open Menu secondaire

1. Sommaire – Électeurs qui votent sur un campus – Rapport de méthodologie

Dans le cadre de son bilan postélectoral, Élections Canada cherche à obtenir des données de sondage fiables pour évaluer l'opinion, les attitudes et les connaissances des électeurs par rapport aux services de l'organisme, ainsi que divers aspects de leur expérience concernant le processus électoral. L'organisme demande également aux administrateurs de campus de partager leur expérience quant à la mise en place de bureaux de vote dans les établissements postsecondaires. Le projet d'Étude de recherche quantitative de 2019 sur les Règles électorales spéciales est composé de trois sondages distincts :

  • le Sondage auprès des électeurs qui votent sur un campus;
  • le Sondage auprès des électeurs ayant voté par bulletin spécial;
  • le Sondage auprès des administrateurs de campus.

Le présent rapport décrit la méthodologie utilisée pour le Sondage auprès des électeurs qui votent sur un campus.

Ce sondage visait les personnes qui pouvaient voter sur un campus postsecondaire participant au programme de vote sur campus. Le Sondage auprès des électeurs qui votent sur un campus a été conçu par Élections Canada. L'objectif était de recueillir des renseignements sur les opinions, les attitudes et les expériences des électeurs ayant voté sur un campus par rapport au programme de vote sur campus offert lors de l'élection générale fédérale de 2019. Ces électeurs ont participé au programme, lancé en 2015 à titre de projet pilote. Pour la 43e élection générale, tenue en 2019, 119 bureaux de vote ont été établis sur les campus de 109 établissements postsecondaires. Grâce à ce programme, les électeurs pouvaient voter par bulletin spécial dans un bureau de vote sur campus du 5 au 9 octobre 2019.

Les questions du sondage portaient sur les thèmes suivants :

  1. la connaissance du vote sur campus et les sources d'information;
  2. les façons de voter;
  3. les raisons pour lesquelles certains électeurs n'ont pas voté sur le campus;
  4. les caractéristiques sociodémographiques des électeurs;
  5. leur niveau d'intérêt pour la politique.

Après la conception et la programmation du sondage, Élections Canada a créé une liste contenant les adresses électroniques des représentants de campus qu'il avait réussi à joindre. L'organisme a ensuite envoyé des courriels à 103 représentants, les invitant à distribuer des liens ouverts vers le sondage à un nombre inconnu d'électeurs pouvant voter sur un campus (votants et non-votants). Le sondage visait principalement les étudiants, mais des membres du personnel, des professeurs et d'autres non-étudiants ont également pu y répondre. Le sondage s'est déroulé du 16 au 30 octobre 2019.

Une fois le sondage terminé, Advanis devait nettoyer et préparer les données, qui ont été fournies à Élections Canada en format SPSS. Élections Canada a effectué tous les codages ouverts. Des données tabulées ont été produites pour cette étude : les résultats ont été classés en fonction de caractéristiques démographiques, telles que le genre, l'âge, le niveau de scolarité, la profession, la langue parlée à la maison et la province ou le territoire de résidence. Les résultats ont également été présentés par sous-groupes de population, notamment :

  • populations autochtones;
  • électeurs ayant voté ou non à l'élection de 2015;
  • personnes ayant un handicap fonctionnel;
  • personnes vivant ou non sur le campus.

Enfin, les résultats ont été compilés en fonction du niveau général d'intérêt pour la politique, de la connaissance du vote sur campus, du fait que l'électeur ait voté ou non à l'élection de 2019 et de son lieu de résidence (sur campus ou hors campus).

Il existe un risque de biais de non-réponse, dans la mesure où les taux de réponse peuvent varier selon les campus et les caractéristiques démographiques des répondants. Les données n'ont pas été pondérées, car il est difficile de déterminer la taille réelle de la population d'électeurs (votants et non-votants) par campus. Les résultats fondés sur un échantillon non pondéré de 30 répondants ou moins ne doivent pas être communiqués, par souci de rigueur statistique. Les résultats avec plus de 30, mais moins de 50 répondants doivent être interprétés avec prudence et considérés comme des indications uniquement. Les résultats de ce sondage seront utilisés pour orienter les programmes et services d'Élections Canada visant les électeurs qui votent sur un campus.