Menu secondaire

Participation électorale des Autochtones au Canada

5. Facteurs influant sur l'inscription des électeurs autochtones

Dans la section précédente, nos analyses indiquaient que le fait d'être inscrit sur la liste électorale influait beaucoup sur le taux de participation des Autochtones. Dans la présente section, nous étudions donc les facteurs influant sur l'inscription des électeurs autochtones. Nous signalons que cette étude ne cherchait pas à savoir si le nom des répondants figurait dans le Registre des électeurs, mais plutôt à savoir si les répondants se souvenaient d'avoir reçu une carte d'information de l'électeur leur étant personnellement adressée16. Les résultats des analyses combinées de régression logistique se trouvent au tableau 2. Encore une fois, nous présentons les résultats pour les Autochtones et pour les non-Autochtones, et avons créé des modèles séparés pour 2004-2008 et pour 2004-2011.

Nous portons d'abord notre attention sur les résultats de 2004-2008, car ils tiennent compte du facteur lié au devoir civique de voter. Dans une large mesure, les facteurs influant sur le taux de participation des Autochtones sont aussi ceux qui les motivent à s'inscrire. Cinq facteurs clés étudiés dans la section précédente sont importants dans la présente section. Plus les répondants sont âgés, plus ils sont susceptibles de s'être inscrits. Les électeurs autochtones qui s'intéressent aux questions politiques, les suivent de près et s'y connaissent en politique sont plus portés à s'inscrire (écart de 25 points de pourcentage). Alors que les Autochtones ayant un sens du devoir civique et un revenu plus élevé sont portés, dans une faible mesure, à s'inscrire en plus grand nombre, les Autochtones vivant dans les réserves sont un peu moins susceptibles de le faire. La deuxième colonne nous permet de constater que les résultats pour les Autochtones sont comparables à ceux pour les non-Autochtones, bien que le facteur lié aux ressources politiques influence beaucoup plus les Autochtones que les non-Autochtones.

Il y a un facteur qui ne suit pas les tendances : il s'agit de celui lié au niveau de scolarité. Le niveau de scolarité influence le taux de participation, mais pas le taux d'inscription des Autochtones. Ce facteur est par contre important pour les non-Autochtones. Le facteur lié au sexe est aussi un facteur ne suivant pas les tendances. Le sexe n'influe pas sur le taux de participation, mais nous constatons que chez les électeurs autochtones, plus de femmes que d'hommes se souviennent d'avoir reçu une carte d'information de l'électeur leur étant personnellement adressée.

Ces résultats sont sensiblement les mêmes lorsque nous tenons aussi compte du sondage mené en 2011 (troisième et quatrième colonnes).

Les déterminants de l'inscription des électeurs sont sensiblement les mêmes d'un modèle à l'autre (voir le tableau A4 à l'annexe 2). Les déterminants principaux (le fait de posséder des ressources politiques et d'être plus âgé) ont un effet positif dans chacun des modèles. Le coefficient lié au devoir civique est positif et atteint un niveau significatif pour deux des trois élections. L'effet des facteurs liés au sexe et au revenu est relativement le même dans chaque modèle, mais ces facteurs sont souvent peu importants lorsqu'il n'y a que quelque 500 répondants. Pour ce qui est du facteur lié au fait de résider dans une réserve, il semblerait que ce soient les résultats de 2008 qui influent sur les données des modèles combinés.

Tableau 2 – Modèles de régression combinés, Inscription sur la liste électorale
  Autochtones (2004-2008) Non-Autochtones (2004-2008) Autochtones (2004-2011) Non-Autochtones (2004-2011)
Vit dans une réserve -,05*
(,03)
-,04*
(,02)
Femme ,07**
(,02)
,01
(,01)
,06**
(,02)
,01*
(,01)
Âge ,31**
(,04)
,22**
(,01)
,31**
(,03)
,23**
(,01)
Niveau de scolarité -,01
(,03)
,06**
(,01)
,01
(,03)
,06**
(,01)
Revenu ,10**
(,04)
,05**
(,01)
,09**
(,03)
,05**
(,01)
Vit en milieu rural ,04
(,03)
,01
(,01)
,02
(,02)
,02*
(,01)
Région : Colombie-Britannique ,01
(,03)
,02
(,01)
,03
(,03)
,02
(,01)
Région : Ontario ,04
(,03)
,00
(,01)
,06**
(,03)
,00
(,01)
Région : Québec ,05
(,04)
,08**
(,01)
,05*
(,03)
,08**
(,01)
Région : Atlantique ,07
(,05)
,03*
(,02)
,08**
(,04)
,02
(,01)
Région : Nord ,06
(,04)
-,07**
(,02)
,07*
(,04)
-,07**
(,02)
Ressources politiques ,25**
(,04)
,05**
(,02)
,29**
(,03)
,09**
(,01)
Croit que voter est un devoir civique ,08**
(,04)
,10**
(,01)
Croit que les partis abordent des enjeux importants ,01
(,04)
,03**
(,01)
A vu la publicité générale d'EC ,03
(,02)
,03**
(,01)
,05**
(,02)
,03**
(,01)
A vu la publicité autochtone d'EC ,01
(,03)
,00
(,02)
Nombre de cas 1 477 6 046 1 922 8 599
Pseudo R-carré ,10 ,13 ,11 ,13

Les cellules font état de l'effet marginal des coefficients de régression logistique, et l'écart-type de la population est indiqué entre parenthèses. La valeur des variables se situe entre 0 et 1. **significatif à partir de ,05; *significatif à partir de ,10

Les tableaux A5a et A5b à l'annexe 2 présentent les résultats pour 2004-2008 et pour 2004-2011 respectivement en fonction du lieu de résidence des répondants (dans une réserve ou en dehors de celle-ci et en milieu urbain ou en milieu rural). Le fait de posséder des ressources politiques a toujours un effet positif. En outre, l'âge a une influence de manière constante sur l'inscription. L'effet du revenu et du sexe est moins uniforme. Le sens du devoir civique n'a pas un effet uniforme sur l'inscription, ce qui va à l'encontre des tendances observées pour le taux de participation.

En dernier lieu, le taux d'inscription est plus élevé, et même parfois par une marge importante, chez les répondants se souvenant d'avoir vu la publicité générale d'Élections Canada, ce qui laisse supposer que les publicités sont efficaces pour rappeler aux électeurs le processus d'inscription.


16 Si la mémoire des gens était infaillible, il s'agirait d'une mesure parfaite du taux d'inscription, car une carte d'information de l'électeur est envoyée à tous les électeurs admissibles dont le nom figure sur la liste électorale préliminaire. Cependant, la mémoire des gens n'est pas parfaite. Il peut y avoir tant des faux positifs que des faux négatifs dans les données.