Menu secondaire

Les élections partielles de mars 1996 – Des innovations technologiques qui portent fruit


FIN DE LA COURSE

La liste définitive des électeurs, établie après le scrutin et comprenant les personnes inscrites le 25 mars ainsi que les utilisateurs du bulletin de vote spécial, comptait au total 294 796 noms. Le nombre de bulletins déposés fut de 139 777 pour les six circonscriptions. En règle générale, la participation à des élections partielles tend à se situer sous la moyenne nationale, lors d'élections générales. À l'élection générale de 1993, le taux de participation a été de 70,9 %; pour ces partielles, il fut de 47,41 %. C'est dans la circonscription de Lac-Saint-Jean qu'on a enregistré la plus forte participation, avec 54,87 %, suivie de Labrador (52,81 %) et de Papineau-Saint-Michel (52,31 %). Le pourcentage de participation électorale le plus bas fut celui dans Humber-Sainte-Barbe-Baie Verte, où 40,49 % des électeurs se sont présentés aux urnes.

Depuis le début du dépouillement et jusqu'à la fin de la soirée, chaque bureau de directeur du scrutin fut branché par modem à l'ordinateur central du SRÉ. Ce dernier recevait électroniquement les données locales à intervalle de 45 secondes environ. Sitôt reçus et consolidés à Ottawa, les fichiers électroniques étaient immédiatement relayés au serveur, à Ottawa, qui les affichait dans le site Web d'Élections Canada. Il ne s'écoulait guère plus de deux minutes entre le moment où les données étaient extraites de l'ordinateur de la circonscription et leur publication dans Internet. L'intérêt du public et des médias pour les résultats affichés dans Internet a été considérable : dans les trois heures suivant la clôture du vote, on a enregistré près de 8 500 accès à la page d'accueil d'Élections Canada, en provenance de tous les continents, sauf l'Asie. Entre le 26 mars et le 25 avril, 14 952 autres accès auront été enregistrés.

Comme cela avait été convenu entre Élections Canada et les médias, des correspondants de la Presse Canadienne étaient également présents dans les bureaux des six directeurs du scrutin pour recevoir les résultats préliminaires et les transmettre par téléphone à la tête du réseau de l'agence. Celle-ci se chargeait ensuite de les diffuser immédiatement par téléscripteur aux médias locaux et nationaux.

à l'issue du dépouillement, on annonça la victoire de cinq candidats libéraux, le sixième siège étant remporté par le candidat du Bloc Québécois dans Lac-Saint-Jean.

LES DERNIERS TRAVAUX

Pour le public et les journalistes, les six élections partielles appartenaient désormais au passé. Mais pour Élections Canada, comme pour les directeurs du scrutin et les candidats, il restait encore du pain sur la planche.

Le 26 mars, quatre des six directeurs du scrutin ont procédé à l'addition officielle, qui consiste à vérifier les totaux des relevés de scrutin qu'ont remplis les scrutateurs, le soir de l'élection. Les deux autres ont fait l'addition officielle le 31 mars. Personne n'a demandé de recomptage judiciaire. La septième journée suivant l'addition officielle, les directeurs du scrutin ont proclamé le vainqueur dans leur circonscription en signant le verso du bref et en le retournant au directeur général des élections à Ottawa, lequel a fait publier les résultats dans la Gazette du Canada entre le 4 et le 12 avril. Ils ont également envoyé leurs dernières factures de dépenses et leurs comptes de bureau à Ottawa pour règlement. L'équipe des finances d'Élections Canada aura traité quelque 4 800 comptes relatifs à l'ensemble des dépenses des élections. Elle aura aussi émis des chèques pour la location des locaux, l'achat du matériel et le paiement des quelque 4 100 personnes qui ont travaillé à la conduite du scrutin.



Tableau 2 : Liste des candidats et résultats individuels, élections partielles de mars 1996

Candidat Appartenance politique Lieu de
résidence
Profession Votes
obtenus
Pourcentage
des votes
valides
Etobicoke-Nord
Roy Cullen
Joe Peschisolido
Mario Annecchini
Maxine Caron
Ron Gray
Sylvie Charbin
John C. Turmel
Parti libéral du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Parti progressiste-conservateur du Canada
Nouveau Parti Démocratique
Parti de l'Héritage Chrétien du Canada
Aucune appartenance
Parti Abolitionniste du Canada
Toronto
Etobicoke
Brampton
Mississauga
Abbotsford
Toronto
Ottawa
Comptable agréé
Homme d'affaires
Homme d'affaires
Vente
Rédacteur
Monteuse de matériel de communication
Ingénieur
12 290
9 563
2 812
1 400
284
96
75
46,34
36,06
10,60
5,28
1,07
0,36
0,28
Humber - Sainte-Barbe - Baie Verte
Gerry Byrne
Danny Kane
Deon Hancock
Coleen Dingwell-Corbin
Parti libéral du Canada
Parti progressiste-conservateur du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Nouveau Parti Démocratique
Corner Brook
Corner Brook
Steady Brook
St. John's
Adjoint politique
Personnalité de la radio, vendeur
Directeur du marketing
Bénévole, chômeuse
12 453
5 253
4 099
554
55,70
23,49
18,33
2,48
Labrador
Lawrence D. O'Brien
John Michael McGrath
Randy Collins
Darlene Gear-White
Alain Roy
Parti libéral du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Nouveau Parti Démocratique
Parti progressiste-conservateur du Canada
Indépendant
Happy Valley -
Goose Bay
Happy Valley - Goose Bay
Labrador City
Happy Valley
Labrador
Conseiller municipal
Consultant
Délégué du personnel
Femme d'affaires
Électricien industriel
4 032
3 027
1 974
867
63
40,47
30,38
19,81
8,70
0,63
Lac-Saint-Jean
Stéphan Tremblay
Clément Lajoie
Philippe Harris
Denis Simard
Karl Bélanger
Bloc Québécois
Parti libéral du Canada
Parti progressiste-conservateur du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Nouveau Parti Démocratique
Alma
Saint-Bruno
Montréal
Repentigny
Québec
Pilote de brousse
Régisseur au transport
Étudiant
Avocat
Étudiant
20 777
5 846
205
175
136
76,56
21,54
0,76
0,64
0,50
Papineau - Saint-Michel
Pierre S. Pettigrew
Daniel Turp
Raymond Laurent
Nicole Roy-Arcelin
Martin Masse
Parti libéral du Canada
Bloc Québécois
Nouveau Parti Démocratique
Parti progressiste-conservateur du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Outremont
Westmount
Montréal
Montréal
Montréal
Ministre
Professeur
Organisateur
Infirmière
Écrivain-journaliste
15 330
8 787
899
608
272
59,20
33,93
3,47
2,35
1,05
Saint-Laurent - Cartierville
Stéphane Dion
Michel Sarra-Bournet
G. Garo Toubi
Shaul Petel
Carole Caron
Sara Mayo
Parti libéral du Canada
Bloc Québécois
Parti progressiste-conservateur du Canada
Le Parti Réformiste du Canada
Aucune appartenance
Nouveau Parti Démocratique
Montréal
Laval
Laval
Dollard-des- Ormeaux
Montréal
Montréal
Professeur
Historien
Entrepreneur
Enseignant
Électricienne d'avion
Étudiante
21 336
4 000
699
441
229
212
79,27
14,86
2,60
1,64
0,85
0,79

Au cours des prochains mois, les rapports de dépenses des 32 candidats devront également être vérifiés par l'équipe des finances. L'agent officiel de chaque candidat a jusqu'au 25 juillet 1996, soit quatre mois après le jour du scrutin, pour présenter un rapport écrit sur les dépenses et contributions de campagne de son candidat. Quant aux partis enregistrés, ils présenteront leur rapport sur les dépenses effectuées par eux ou en leur nom durant les partielles avec leur rapport financier de l'exercice 1996, lequel sera déposé dans les six premiers mois de 1997.

Le commissaire aux élections fédérales a entrepris une enquête sur quatre infractions présumées à la Loi électorale du Canada. Les plaintes portent sur l'absence d'indication du nom de l'agent officiel sur un imprimé partisan, sur un bris d'affiche, sur une publicité partisane durant la période d'interdiction et sur un affichage électoral non conforme aux règles.

Durant ce temps, le personnel d'Ottawa s'est concentré sur la préparation des rapports officiels qu'il faut présenter au Parlement. Il doit vérifier et communiquer les résultats définitifs, pour chaque bureau de vote de chaque circonscription. Enfin, le personnel et les directeurs du scrutin ont été invités à des séances d'évaluation postélectorale, afin de passer en revue l'ensemble des programmes et des procédures utilisés et déterminer les améliorations qui en rehausseraient l'efficacité pour le prochain scrutin.