9 % les deux annéesnote 21). Une proportion semblable de réponses liées à des raisons politiques avait été notée en 2008 : 38 % des réponses des non-votants pourraient être considérés comme appartenant à cette catégorie, et 10 % avaient indiqué leur peu ou pas d'intérêt pour la politique/apathie comme leur raison principale de ne pas avoir voté.

En 2015, des raisons administratives ou liées au processus électoral ont été mentionnées par 11 % des non-votants. Ceci représente une légère augmentation, non statistiquement significative, par rapport à 2008 (8 %) et à 2011 (7 %). Les problèmes liés aux exigences en matière de preuve d'identité ont été mentionnés par à peine quelques non-votants, 1 % indiquant qu'il leur manquait les pièces d'identité nécessaires pour prouver leur identité au moment de l'inscription, et 1 % indiquant qu'il leur manquait les pièces d'identité nécessaires pour prouver leur identité au moment de voter. Des proportions semblables relatives aux exigences en matière de preuve d'identité au moment de voter et de s'inscrire ont été notées en 2008 (1 % pour les deux réponses) et en 2011 (moins de 1 % des non-votants ayant mentionné n'avoir aucune pièce d'identité au moment de voter et 1 % ayant mentionné n'avoir aucune pièce d'identité au moment de s'inscrire)note 22.

Tableau 6.3 : Raisons de ne pas voter
Q39. Quelle est la principale raison pour laquelle vous n'avez pas voté? 2015
(n=283)
2011
(n=493)
2008
(n=552)
Empêchements liés à la vie de tous les jours 48 % 52 % 48 %
Trop occupé(e)/Obligations familiales/Conflit d'horaires (travail ou autre) 25 % 26 % 21 %
À l'extérieur de la ville ou loin de la maison 15 % 17 % 16 %
Maladie ou handicap 5 % 7 % 6 %
J'ai oublié de voter 1 % 2 % 1 %
Autres empêchements liés à la vie de tous les joursnote 23 <1 % <1 % 2 %
Raisons politiques 37 % 37 % 38 %
J'avais l'impression que mon vote ne changerait riennote 24 9 % 7 % 8 %
Aucun intérêt pour la politique 9 % 9 % 10 %
Je n'aimais pas les candidats, les chefs des partis ou les enjeux de la campagne/je ne savais pas pour qui voter 10 % 4 %note 25 9 %
Manque d'information sur les enjeux de la campagne et les positions des partisnote 26 7 % 7 % 4 %
Raisons liées au gouvernement, aux partis politiques ou aux politiciens (en général) 2 % 7 % 2 %
Croyances politiques (y compris je ne vote pas/je ne veux pas voter) 1 % 2 % 4 %
Raisons administratives ou liées au système électoral 11 % 7 % 8 %
Pas inscrit(e) sur la liste électorale/Problèmes d'inscription 3 % 3 % 1 %
Problèmes de transport/Bureau de vote trop loin du domicile 2 % 2 % 2 %
Files d'attente trop longues 2 %
Manque d'information sur le processus de vote (p. ex. où et quand voter) 1 % 1 % <1 %
Problèmes liés aux exigences d'identification (pas de preuve d'identité au moment de s'inscrire) 1 % <1 % 1 %
Problèmes liés aux exigences d'identification (pas de preuve d'identité au moment de voter) 1 % 1 % 1 %
Pas de CIE/CIE perdue 1 % 2 %
Problèmes liés au vote (y compris les exigences et l'accessibilité) <1 % <1 %
A déménagé/changé d'adresse 1 %
Autre (y compris les croyances religieuses) 3 % 3 % 3 %
Ne sait pas/Refus 1 % 1 % 1 %

Nota : Les totaux pourraient ne pas arriver à 100 % en raison de l'arrondissement des chiffres.

Base : Électeurs qui n'ont pas voté.




Note 17 Voir les commentaires relatifs aux variations dans la participation autodéclarée au vote à la section 2.3.

Note 18 Puisqu'un tiers des répondants qui se sont identifiés comme de jeunes adultes n'avaient pas atteint l'âge nécessaire pour voter à la précédente élection générale, ce résultat tient compte des jeunes adultes qui avaient l'âge de voter en 2011 (qui ont actuellement entre 22 et 34 ans).

Note 19 Lors du sondage de 2008, les répondants pouvaient fournir de multiples réponses. Pour comparer ces résultats à ceux de 2011 et 2015, seule la première mention a été considérée.

Note 20 Des changements ont été apportés aux catégories de raisons de ne pas voter selon les résultats des sondages de 2008 et de 2011 pour refléter les nouvelles catégories créées à partir des réponses de 2015. Ces résultats sont donc légèrement différents de ceux publiés dans les rapports sur les sondages de 2008 et de 2011.

Note 21 En 2011, cette raison est intitulée « manque d'intérêt/apathie ».

Note 22 Il est difficile d'établir une comparaison avec les résultats des sondages de 2011 ou de 2008, puisque les intervieweurs s'étaient vus donner des options différentes pour coder les réponses des répondants.

Note 23 La raison comprenait ce qui suit : 2008 – quelque chose s'est produit/avait autre chose à faire et a porté son attention ailleurs; 2011 – a porté son attention ailleurs; et 2015 – raisons personnelles.

Note 24 Cette raison été codée comme « absence de sens du vote » et « cynisme » en 2008 et en 2011.

Note 25 Cette raison a été codée comme « enjeux liés à la campagne, manque de concurrence et enjeux liés aux candidats » en 2011, mais le même code a été utilisé en 2008 et en 2015.

Note 26 Cette raison été codée comme « manque de connaissance/d'information » en 2008 et « manque d'information » en 2011.