Menu secondaire

Rapport du directeur général des élections du Canada sur l'élection partielle dans Sherbrooke


Conclusion

Le directeur général des élections devait rendre compte de l'élection partielle dans Sherbrooke, aux termes de la Loi, et le présent rapport satisfait à cette obligation. Cette élection partielle, comme celle de Port Moody–Coquitlam, aura permis à Élections Canada de mettre à l'essai de nouveaux moyens d'informatisation de l'administration électorale, en prévision de la prochaine élection générale.