Menu secondaire

Élections partielles 1998 – Résultats officiels du scrutin


Vue d'ensemble : Les élections partielles de 1998


Remarques préliminaires

En vertu de l'alinéa 193b) de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections doit publier, à la fin d'une année au cours de laquelle ont été tenues des élections partielles, un rapport complet indiquant les résultats du vote par section de vote, de même que tout autre renseignement qu'il juge utile d'inclure.

Le rapport qui suit présente donc les résultats, d'abord sous forme de tableaux synoptiques puis ventilés par bureau de scrutin, des élections partielles qui se sont tenues le lundi 30 mars 1998 dans la circonscription de Port Moody–Coquitlam1, et le lundi 14 septembre 1998 dans la circonscription de Sherbrooke. Il contient en outre le nom et l'appartenance politique des candidats qui y ont brigué les suffrages, de même que le nom des directeurs du scrutin.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le déroulement des deux élections partielles de 1998, on pourra consulter les rapports intitulés Rapport du directeur général des élections du Canada sur l'élection partielle dans Port Moody–Coquitlam et Rapport du directeur général des élections du Canada sur l'élection partielle dans Sherbrooke, publiés respectivement en septembre et en novembre 1998 et disponibles sur le site Web d'Élections Canada (http://www.elections.ca).

1 Depuis le 18 juin 1998, cette circonscription porte le nom Port-Moody–Coquitlam–Port Coquitlam (L.C. 1998, ch. 27).



Les résultats officiels du scrutin

Déclenchement des élections partielles

Le 1er octobre 1997, Sharon Hayes, députée réformiste de Port Moody–Coquitlam, a démissionné de son siège à la Chambre des communes.

À la suite de cette démission, la répartition des sièges à la Chambre des communes était la suivante : Parti libéral du Canada – 155 sièges; Parti Réformiste du Canada – 59 sièges; Bloc Québécois – 44 sièges; Nouveau Parti Démocratique – 21 sièges; Parti progressiste-conservateur du Canada – 20 sièges; Indépendant – 1 siège.

Le bref ordonnant la tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Port Moody–Coquitlam a été délivré le 22 février 1998 et le jour de l'élection a été fixé au lundi 30 mars 1998.

Le 1er mai 1998, l'honorable Jean Charest, chef du Parti progressiste-conservateur du Canada et député de Sherbrooke, démissionnait de son siège à la Chambre des communes.

Avec son départ, les sièges à la Chambre des communes se répartissaient comme suit : Parti libéral du Canada – 156 sièges; Parti Réformiste du Canada – 59 sièges; Bloc Québécois – 44 sièges; Nouveau Parti Démocratique – 21 sièges; Parti progressiste-conservateur du Canada – 19 sièges; Indépendant – 1 siège.

Le bref ordonnant la tenue d'une élection partielle dans la circonscription de Sherbrooke a été émis le 9 août 1998 et le jour de l'élection a été fixé au lundi 14 septembre 1998.

Les deux circonscriptions visées

Les limites des deux circonscriptions où se sont tenues les élections partielles de 1998 étaient les mêmes que celles en vigueur à l'élection générale fédérale de 1997. Elles correspondent aux limites fixées par le Décret de représentation de 1996, dressé conformément à la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales.



Sherbrooke (Québec)
Population au recensement de 1996 : 97 084

Carte locale de Sherbrooke (Québec)
 
Port Moody–Coquitlam (Colombie-Britannique)
Population au recensement de 1991 : 102 041

Carte locale de Port Moody?Coquitlam (Columbie-Britannique)



TABLEAU I.1
Liste des directeurs du scrutin

Circonscription
Nom
Profession
Lieu de résidence
Sherbrooke
Port Moody–Coquitlam
   Richard Dion
   Dianna M. Brown
   Commerçant
   Maîtresse de maison
   Sherbrooke
   Port Moody



Participation des partis enregistrés et présentation des candidats

Des 10 partis politiques fédéraux enregistrés, six ont choisi de présenter des candidats à l'élection partielle de mars 1998. Ce sont le Parti action canadienne, le Parti libéral du Canada, le Nouveau Parti Démocratique, le Parti progressiste-conservateur du Canada, le Parti Réformiste du Canada et le Parti Vert du Canada. Il y avait en outre un candidat indépendant et un autre sans appartenance politique.

À l'élection partielle de septembre 1998, sept partis ont présenté des candidats : le Bloc Québécois, le Parti libéral du Canada, le Parti Marxiste-Léniniste du Canada, le Nouveau Parti Démocratique, le Parti progressiste-conservateur du Canada, le Parti Réformiste du Canada et le Parti Vert du Canada. Il y avait par ailleurs un candidat indépendant.

À partir de la date où le directeur du scrutin a publié sa proclamation, les candidats à l'élection partielle de Port Moody–Coquitlam avaient jusqu'au 9 mars 1998, à 14 h, pour déposer officiellement leur bulletin de présentation. Pour l'élection partielle de septembre dans Sherbrooke, la date limite de présentation était fixée au 24 août 1998, à 14 h. Au total, huit candidats ont brigué les suffrages dans chacune des deux circonscriptions concernées. Aucun candidat ne s'est désisté au terme de la période prévue pour le retrait d'une candidature.

Inscription des électeurs

La liste électorale préliminaire des deux élections partielles a été établie à l'aide du Registre national des électeurs. La période de révision a duré du 25 février au 24 mars 1998 pour l'élection partielle de Port Moody–Coquitlam, et du 12 août au 8 septembre 1998 pour celle de Sherbrooke.

Les listes électorales définitives, c'est-à-dire celles dressées après le jour de l'élection, comptaient 80 586 noms pour Port Moody–Coquitlam et 76 101 noms pour Sherbrooke. Ces listes comprennent le nom des électeurs qui se sont inscrits le jour même de l'élection. Au total, 818 électeurs se sont inscrits le jour de l'élection dans Port Moody–Coquitlam et 2 350 dans Sherbrooke.

Les bureaux de scrutin

En vertu de la Loi électorale du Canada, le vote se déroule dans le ou les bureaux de scrutin établis dans chaque section de vote. Ces bureaux étaient ouverts de 7 h à 19 h pour la circonscription de Port Moody–Coquitlam et de 9 h 30 à 21 h 30 pour la circonscription de Sherbrooke, le jour de l'élection. Dans Port Moody–Coquitlam, 222 bureaux ordinaires de scrutin (dont 219 fixes) furent ainsi établis et dans Sherbrooke, 210 (dont 204 fixes).

La Loi permet en outre d'établir des bureaux de scrutin itinérants afin de recueillir les suffrages de personnes âgées, handicapées ou malades confinées dans un établissement de soins. Ces bureaux de scrutin, établis dans les sections de vote comptant plus de deux établissements de soins, se déplacent d'un endroit à l'autre et ne restent ouverts que le temps de permettre aux électeurs présents de voter. Neuf bureaux itinérants ont ainsi recueilli les suffrages des électeurs aux partielles de 1998, soit trois dans Port Moody–Coquitlam et six dans Sherbrooke.

Les directeurs du scrutin de chaque circonscription sont également tenus de mettre en place des bureaux spéciaux de scrutin, ou bureaux de vote par anticipation, afin de recueillir le vote d'électeurs incapables de se rendre à leur bureau ordinaire de scrutin le jour même de l'élection. Dans Port Moody–Coquitlam, 12 bureaux spéciaux de scrutin ont été ouverts, de midi à 20 h, les 20, 21 et 23 mars 1998. Pour l'élection partielle dans Sherbrooke, 9 bureaux spéciaux de scrutin ont été ouverts les 4, 5 et 7 septembre 1998.

Les résultats du vote

Dans la circonscription de Port Moody–Coquitlam, le nombre d'électeurs qui ont déposé leur bulletin de vote fut de 28 756 et le taux de participation fut de 35,68 %. Dans Sherbrooke, le nombre fut de 37 028 et le taux de 48,66 %. Parmi ces électeurs, 61 260 ont voté le jour de l'élection à leur bureau de scrutin ordinaire.

Le tableau I.2 présente le nombre d'électeurs ayant voté selon chacune des méthodes de vote.



TABLEAU I.2
Nombre d'électeurs ayant voté selon chacune des méthodes de vote

Méthode de vote
Circonscription
Sherbrooke
Port Moody–Coquitlam

Bureaux ordinaires de scrutin
Bureaux spéciaux de scrutin
Règles électorales spéciales – Groupe 1*
Règles électorales spéciales – Groupe 2**
Total

34 059
2 582
53
334
37 028
27 201
1 405
14
136
28 756
 
* Comprend les électeurs des Forces canadiennes, les détenus ainsi que les citoyens canadiens résidant temporairement à l'étranger dont la dernière adresse résidentielle se situait dans cette circonscription.
** Comprend les citoyens canadiens résidant dans cette circonscription qui ont voté par bulletin spécial à l'intérieur ou à l'extérieur de celle-ci.



Les élus

À l'élection partielle de Port Moody–Coquitlam, le candidat libéral Lou Sekora a remporté le plus grand nombre de voix et a été élu député. Dans Sherbrooke, c'est le candidat du Bloc Québécois, Serge Cardin, qui a été élu.

À la suite de l'élection partielle du 14 septembre 1998, la répartition des sièges à la Chambre des communes s'établit comme suit :

          Parti libéral du Canada
156
          Le Parti Réformiste du Canada
59
          Bloc Québécois
45
          Nouveau Parti Démocratique
21
          Parti progressiste-conservateur du Canada
19
          Aucune appartenance
1



[Précédent]   [Table des matières]   [Suivant]