Menu secondaire

Sondage d'opinion à la suite de l'élection partielle du 19 mars 2012 dans la circonscription de Toronto–Danforth (Ontario)

Information sur le vote

La présente section s'attache à des enjeux liés aux diverses voies qu'Élections Canada privilégie pour communiquer de l'information à l'électorat.

Les principales sources d'information sur le vote sont la CIE et la brochure d'EC

Les électeurs admissibles au courant de la tenue de l'élection partielle étaient invités à spécifier où ils ont obtenu de l'information sur les procédures de votenote 5 pour cette élection partielle. Ce sont les documents d'Élections Canada, par une marge considérable, que les répondants signalent le plus souvent à cet égard. Plus particulièrement, 70 % des répondants signalent la carte d'information de l'électeur, tandis que 14 % font état d'un dépliant reçu d'Élections Canada. D'autre part, 2 % des répondants indiquent avoir obtenu l'information directement d'Élections Canada. À titre comparatif, les résultats s'attachant à l'élection générale de 2011 démontraient que 66 % des répondants ont obtenu l'information au moyen de la carte d'information de l'électeur, 8 % dans les dépliants ou brochures d'Élections Canada et 3 % suite à une prise de contact directe avec l'organisme.


Description du graphique « Sources d'information sur le vote »

Suite à cela, les répondants se sont révélés plus susceptibles de signaler les médias suivants: les journaux (8 %), la télévision (5 %), la radio (3 %), de même que l'Internet ou les sites Web (3 %). Au nombre des autres sources signalées, figurent l'expérience antérieure (8 %), les partis politiques ou les candidats (6 %), la famille et les amis (4 %), de même que les dépliants ou brochures (2 %). Une gamme d'autres sources d'information ont été signalées par de très faibles nombres de répondants (dans des proportions s'élevant à tout au plus 1 %).

Différences sociodémographiques

Ce sont les répondants dont le revenu du ménage est plus élevé qui se sont révélés les plus susceptibles d'avoir obtenu de l'information sur les procédures de vote pour l'élection partielle au moyen de leur carte d'information de l'électeur. En effet, la proportion des personnes répondant de cette façon s'est établie à 77 % chez les répondants dont le revenu du ménage s'établit entre 60 000 $ et 100 000 $ et à 80 % chez les répondants dont le revenu du ménage est supérieur à 100 000 $.

Au nombre des répondants plus susceptibles d'avoir obtenu de l'information sur les procédures de vote au moyen de la carte d'information de l'électeur, figurent également les électeurs ayant un emploi (76 %), les électeurs ayant de 25 à 44 ans (75 %) ou de 45 à 64 ans (74 %), les électeurs nés au Canada (74 %), les électeurs n'ayant pas d'handicap (72 % ), de même que les électeurs ayant complété des études postsecondaires, que ce soit au niveau collégial (70 %) ou universitaire (75 %).

Souvenir modeste de la publicité d'Élections Canada

Près du tiers (31 %) des électeurs admissibles au courant de la tenue de l'élection partielle (n = 722) disent avoir remarqué une publicité d'Élections Canada au sujet du processus de vote, comparativement à 40 % des répondants interrogés à ce sujet à la suite de l'élection générale de 2011. Par ailleurs, 64 % des personnes interrogées ne sont pas parvenues à se souvenir de la publicité.

Souvenir de la publicité d'EC au sujet de l'élection
Description du graphique « Souvenir de la publicité d'EC au sujet de l'élection »

Différences sociodémographiques

La probabilité d'avoir remarqué la publicité d'Élections Canada augmente avec l'âge, passant de 5 % des répondants de 18 à 24 ans à 42 % des électeurs de 65 ans ou plus. Le niveau de rappel est plus élevé chez les électeurs à la maison à temps plein (40 %), de même que chez ceux qui ont un emploi (31 %), comparativement aux électeurs sans emploi (29 %) et aux étudiants (7 %).

Le rappel des annonces dans les journaux était la plus remarquée

Les répondants se souvenant d'une publicité d'Élections Canada au sujet de l'élection partielle du 19 mars (n=294) se sont révélés les plus susceptibles de l'avoir remarquée dans un journal (43 %). Suite à cela, 16 % des personnes interrogées disent l'avoir vue à la télévisionnote 6, 14 % disent l'avoir entendue à la radio, tandis que 10 % signalent le dépliant d'Élections Canada. Les autres sources ont été signalées beaucoup moins souvent.


Description du graphique « Lieu de diffusion de la publicité d'EC »

Rappel du contenu: la date, la carte de rappel et les exigences en matière de preuve d'identité

Les répondants se souvenant d'avoir vu ou entendu une publicité d'Élections Canada (n=294) étaient invités à spécifier ce dont il était question dans cette annonce. La plus forte proportion (26 %) de répondants ont répondu ne pas avoir de souvenir précis à cet effet. Parmi ceux qui se souvenaient du contenu de la publicité, la plupart ont fait état de la date de l'élection (24 %), d'un rappel du vote (16 %), ainsi que des exigences en matière de preuve d'identité (11 %). Comme l'illustre le graphique présenté à la page précédente, plusieurs autres éléments ont été signalés par de faibles nombres de répondants.


Description du graphique « Teneur de la publicité d'EC »

Très peu de répondants ont communiqué avec Élections Canada

Au nombre des répondants au courant de la tenue de l'élection partielle (n=722), 3 % affirment avoir communiqué avec Élections Canada, pour une raison ou pour une autre, pendant la campagne. Les électeurs admissibles qui ont communiqué avec Élections Canada (n=22) signalent avoir obtenu l'information dont ils avaient besoin, soit au complet (n=19) ou en partie (n=1). Deux répondants disent ne pas avoir reçu l'information dont ils avaient besoin.

Un besoin restreint pour des renseignements supplémentaires

Les répondants au courant de la tenue de l'élection partielle (n=722) devaient indiquer s'ils auraient eu besoin de renseignements supplémentaires concernant le processus de vote, qu'ils n'ont pas obtenus, mais qui leur auraient été utiles avant d'aller voter. Dans une forte proportion de 88 %, les répondants indiquent qu'ils n'auraient pas eu besoin de plus amples renseignements.

En ce qui concerne le genre de renseignements supplémentaires qui leur auraient été utiles, les répondants signalent les éléments suivants (dans des proportions de 1 % à 2 %, dans chaque cas) : de l'information au sujet de la nécessité de présenter des preuves d'identité, les dates du vote par anticipation, de l'information sur les candidats, de même que de l'information sur le vote par la poste et sur les lieux du vote.


Note 5 Il s'agit de renseignements sur le moment et l'endroit du vote, de même que sur la façon de prouver son identité et son adresse avant de voter.

Note 6 Il convient de signaler qu'Élections Canada n'a pas produit d'annonce télévisée pour l'élection partielle.