Menu secondaire

Trente-sixième élection générale 1997 : Résultats officiels du scrutin : Synopsis



VUE D'ENSEMBLE

LES RÉSULTATS DU SCRUTIN

Méthodes de vote

En tout, 13 174 698 électeurs ont exercé leur droit de vote, soit 67 % des électeurs inscrits. Les 12 146 080 votes valides exprimés le jour du scrutin représentent 93,5 % de tous les votes valides.


TABLEAU J
Votes valides selon la méthode de vote – 36e élection générale 1997
Méthode de vote
Votes valides
Bureaux fixes de scrutin
Bureaux de scrutin itinérants
Bureaux de vote par anticipation
Règles électorales spéciales – Groupe 1*
Règles électorales spéciales – Groupe 2**
12 088 532***
57 548     
704 336     
34 560     
100 898     
Total
12 985 874***
* Comprend les citoyens canadiens résidant temporairement à l'extérieur du Canada, les membres des Forces canadiennes et les détenus.
** Comprend les citoyens canadiens résidant au Canada qui ont voté par bulletin spécial dans leur circonscription ou à l'extérieur de celle-ci.
*** Données révisées, mars 2000

Certains électeurs ont voté par anticipation à un bureau spécial de vote. Ces bureaux étaient ouverts de midi à 20 h, les 10e, 9e et 7e jours avant le jour du scrutin, soit les 23, 24 et 26 mai 1997. Au total, 704 336 votes valides ont été exprimés.

D'autres ont voté par bulletin spécial, conformément à l'annexe II de la Loi électorale du Canada. On distingue deux groupes parmi ces électeurs.

Le Groupe 1 comprend les citoyens canadiens résidant temporairement à l'extérieur du Canada, les membres des Forces canadiennes et les détenus. Les citoyens canadiens résidant temporairement à l'étranger avaient la responsabilité de faire parvenir leur bulletin spécial au siège d'Élections Canada, à Ottawa, avant 18 h le jour du scrutin. Auparavant, ils devaient le faire au plus tard le 3e jour précédant le jour du scrutin. Les électeurs des Forces canadiennes pouvaient voter entre les lundi, 14e jour et samedi, 9e jour précédant le jour du scrutin, soit du 19 au 24 mai 1997. Ils pouvaient le faire sur toutes les bases des Forces canadiennes, au Canada ou à l'étranger. Les détenus pouvaient voter dans leur établissement pénitentiaire, par bulletin spécial, le 10e jour précédant le jour du scrutin, soit le 23 mai 1997. Dans ce premier groupe, des 88 224 électeurs inscrits sur des listes électorales, 35 833 ont voté.

Le Groupe 2 comprend les résidents du Canada ayant voté par bulletin spécial dans leur circonscription ou à l'extérieur de leur circonscription. S'ils votaient à l'extérieur de leur circonscription, les électeurs devaient faire parvenir leur bulletin spécial au siège d'Élections Canada à Ottawa au plus tard à 18 h, le jour du scrutin. Auparavant, ils devaient le faire au plus tard le 3e jour précédant le jour du scrutin. S'ils votaient à l'intérieur de leur circonscription, ils devaient remettre leur bulletin de vote au bureau de leur directeur du scrutin et ils pouvaient le faire jusqu'à l'heure locale de fermeture des bureaux de scrutin. Dans le deuxième groupe, 100 898 votes valides ont été exprimés.

Au total, 135 458 votes valides ont été exprimés par bulletin spécial.

Résultats du vote

Le Parti libéral du Canada a remporté 38,5 % des votes valides et le plus grand nombre de sièges, soit 155. Il a été appelé à former le gouvernement. Le Parti Réformiste du Canada est arrivé deuxième, avec 19,4 % des votes valides et 60 sièges. Il a été appelé à former l'opposition officielle (voir le tableau K).

Cinq partis enregistrés ont élu des députés, et ces cinq partis ont chacun obtenu plus de 10 % du total des votes. Ensemble, les cinq autres partis enregistrés et les 76 candidats qui n'étaient pas appuyés par un parti enregistré ont récolté 1,6 % des votes. Un candidat indépendant a été élu.

Sur les 301 candidats élus, 62 sont des femmes.


TABLEAU K
Votes valides et sièges obtenus,
selon l'appartenance politique, par province ou territoire – 
36e élection générale 1997
Province
ou
territoire
B.Q.
Lib.
N.P.D.
P.-C.
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
T.-N.
-
-
84 657
(37,9)
4
(57,1)
49 125
(24,8)
0
(0,0)
82 214
(36,8)
3
(42,9)
Î-P.-É.
-
-
31 595
(44,8)
4
(100,0)
10 675
(15,1)
0
(0,0)
26 998
(38,3)
0
(0,0)
N.-É.
-
-
132 539
(28,4)
0
(0,0)
142 081
(30,4)
6
(27,3)
143 854
(30,8)
5
(45,5)
N.-B.
-
-
131 246
(32,9)
3
(30,0)
73 249
(18,4)
2
(20,0)
139 431
(35,0)
5
(50,0)
Qc
1 385 821
(37,9)
44
(58,7)
1 342 567*
(36,7)
26
(34,7)
71 558
(2,0)
0
(0,0)
811 410
(22,2)
5
(6,7)
Ont.
-
-
2 294 593
(49,5)
101
(98,1)
495 155
(10,7)
0
(0,0)
871 616
(18,8)
1
(1,0)
Man.
-
-
163 226
(34,3)
6
(42,9)
110 181
(23,2)
4
(28,6)
84 511
(17,8)
1
(7,1)
Sask.
-
-
109 200
(24,7)
1
(7,1)
136 555
(30,9)
5
(35,7)
34 460
(7,8)
0
(0,0)
Alb.
-
-
253 983
(24,0)
2
(7,7)
60 633
(5,7)
0
(0,0)
152 309
(14,4)
0
(0,0)
C.-B.
-
-
438 769
(28,8)
6
(17,6)
277 006
(18,2)
3
(8,8)
94 550
(6,2)
0
(0,0)
T.N.-O.
-
-
8 866
(43,1)
2
(100,0)
4 289
(20,9)
0
(0,0)
3 424
(16,7)
0
(0,0)
Yn
-
-
3 036
(22,0)
0
(0,0)
4 002
(28,9)
1
(100,0)
1 928
(13,9)
0
(0,0)
Total
1 385 821
(10,7)
44
(14,6)
4 994 277*
(38,5)
155
(51,5)
1 434 509
(11,0)
21
(7,0)
2 446 705
(18,8)
20
(6,6)
* Données révisées, mars 2000
Note: Les pourcentages étant arrondis, leur somme n'égale pas nécessairement 100,0.



TABLEAU K
Votes valides et sièges obtenus,
selon l'appartenance politique, par province ou territoire – 
36e élection générale 1997 (suite)
Province
ou
territoire
Réf.
Autres
Total
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
Votes
valides
(%)
Sièges
(%)
T.-N.
5 632
(2,5)
0
(0,0)
1 952
(0,9)
0
(0,0)
223 580
(100,0)
7
(100,0)
Î.-P.E.
1 056
(1,5)
0
(0,0)
219
(0,3)
0
(0,0)
70 543
(100,0)
4
(100,0)
N.-É.
45 207
(9,7)
0
(0,0)
3 689
(0,8)
0
(0,0)
467 370
(100,0)
11
(100,0)
N.-B.
52 270
(13,1)
0
(0,0)
2 519
(0,6)
0
(0,0)
398 715
(100,0)
10
(100,0)
Qc
10 767
(0,3)
0
(0,0)
37 772
(1,0)
0
(0,0)
3 659 895*
(100,0)
75
(100,0)
Ont.
886 797*
(19,1)
0
(0,0)
85 549
(1,8)
1
(1,0)
4 633 710*
(100,0)
103
(100,0)
Man.
112 863
(23,7)
3
(21,4)
5 162
(1,1)
0
(0,0)
475 943
(100,0)
14
(100,0)
Sask.
159 332
(36,0)
8
(57,1)
2 739
(0,6)
0
(0,0)
442 286
(100,0)
14
(100,0)
Alb.
577 551
(54,6)
24
(92,3)
12 444
(1,2)
0
(0,0)
1 056 920
(100,0)
26
(100,0)
C.-B.
655 699
(43,1)
25
(73,5)
56 500
(3,7)
0
(0,0)
1 522 524
(100,0)
34
(100,0)
T.N.-O.
2 413
(11,7)
0
(0,0)
1 567
(7,6)
0
(0,0)
20 559
(100,0)
2
(100,0)
Yn
3 493
(25,3)
0
(0,0)
1 370
(9,9)
0
(0,0)
13 829
(100,0)
1
(100,0)
Total
2 513 080*
(19,4)
60
(19,9)
211 482
(1,6)
1
(0,3)
12 985 874*
(100,0)
301
(100,0)
* Données révisées, mars 2000
Note: Les pourcentages étant arrondis, leur somme n'égale pas nécessairement 100,0.

Recomptages

À la suite de l'addition officielle des votes effectuée par les directeurs du scrutin, trois recomptages ont été demandés : dans les circonscriptions de Selkirk–Interlake (Manitoba), Bellechasse–Etchemins–Montmagny–L'Islet (Québec) et Sackville–Eastern Shore (Nouvelle–Écosse). Dans ce dernier cas, il s'agissait d'un recomptage dit « automatique », conformément à l'article 171 de la Loi électorale du Canada, puisque la différence entre les deux candidats ayant recueilli le plus de voix était inférieure à un millième du total des voix exprimées. Dans les deux autres cas, ils ont été demandés par un candidat en vertu de l'article 177 de la Loi.

Dans les trois cas, le classement des candidats est demeuré inchangé après le recomptage.




[Précédent]   [Table des matières]   [Suivant]