Menu secondaire

Trente-septième élection générale 2000 : Résultats officiels du scrutin : Synopsis


LES RÉSULTATS DU SCRUTIN

Méthodes de vote

En tout, 12 997 185 électeurs ont exercé leur droit de vote, soit 61,2 %* des électeurs inscrits. La plupart des électeurs, soit 12 019 996 ou 92,5 %, ont voté le jour du scrutin. Déduction faite des 139 412 bulletins de vote rejetés, 12 857 773 bulletins de vote valides ont été déposés.


Le taux de participation de 61,2 % de 2000 a été rajusté pour un taux définitif de 64,1 % après notre mise à jour habituelle du Registre national des électeurs pour en retirer les noms des électeurs décédés et les doublons provenant des déménagements. Le directeur général des élections du Canada a expliqué le rajustement lors de sa comparution du 6 octobre 2003 devant le Sous-comité de la révision des limites des circonscriptions électorales et lors de sa comparution du 5 mars 2004 sur le budget principal des dépenses 2004, devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre.

TABLEAU J
Votes exprimés selon la méthode de vote –
37e élection générale 2000

Méthode de vote

Votes valides

Bulletins rejetés

Total des votes

Bureaux fixes de scrutin

11 818 876

126 927

11 945 803

Bureaux de scrutin itinérants

71 907

2 286

74 193

Bureaux de vote par anticipation

775 157

6 030

781 187

Règles électorales spéciales – Groupe 1*

31 116

858

31 974

Règles électorales spéciales – Groupe 2**

160 717

3 311

164 028

Total

12 857 773

139 412

12 997 185

* Comprend les électeurs canadiens résidant temporairement à l?extérieur du Canada, les électeurs des Forces canadiennes et les électeurs incarcérés purgeant une peine de moins de deux ans.
** Comprend les électeurs canadiens résidant au Canada qui ont voté par bulletin spécial dans leur circonscription ou à l?extérieur de celle-ci.

Certains électeurs ont voté à un bureau de vote par anticipation. Ces bureaux étaient ouverts de midi à 20 h, les 10e, 9e et 7e jours avant le jour du scrutin, soit les 17, 18 et 20 novembre 2000. Au total, 781 187 bulletins de vote (dont 775 157 étaient valides) ont été déposés aux bureaux de vote par anticipation.

D?autres ont voté par bulletin spécial, conformément à la partie 11 de la Loi électorale du Canada. On distingue deux groupes parmi ces électeurs.

Le Groupe 1 comprend les électeurs canadiens résidant temporairement à l?extérieur du Canada, les électeurs des Forces canadiennes et les électeurs incarcérés purgeant une peine de moins de deux ans. Les électeurs canadiens résidant temporairement à l?étranger avaient la responsabilité de faire parvenir leur bulletin spécial au siège d?Élections Canada, à Ottawa, avant 18 h le jour du scrutin. Les électeurs des Forces canadiennes pouvaient voter entre les lundi, 14e jour et samedi, 9e jour précédant le jour du scrutin, soit du 13 au 18 novembre 2000. Ils pouvaient le faire sur toutes les bases des Forces canadiennes, au Canada ou à l?étranger. Les électeurs incarcérés purgeant une peine de moins de deux ans pouvaient voter dans l?établissement correctionnel, par bulletin spécial, le 10e jour précédant le jour du scrutin, soit le 17 novembre 2000. Dans ce premier groupe, des 81 833 électeurs inscrits sur des listes électorales, 31 974 ont voté (dont 31 116 votes étaient valides).

Le Groupe 2 comprend les résidents du Canada ayant voté par bulletin spécial dans leur circonscription ou à l?extérieur de leur circonscription. S?ils votaient à l?extérieur de leur circonscription, les électeurs devaient faire parvenir leur bulletin spécial au siège d?Élections Canada à Ottawa au plus tard à 18 h, le jour du scrutin. S?ils votaient à l?intérieur de leur circonscription, ils devaient remettre leur bulletin de vote au bureau de leur directeur du scrutin et ils pouvaient le faire jusqu?à l?heure locale de fermeture des bureaux de scrutin. Dans le deuxième groupe, 164 028 votes (dont 160 717 étaient valides) ont été exprimés.

Au total, 196 001 bulletins de vote spéciaux (dont 191 833 étaient valides) ont été déposés.

Résultats du vote

Le Parti libéral du Canada a remporté 40,8 % des votes valides et le plus grand nombre de sièges, soit 172, ce qui l?a désigné pour former le nouveau gouvernement. L?Alliance réformiste conservatrice canadienne, arrivée deuxième avec 25,5 % des votes valides et 66 sièges, est de ce fait désignée pour former l?Opposition officielle (voir le tableau K).

Cinq partis enregistrés ont élu des députés, et ces cinq partis ont chacun obtenu plus de 8 % du total des votes. Ensemble, les six autres partis enregistrés et les 86 candidats qui n?étaient pas soutenus par un parti enregistré ont récolté 2,2 % des votes. Aucun de ces candidats n?a été élu.

Sur les 301 candidats élus, 62 sont des femmes.


TABLEAU K
Votes valides et sièges obtenus,
selon l?appartenance politique, par province ou territoire –
37e élection générale 2000

 
Alliance
B.Q.
Lib.
Province ou territoire
Votes valides
Sièges
Votes valides
Sièges
Votes valides
Sièges
 
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
T.-N.
8 837 (3.9)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
103 103 (44.9)
5 (71.4)
Î.-P.-É.
3 719 (5.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
35 021 (47.0)
4 (100.0)
N.-É.
41 752 (9.6)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
158 870 (36.5)
4 (36.4)
N.-B.
60 277 (15.7)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
159 803 (41.7)
6 (60.0)
Qc
212 874 (6.2)
0
(0.0)
1 377 727 (39.9)
38 (50.7)
1 529 642 (44.2)
36 (48.0)
Ont.
1 051 209 (23.6)
2
(1.9)
0
(0.0)
0
(0.0)
2 292 075 (51.5)
100 (97.1)
Man.
148 293 (30.4)
4 (28.6)
0
(0.0)
0
(0.0)
158 713 (32.5)
5 (35.7)
Sask.
207 004 (47.7)
10 (71.4)
0
(0.0)
0
(0.0)
89 697 (20.7)
2 (14.3)
Alb.
739 514 (58.9)
23 (88.5)
0
(0.0)
0
(0.0)
263 008 (20.9)
2 (7.7)
C.-B.
797 518 (49.4)
27 (79.4)
0
(0.0)
0
(0.0)
446 624 (27.7)
5 (14.7)
Yn
3 659 (27.7)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
4 293 (32.5)
1 (100.0)
T.N.-O.
2 273 (17.7)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
5 855 (45.6)
1 (100.0)
Nt
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
5 327 (69.0)
1 (100.0)
Total
3 276 929 (25.5)
66 (21.9)
1 377 727 (10.7)
38 (12.6)
5 252 031 (40.8)
172 (57.1)


TABLEAU K (suite)
Votes valides et sièges obtenus,
selon l?appartenance politique, par province ou territoire –
37e élection générale 2000

 
N.P.D
P.-C.
Autres*
Total
Province ou territoire
Votes valides
Sièges
Votes valides
Sièges
Votes valides
Sièges
Votes valides
Sièges
 
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
(%)
T.-N.
29 993 (13.1)
0
(0.0)
79 157 (34.5)
2 (28.6)
8 408 (3.6)
0
(0.0)
229 498 (100.0)
7 (100.0)
Î.-P.-É.
6 714 (9.0)
0
(0.0)
28 610 (38.4)
0
(0.0)
400 (0.5)
0
(0.0)
74 464 (100.0)
4 (100.0)
N.-É.
104 277 (24.0)
3 (27.3)
126 557 (29.1)
4 (36.4)
3 813 (0.8)
0
(0.0)
435 269 (100.0)
11 (100.0)
N.-B.
44 778 (11.7)
1 (10.0)
116 980 (30.5)
3 (30.0)
1 174 (0.3)
0
(0.0)
383 012 (100.0)
10 (100.0)
Qc
63 611 (1.8)
0
(0.0)
192 153 (5.6)
1 (1.3)
80 891 (2.4)
0
(0.0)
3 456 898 (100.0)
75 (100.0)
Ont.
368 709 (8.3)
1 (1.0)
642 438 (14.4)
0
(0.0)
98 174 (2.3)
0
(0.0)
4 452 605 (100.0)
103 (100.0)
Man.
101 741 (20.9)
4 (28.6)
70 635 (14.5)
1 (7.1)
8 450 (1.8)
0
(0.0)
487 832 (100.0)
14 (100.0)
Sask.
113 626 (26.2)
2 (14.3)
20 855 (4.8)
0
(0.0)
2 515 (0.6)
0
(0.0)
433 697 (100.0)
14 (100.0)
Alb.
68 363 (5.4)
0
(0.0)
169 093 (13.5)
1 (3.8)
16 021 (1.2)
0
(0.0)
1 255 999 (100.0)
26 (100.0)
C.-B.
182 993 (11.3)
2 (5.9)
117 614 (7.3)
0
(0.0)
69 972 (4.3)
0
(0.0)
1 614 721 (100.0)
34 (100.0)
Yn
4 223 (31.9)
0
(0.0)
991 (7.5)
0
(0.0)
53 (0.4)
0
(0.0)
13 219 (100.0)
1 (100.0)
T.N.-O.
3 430 (26.7)
0
(0.0)
1 282 (10.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
0
(0.0)
12 840 (100.0)
1 (100.0)
Nt
1 410 (18.3)
0
(0.0)
633 (8.2)
0
(0.0)
349 (4.5)
0
(0.0)
7 719 (100.0)
1 (100.0)
Total
1 093 868 (8.5)
13 (4.3)
1 566 998 (12.2)
12 (4.0)
290 220 (2.2)
0
(0.0)
12 857 773 (100.0)
301 (100.0)
Note : Les pourcentages étant arrondis, leur somme n?égale pas nécessairement 100,0.
* Pour plus de détails, veuillez consulter les tableaux 8 et 9 de la section 1.

Dépouillements judiciaires

À la suite de la validation des résultats effectuée par les directeurs du scrutin, huit dépouillements judiciaires ont été demandés : dans les circonscriptions de Champlain (Québec), Laval-Centre (Québec), Leeds–Grenville (Ontario), Matapédia–Matane (Québec), Saskatoon–Rosetown–Biggar (Saskatchewan), Palliser (Saskatchewan), Regina–Lumsden–Lake Centre (Saskatchewan) et Regina–Qu?Appelle (Saskatchewan). Dans les deux premiers cas, il s?agissait d?un dépouillement judiciaire automatiquement prescrit en vertu de l?article 300 de la Loi électorale du Canada, parce que la majorité obtenue par le candidat gagnant était inférieure à un millième des votes exprimés. Dans les trois derniers cas, les candidats qui avaient demandé le dépouillement judiciaire ont retiré leur requête avant que le dépouillement soit terminé. Dans tous les cas, le classement des candidats est demeuré inchangé.


[Suivant]   [Précédent]

[Table des matières]