Menu secondaire

Rapport sur l'élection partielle du 24 octobre 2016 dans Medicine Hat–Cardston–Warner

Avant-propos

Conformément à la Loi électorale du Canada (la Loi), lorsqu'une ou des élections partielles ont lieu au cours d'une année, le directeur général des élections doit produire, dans les 90 jours suivant la fin de l'année, un rapport signalant « tout cas qui s'est présenté ou tout événement qui s'est produit relativement à l'exercice de sa charge depuis la date de son dernier rapport [...] et qui, à son avis, doit être porté à l'attention de la Chambre des communes ».

En 2016, une élection partielle a eu lieu le 24 octobre dans la circonscription de Medicine Hat–Cardston–Warner (Alberta). Le présent rapport porte sur la conduite de cette élection partielle ainsi que sur les améliorations administratives apportées depuis la 42e élection générale, comme la mise à jour du programme de formation des travailleurs électoraux.

Depuis l'élection générale de 2015, l'organisme a terminé ses analyses et rapports, qui se trouvent à elections.ca > Centre de ressources > Rapports > Rapports officiels d'Élections Canada. Le rapport du directeur général des élections contenant ses recommandations pour améliorer l'application de la Loi est actuellement à l'étude par le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre.

De plus, l'organisme a mené un examen administratif des procédures de suivi et de manutention des colis contenant des bulletins spéciaux. Les résultats de cet examen et les recommandations qui en découlent se trouvent sur le site Web d'Élections Canada, à elections.ca > Centre de ressources > Rapports > Autres rapports.

Au cours du nouvel exercice, Élections Canada continuera d'appuyer les parlementaires dans le cadre de leurs travaux législatifs et poursuivra la modernisation du processus électoral afin d'améliorer l'expérience des électeurs. De plus, l'organisme verra la nomination d'un nouveau directeur général des élections, étant donné la fin du mandat de Marc Mayrand, sixième directeur général des élections du Canada, en décembre 2016.

Même si cet exercice apportera son lot de défis, ce sera aussi une occasion de prendre des mesures concrètes pour offrir aux Canadiens des services de vote plus accessibles, pratiques et efficaces dès la 43e élection générale.