Menu secondaire

Rapport sur la 42e élection générale du 19 octobre 2015

3. Campagne de communication et de rayonnement

Élections Canada a lancé une vaste campagne de communication et de rayonnement pour informer les Canadiens sur l'élection de 2015 et présenter l'organisme comme la source d'information fiable sur le vote. La campagne a utilisé un langage simple et plus d'éléments visuels que dans le passé, et s'est concentrée sur la diffusion des messages les plus importants au moment opportun pendant la campagne électorale afin que les Canadiens soient prêts à voter. Les messages portaient sur l'inscription, les quatre façons de voter et les exigences d'identification.

La campagne « Prêt à voter » a été conçue pour joindre tous les Canadiens, dont la majorité sont inscrits pour voter à leur adresse actuelle. Il était également important de joindre les groupes cibles qui se heurtent à des obstacles au vote. Les personnes de ces groupes sont moins nombreuses à être inscrites et à recevoir une carte d'information de l'électeur (CIE), sont généralement moins renseignées sur le processus électoral et les façons de voter, et bien souvent, n'ont pas les pièces d'identité nécessaires. Pour la 42e élection générale, les groupes cibles étaient les Autochtones, les personnes handicapées, les électeurs des communautés ethnoculturelles, les sans-abri, les aînés vivant dans un établissement de soins de longue durée, les jeunes et les étudiants.

Plusieurs éléments ont été pris en considération lors de la conception de la campagne :

Un large éventail de produits, de formats et de canaux a maximisé la portée de la campagne, dont des programmes de rayonnement, des communications numériques – y compris un site Web dédié à l'élection et des comptes de médias sociaux –, une campagne de publicité multimédia, des envois postaux, une présence dans les médias d'information, un service de renseignements au public et des activités d'éducation civique pour les futurs électeurs.

Infographie sur le Programme de rappel électoral pour la 42<sup>e</sup> élection générale
La description de l'infographie sur le Programme de rappel électoral pour la 42e élection générale

Programmes de rayonnement

Infographie sur les activités électorales de Samara Canada
La description de l'infographie sur les activités électorales de Samara Canada

Élections Canada a fourni de l'information sur l'inscription et le vote à ses groupes cibles grâce à des programmes nationaux et locaux.

À l'échelle nationale, Élections Canada a collaboré avec des organismes qui représentent ces groupes pour distribuer ses produits d'information électorale, accroître la portée de ses messages dans les médias sociaux, promouvoir l'inscription en ligne des électeurs et suivre les résultats. Depuis le printemps 2015, 59 organismes ont aidé à distribuer plus de 11 millions d'exemplaires de produits d'information et tenu 105 événements d'information auprès des groupes cibles pour indiquer aux électeurs où, quand et comment s'inscrire et voter. Les contacts par les médias sociaux ont permis de porter à 1,5 million d'électeurs l'auditoire touché. On comptait parmi ces organismes L'apathie c'est plate, Samara, l'Institut national canadien pour les aveugles (INCA), Personnes d'abord du Canada, Inuit Tapiriit Kanatami, l'Association des femmes autochtones du Canada et l'Assemblée des Premières Nations. La liste complète des organismes se trouve sur le site Web d'Élections Canada.

Élections Canada a collaboré avec Samara Canada dans le cadre de son programme Vote éclair 2015. À l'aide de la trousse téléchargeable Vote éclair, les groupes communautaires pouvaient recréer un lieu de vote afin de susciter l'intérêt pour l'élection et démystifier le processus de vote pour les nouveaux électeurs. Élections Canada a offert des urnes, des affiches et des produits d'information électorale pour appuyer le programme. Plus de 300 groupes communautaires ont participé aux activités de Vote éclair à plusieurs endroits, notamment dans un refuge pour sans-abri à Calgary, un organisme d'établissement des immigrants à Toronto, une bibliothèque itinérante à Ottawa et un marché de producteurs agricoles à Vancouver.

À l'échelle locale, les agents de relations communautaires ont transmis de l'information aux groupes cibles. Ils ont monté des kiosques d'information, fait des présentations, organisé des groupes de discussion, distribué des produits d'information et assuré la liaison avec les administrateurs des organismes ou des établissements concernés. Les directeurs du scrutin ont embauché au total 1 201 agents de relations communautaires pour la 42e élection générale – alors qu'on en avait embauché seulement 863 à la 41e élection générale –, y compris 233 agents de relations communautaires pour joindre les électeurs handicapés.

Afin de joindre les communautés autochtones, des aînés et des jeunes ont travaillé dans les lieux de vote le jour de l'élection pour expliquer le processus de vote, répondre aux questions générales et offrir des services d'interprétation. Un total de 285 aînés et jeunes autochtones ont été embauchés pour la 42e élection générale, alors qu'ils étaient 303 à la 41e élection générale.

Le tableau 4 à l'annexe présente le nombre d'agents de relations communautaires ainsi que d'aînés et de jeunes autochtones embauchés pour les 40e, 41e et 42e élections générales.

Communications numériques

Médias sociaux

Pour la première fois, Élections Canada a utilisé les médias sociaux afin de fournir aux électeurs des renseignements sur l'inscription et le vote. Ses comptes Twitter, Facebook et YouTube, lancés avant l'élection, ont permis à l'organisme et aux abonnés des chaînes de partager plus facilement des produits d'information électorale numériques. Twitter et Facebook ont servi à répondre aux questions du public, à diriger les électeurs vers la bonne information sur le site Web, ou à leur transmettre le numéro de téléphone sans frais ou le lien vers le formulaire de plainte en ligne.

Message publié sur Facebook lors de la Journée internationale de la démocratie
La description d'un message publié sur Facebook lors de la Journée internationale de la démocratie

Élections Canada a établi un partenariat avec Facebook afin de lancer une campagne éclair d'inscription des électeurs lors de la Journée internationale de la démocratie, célébrée le 15 septembre, dans le cadre de la Semaine canadienne de la démocratie. Quelque 44 400 utilisateurs ont réussi à confirmer leur inscription au moyen du Service d'inscription en ligne des électeurs, ce qui représente le plus grand nombre de visites en une seule journée depuis le lancement du système en 2014. De plus, 1 328 utilisateurs se sont ajoutés à la liste électorale, et 5 310 ont mis à jour leur adresse.

Message publié sur Facebook lors le jour de l'élection
La description d'un message publié sur Facebook lors le jour de l'élection

Le jour de l'élection, les utilisateurs Facebook pouvaient cliquer sur un bouton « Moi, je vote » à partir de leur fil d'actualités, ce qui transmettait un message à leurs amis. Cela a permis d'atteindre 12 422 158 utilisateurs, et 814 373 utilisateurs ont partagé ce message. Plus de 150 000 utilisateurs ont également cliqué sur un bouton pour être dirigés vers le site Web elections.ca et obtenir plus d'information.

Les publications Facebook d'Élections Canada ont atteint 13.1 millions d'utilisateurs (ces chiffres sont fondés sur le nombre de personnes qui ont reçu des messages sur leur fil d'actualités). Les messages Twitter de l'organisme ont comptabilisé 17,7 millions d'impressions. Environ 700 000 personnes ont visionné les vidéos d'Élections Canada sur YouTube.

Elections.ca

Au début d'août 2015, l'organisme a créé un site Web dédié à l'élection afin de présenter ses services électoraux, notamment le Service d'inscription en ligne des électeurs et le Service d'information à l'électeur. Ce dernier indiquait aux électeurs où et quand ils pouvaient voter selon leur adresse, et les renseignait sur l'accessibilité de leur lieu de vote.

À partir de la page d'accueil, les électeurs pouvaient en savoir plus sur les façons de voter et les exigences d'identification, notamment s'ils étaient étudiants ou votaient pour la première fois. Ils avaient accès à des produits d'information à partager, tels que des vidéos et des infographies qui aidaient les électeurs et les organismes à passer le mot sur le vote. Deux documents importants ont été publiés en ligne dans 31 langues d'origine et 12 langues autochtones : les exigences d'identification et le Guide de l'électeur.

Le site Web elections.ca a enregistré le nombre record de 16 millions de visites pendant la campagne électorale, dont 4 millions de visites le jour de l'élection seulement. Habituellement, le nombre de visites double d'une élection générale à une autre, mais il a triplé à celle de 2015 comparativement à celle de 2011. Pendant les jours de vote par anticipation et le jour de l'élection, les utilisateurs d'appareils mobiles ont représenté de 50 à 61 % des visites. Le 19 octobre, les résultats de l'élection étaient diffusés en temps réel dès 19 h (heure de l'Est), et plus de 560 000 visites ont été comptabilisées.

Vistes sur le site web
La description du graphique « Vistes sur le site web »

Élections Canada a établi un partenariat avec Google pour s'assurer que les électeurs cherchant des renseignements électoraux seraient dirigés vers le site elections.ca comme source faisant autorité. Dès septembre, des renseignements indiquant quand et comment s'inscrire et voter apparaissaient directement sur google.ca lorsque les utilisateurs cherchaient cette information. Cette initiative a été appuyée par des activités promotionnelles pour l'inscription des électeurs le 20 septembre, et pour le jour de l'élection le 19 octobre sur les sites de Google, entre autres au moyen d'un « doodle » sur Google et d'un « yoodle » sur YouTube.

Publicité multimédia

La campagne de publicité multimédia s'est déroulée par phases suivant les dates importantes, les grands thèmes et les principales activités du calendrier électoral :

Publicité imprimée pour la phase 1 – Inscription
Publicité imprimée pour la phase 1 – Inscription

De la publicité était diffusée en continu dans les médias grand public, numériques et spécialisés. Des annonces grand public en anglais et en français ont été publiées dans 96 quotidiens et 612 journaux communautaires, et diffusées sur 708 stations de radio et 63 stations de télévision. Des annonces ont également été publiées sur 502 sites Web et dans des médias spécialisés.

Publicité imprimée pour la phase 3 – Vote par anticipation
Publicité imprimée pour la phase 3 – Vote par anticipation

Des publicités s'adressant aux étudiants et aux jeunes ont été diffusées sur 489 panneaux numériques sur les campus, 19 187 annonces dans les autobus desservant les centres-villes et les campus, et 2 317 écrans publicitaires chez Tim Hortons. Des annonces ont également été diffusées sur des stations de radio destinées aux jeunes, pendant des émissions de télévision populaires, sur des sites Web fréquemment visités et dans les médias sociaux.

Publicité imprimée pour la phase 4 – Jour de l'élection
Publicité imprimée pour la phase 4 – Jour de l'élection

Afin de joindre les Autochtones, des publicités ont été diffusées dans 47 publications imprimées, sur 102 stations de radio, 4 réseaux de télévision et 6 sites Web. Des publicités imprimées, radiophoniques et télévisées ont également été produites en inuktitut dans le Nord.

Élections Canada s'est adressé aux communautés ethnoculturelles au moyen de 100 publications imprimées (30 langues), 62 stations de radio (31 langues), 19 stations de télévision (26 langues) et 374 sites Web (12 langues).

Les publicités encourageaient les électeurs à vérifier leurs renseignements d'inscription, leur conseillaient de consulter leur CIE pour savoir où, quand et comment voter, les informaient des façons de voter par anticipation aux bureaux de vote et aux bureaux locaux, et leur rappelaient la date de l'élection, les pièces d'identité à apporter, et la possibilité de s'inscrire s'ils ne l'avaient pas encore fait.

Envois postaux

Carte d'information de l'électeur
Carte d'information de l'électeur

Comme pour les élections précédentes, une CIE a été postée à tous les électeurs inscrits. Cette carte personnalisée indiquait à l'électeur où et quand voter, l'accessibilité de son lieu de vote et les coordonnées de son bureau local d'Élections Canada. Avant le 25 septembre, l'organisme a posté 25,3 millions de CIE aux électeurs dont le nom figurait sur la liste électorale préliminaire. Par la suite, quelque 300 000 CIE révisées ont été envoyées pour indiquer un changement dans l'information sur le lieu de vote, et environ 715 000 CIE ont été envoyées à des électeurs nouvellement inscrits ou qui avaient mis à jour leur nom ou leur adresse.

Rouleaux de cartes d'information de l'électeur en blanc, non coupées
Rouleaux de cartes d'information de l'électeur en blanc,
non coupées

Une semaine après avoir fait acheminer les CIE, Élections Canada a envoyé à chaque domicile une brochure d'information générale sur les conditions à satisfaire pour voter, l'inscription, les exigences d'identification (y compris la liste des pièces d'identité autorisées) et les façons de voter. On invitait les électeurs à communiquer avec Élections Canada s'ils n'avaient pas reçu une CIE ou si leur CIE contenait des erreurs. Près de 15,2 millions de brochures bilingues ont été envoyées partout au Canada, et 20 000 brochures trilingues (anglais, français et inuktitut) au Nunavut.

Brochure d'information
Recto de la brochure d'information

Médias d'information

Conférence de presse du directeur général des élections le 14 septembre 2015 (Photo : N. Babin Dufresne)
Conférence de presse du directeur général des élections le 14 septembre 2015 (Photo : N. Babin Dufresne)

Élections Canada a utilisé son réseau de 14 conseillers nationaux et régionaux en relations médias et ses conseillers en relations médias permanents pour maintenir un contact direct avec les médias canadiens et transmettre l'information aux électeurs. Du début de l'élection jusqu'à la fin des dépouillements judiciaires, cette équipe a répondu à 4 955 appels de journalistes.

La grande majorité des appels – environ 4 640 – concernaient des questions courantes sur la conduite de l'élection, telles que les candidatures, les façons de voter, les exigences d'identification, le vote par anticipation, le taux de participation et les dépouillements judiciaires. D'autres questions portaient sur des sujets particuliers à cette élection, tels que l'incidence des limites révisées des circonscriptions et des changements législatifs apportés en 2014, l'inscription en ligne (en particulier les questions liées à la CIE) et les options de vote des Canadiens à l'étranger.

Élections Canada a également fait des appels proactifs aux médias afin de fournir des renseignements sur le processus électoral, et a publié 33 communiqués de presse et avis aux médias.

Services de renseignements

Bien que les bureaux locaux d'Élections Canada ont pu répondre à de nombreuses questions du public, les électeurs pouvaient également communiquer directement avec le bureau national de l'organisme.

La ligne téléphonique sans frais a été le moyen le plus couramment utilisé par les électeurs pour communiquer avec le centre de renseignements. Lorsqu'elles appelaient, les personnes se connectaient à un système de réponse vocale comportant des menus libre-service et disponible en tout temps pendant la période électorale. Toute personne qui désirait parler à quelqu'un était redirigée vers le centre d'appels national, son bureau local d'Élections Canada ou un agent du vote par bulletin spécial. Du 2 août au 7 septembre, les agents prenaient des appels entre 9 h et 18 h (heure de l'Est) la semaine et selon un horaire réduit la fin de semaine, et du 8 septembre au 19 octobre, entre 7 h et minuit (heure de l'Est) tous les jours.

Afin de gérer le volume élevé d'appels, Élections Canada a retenu les services d'un partenaire privé et a renouvelé une entente avec le Centre de renseignements du Canada. De plus, l'Agence du revenu du Canada a fourni 60 agents de centre d'appels pendant plusieurs jours de la période électorale, y compris le jour de l'élection. Les électeurs pouvaient également communiquer avec Élections Canada au moyen de son site Web. Les formulaires en ligne permettaient de poser une question, de faire un compliment ou une suggestion, de déposer une plainte ou de formuler des commentaires sur l'accessibilité des lieux de vote. Il était également possible de communiquer avec l'organisme par télécopieur ou téléimprimeur (ATS).

Activités d'éducation civique pour les futurs électeurs

Une élève participe au programme Vote étudiant 2015. (Photo : CIVIX)
Une élève participe au programme Vote étudiant 2015. (Photo : CIVIX)

Dans le cadre de ses programmes continus d'éducation civique, Élections Canada a établi un contrat avec CIVIX pour tenir le programme d'élection parallèle Vote étudiant. Du 13 au 16 octobre, les élèves du primaire et du secondaire ont pris les rôles de fonctionnaires électoraux et ont voté pour les candidats à l'élection fédérale dans leur circonscription. Le vote faisait suite à une série de leçons et d'activités sur le gouvernement, les candidats, les partis et les enjeux, ainsi qu'à des discussions avec leurs parents et amis. Plus de la moitié de toutes les écoles canadiennes ont participé, et un nombre record de 922 000 élèves ont voté dans les 338 circonscriptions.