Menu secondaire

Vote sur certains campus et dans certains centres d'amitié et centres communautaires, 42e élection générale

4. Observations et évaluations

Pour évaluer le succès du projet pilote, lors des jours d'activité, Élections Canada a compilé des statistiques sur la participation électorale à chaque bureau et a distribué des questionnaires aux électeurs qui en ont utilisé les services, au grand public et au personnel électoral. Élections Canada surveillait aussi les médias traditionnels et les médias sociaux pour détecter les problèmes et les tendances. Après l'élection, il a sollicité les commentaires des groupes d'intervenants.

4.1. Participation électorale

La participation électorale a été le principal critère utilisé pour déterminer si le projet pilote avait amélioré l'accessibilité du processus électoral.

Tableau 1. Nombre de transactions par jour d'activité
Activité Transactions quotidiennes 5 oct. 6 oct. 7 oct. 8 oct. Total
Inscription et vote Demandes de bulletin spécial remplies et bulletins de vote déposés (électeurs locaux) 2 415 2 917 4 242 6 031 15 605
Inscription et vote Demandes de bulletin spécial remplies et bulletins de vote déposés (électeurs nationaux) 7 447 11 240 14 483 21 456 54 626
Révision Révisions effectuées
(électeurs locaux)
45 113 370 697 1 225

*Révision : La période de révision de 28 jours commence habituellement 33 jours avant le jour de l'élection, et se termine à 18 h le sixième jour précédant le jour de l'élection. Pendant la période de révision, les électeurs peuvent faire corriger leur nom et leur adresse sur la liste électorale, faire ajouter leur nom sur cette liste, le faire supprimer, etc.

Taux de participation global

Au total, 70 231 électeurs se sont inscrits et ont voté à ces bureaux. Le taux de participation équivaut à 9 % de la population étudiante des établissements visés. Le taux de participation global s'est accru d'environ 30 % par jour.

Taux de participation de groupes particuliers

Parmi les 70 231 bulletins déposés sur des campus, dans des centres d'amitié et dans des centres communautaires, 78 % ont été déposés par des électeurs nationaux (électeurs qui se trouvent à l'extérieur de leur conscription au moment de voter) et 22 %, par des électeurs locaux (électeurs qui se trouvent dans leur circonscription au moment de voter). Environ un tiers des 150 000 bulletins déposés par des électeurs nationaux lors de la 42e élection générale l'ont été dans le cadre du projet pilote. La forte proportion d'électeurs nationaux démontre que ce service a aidé les électeurs à voter de l'extérieur de leur circonscription.

Le taux de participation moyen a considérablement varié selon le type d'établissement où des bureaux ont été établis :

Divers facteurs peuvent expliquer le taux de participation plus élevé dans les établissements postsecondaires. Par exemple, la plupart d'entre eux comptent des associations étudiantes qui ont contribué à la mobilisation et à la participation des étudiants, de sorte que les activités de rayonnement ont été plus nombreuses sur les campus que dans les autres établissements. Selon les données recueillies lors des quatre jours d'activité, les populations étudiantes sont largement formées d'électeurs nationaux qui peuvent difficilement voter dans leur propre circonscription.

Files d'attente

Des files d'attente se sont formées dans plusieurs bureaux. Dans la plupart des cas, l'attente n'a pas dépassé une heure. Les retards étaient en grande partie attribuables au processus d'inscription relativement long et au fait que les électeurs avaient tendance à se présenter tous en même temps (p. ex. entre les cours).

Exigences d'identification

Aucun problème généralisé n'a été signalé concernant la nécessité de présenter des preuves d'identité et d'adresse acceptables. Le Réseau de soutien d'Élections Canada est venu en aide au personnel moins d'une dizaine de fois, lorsque la pièce d'identité de l'électeur indiquait une case postale.

Présence des candidats et de leurs représentants

Bien que certains candidats ou représentants de candidat aient observé les procédures dans les bureaux, leur présence a été modeste : chaque jour, de 9 à 16 bureaux ont signalé la présence d'observateurs, et il n'y en avait qu'un seul dans la plupart des cas.

Visites de candidats et de leurs représentants
Nombre de bureaux visités par des candidats ou leurs représentants

Promotion par des groupes étudiants

Bon nombre d'universités et de collèges avaient déjà planifié des campagnes visant à promouvoir le vote, indépendamment d'Élections Canada. La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants a notamment dépêché des organisateurs sur tous les campus accueillant des bureaux afin d'encourager les étudiants à les utiliser. Pour sa part, Élections Canada a encouragé les dirigeants de la Fédération à coordonner leurs efforts avec les bureaux locaux d'Élections Canada. Leurs commentaires à propos des interactions avec le personnel local ont été très positifs.

Certains groupes étudiants ont, de leur propre initiative, installé des affiches incitant les étudiants à voter pour obtenir un cadeau. Un groupe a aussi engagé un groupe musical. Les activités de promotion de ce genre ont été jugées légitimes et n'avaient rien à voir avec Élections Canada.

4.2. Sondages auprès des électeurs

Des sondages ont été menés auprès des électeurs à leur sortie des bureaux, et Élections Canada a examiné quelque 8 600 questionnairesnote 4.

Dans l'ensemble, les réactions ont été très positives. Bien des électeurs ont mentionné l'aspect pratique des bureaux et la possibilité de voter à l'extérieur de leur circonscription. Quelques-uns se sont dits insatisfaits des temps d'attente à certains endroits, mais la plupart ont dit qu'ils avaient été satisfaits ou très satisfaits.

Parmi les répondants, 8 566 (99,4 %) étaient d'avis que les bureaux offraient une façon pratique de voter. Le quart des électeurs (environ 2 000) ont déclaré qu'ils n'auraient pas ou peut-être pas voté si ces bureaux n'avaient pas été là.

Ces statistiques laissent entendre que le projet pilote a atteint son objectif global de rendre le processus de vote plus accessible.

Élections Canada a aussi sondé d'autres électeurs sur place, ce qui a permis de découvrir les principales raisons pour lesquelles certains n'ont pas utilisé les services offerts à ces bureaux :

4.3. Rétroaction des intervenants

Le dernier jour du projet pilote, des questionnaires ont été remis aux directeurs adjoints du scrutin supplémentaires et à leur personnel. Après l'élection, Élections Canada a sollicité les commentaires d'intervenants internes, dont les directeurs du scrutin et les représentants de divers secteurs d'Élections Canada. Il a aussi sollicité les commentaires d'intervenants externes, soit les établissements d'enseignement et les associations étudiantes.

Dans l'ensemble, les intervenants internes étaient d'avis que la communication et la collaboration entre les divers groupes étaient généralement bonnes. Leurs commentaires constructifs tournaient autour de l'efficacité des procédures, qui doit être améliorée tant à l'administration centrale d'Élections Canada que dans les régions afin de pouvoir mener le projet à plus grande échelle.


Note 4 Élections Canada a reçu quelque 15 000 questionnaires remplis par des électeurs. Vu ses ressources limitées, l'organisme a toutefois estimé qu'il disposait de données fiables après en avoir examiné 8 600.