Menu secondaire

Rapport du directeur général des élections du Canada sur les élections partielles tenues le 12 mai et le 16 juin 2003


Communications avec les électeurs

Une partie importante du travail d'Élections Canada dans une élection partielle, comme à tous les scrutins, consiste à renseigner le public, les partis, les candidats et les médias sur la tenue de l'élection et les dates clés de la période électorale.

Un de nos principaux outils de communication avec le public lors des élections partielles du 12 mai et du 16 juin 2003 a été la carte d'information de l'électeur. Cette carte, qui a été envoyée à tous les électeurs inscrits sur les listes préliminaires, précisait où et quand voter, et indiquait les options de vote s'offrant à ceux qui préféraient ne pas se rendre au bureau de scrutin le jour d'élection.

Élections Canada se base sur les données de recensement pour déterminer si une circonscription compte des communautés ethnoculturelles ou autochtones de taille suffisante pour justifier la traduction de documents dans d'autres langues. Bien que la traduction ne s'imposait dans aucune des trois circonscriptions, nous avons expédié des trousses d'information aux associations ethnoculturelles et aux centres d'amitié. Pour les organisations de personnes ayant des besoins spéciaux, l'information essentielle était disponible sur demande sous forme de supports de substitution, y compris le braille, les gros caractères et les audiocassettes. Nous n'avons reçu aucune demande en ce sens.

Au cours des trois élections partielles, nous avons fait de la publicité à la radio et dans les journaux à plusieurs reprises. Au moment de l'envoi de la carte d'information de l'électeur, des annonces ont été diffusées dans les quotidiens et les hebdomadaires et par l'intermédiaire des stations de radio desservant les circonscriptions visées. Au cours des cinq derniers jours de la campagne, nous avons diffusé des annonces radio à l'heure de pointe matinale et publié des annonces dans les journaux pour rappeler aux électeurs de vérifier l'adresse de leur bureau de scrutin sur leur carte d'information de l'électeur et les informer qu'ils pouvaient s'inscrire le jour même de l'élection en présentant une preuve d'identité.

Afin de garantir que les électeurs soient bien informés en vue du vote, nous avons aussi fourni de l'information aux médias. Ainsi, pour chaque élection partielle, nous leur avons distribué une trousse d'information comprenant un communiqué sur le déclenchement de l'élection, un profil de la circonscription, un calendrier des dates clés et de la documentation générale sur des sujets comme le processus électoral, le rôle d'Élections Canada, les Règles électorales spéciales, le Registre national des électeurs ainsi que des lignes directrices sur les contributions et les dépenses pour les candidats et les partis.

Nous avons par la suite diffusé 15 communiqués signalant les dates clés, rappelant celle de l'élection et précisant les règles électorales, y compris ce qui peut ou non être diffusé par les médias le jour d'élection. Tous les communiqués étaient affichés dans la section « Médias » de notre site Web.

Sur notre site Web, nous avons créé une section consacrée aux élections partielles où l'électeur pouvait trouver de l'information sur sa circonscription, y compris la liste des candidats confirmés, la carte de la circonscription, les coordonnées de son directeur du scrutin ainsi que des renseignements généraux sur le processus de vote et, en particulier, le vote par bulletin spécial. Le soir du scrutin, nous avons affiché les résultats du vote sur le site Web à mesure qu'ils étaient connus.

Tout au long de la période électorale, le personnel bilingue de notre Centre de renseignements, accessible par notre numéro sans frais, notre numéro ATS sans frais pour personnes sourdes ou malentendantes et notre site Web, a répondu aux questions du public et fourni de la documentation sur le processus électoral.