Menu secondaire

Le saviez-vous?

Le suffrage des femmes

Dans le Bas-Canada, le suffrage des femmes était légal avant 1849. Les femmes qui votaient étaient souvent des veuves, qui étaient plus à même de répondre aux critères de propriété régissant le droit de vote. Dans le Haut-Canada aussi, avant 1849, les femmes pouvaient en principe voter mais elles s'abstenaient généralement de le faire, par tradition et par peur de la réprobation. La première loi électorale adoptée par le Nouveau-Brunswick, en 1791, n'interdisait pas le vote des femmes, mais celles-ci ont été privées de ce droit plus tard, en 1843. Par ailleurs, en Nouvelle-Écosse, on sait que des femmes ont voté avant 1851, année où la loi a interdit le suffrage des femmes. Ainsi, en 1867, dans les trois provinces formant la Confédération – Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et le Canada, composé du Haut-Canada et du Bas-Canada – les femmes étaient exclues de l'électorat. Pour obtenir plus de renseignements sur le suffrage des femmes, consultez le magazine Perspectives électorales publié par Élections Canada (numéros de juin 1999, novembre 1999 et janvier 2001).

Le personnel électoral et le vote

Pour garantir leur impartialité, et en reconnaissance de cette impartialité, les hauts responsables de l'administration électorale, soit le directeur général des élections du Canada et le directeur général adjoint des élections (si ce poste existe), ne sont pas autorisés à voter à une élection fédérale.

Cartographie numérique

Élections Canada produit les cartes des circonscriptions et des sections de vote grâce à l'informatique. Les cartes informatisées sont faciles à manier, à mettre à jour et à reproduire. Des cartes des circonscriptions sont aussi disponibles sous forme d'atlas pour chacune des 10 provinces. (Un seul atlas regroupe le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut, chaque entité constituant une circonscription unique.) Élections Canada offre aussi une série de cartes murales des provinces et deux cartes du Canada de formats différents, indiquant les limites des circonscriptions.

Seuls les Canadiens peuvent contribuer

Un parti enregistré, une fiducie constituée par un parti politique, une association de circonscription d'un parti ou un candidat ne peuvent recevoir des contributions que de citoyens canadiens ou de résidents permanents du Canada. Les entreprises, les syndicats, les associations et les partis politiques étrangers ainsi que les États étrangers ou leurs mandataires ne peuvent verser des contributions.

Du plus grand au plus petit

La plus grande circonscription fédérale : Nunavut – 2 093 190 km2

La plus petite circonscription fédérale : Papineau – 9 km2

Le dernier des recensements

En avril 1997 a eu lieu le dernier recensement fédéral porte-à-porte dans toutes les provinces, à l'exception de l'Alberta et de l'Île-du-Prince-Édouard. Dans le cas de ces provinces, les dispositions législatives prévoyant la création du Registre national des électeurs permettaient l'utilisation des dernières listes électorales confectionnées à l'occasion des élections provinciales respectivement tenues en mars 1997 et en novembre 1996. Les données du Registre national des électeurs ont depuis lors servi à la confection de toutes les listes électorales fédérales. Elles sont gardées à jour à partir de sources fédérales, provinciales et territoriales existantes.



Décembre 2014