Menu secondaire

Plan ministériel 2017-2018

Contexte opérationnel : les conditions qui influent sur notre travail

Cet exercice tombe à peu près au milieu du cycle électoral de quatre ans. Comme la date de la prochaine élection générale est fixée au 21 octobre 2019, c'est l'occasion pour l'organisme de concrétiser ses projets d'amélioration et de modernisation du processus électoral avant de se préparer à la prochaine élection générale. La mission première de l'organisme au cours de l'exercice est de conduire toute élection partielle qui pourrait être déclenchée.

Parallèlement, le gouvernement a présenté des mesures législatives pour modifier la conduite des élections et pourrait envisager d'autres changements. Le Parlement étudie aussi les recommandations que le directeur général des élections a présentées en septembre 2016. Élections Canada doit être prêt à aligner rapidement ses plans et ses priorités sur les diverses modifications qui pourraient être apportées à la législation électorale.

Élections Canada se prépare aussi à un changement de garde, l'ancien directeur général des élections, Marc Mayrand, ayant pris sa retraite en décembre 2016.