open Menu secondaire

SommaireProcès-verbal des directeurs du scrutin – 43e élection générale

La 43e EG a été menée avec succès, malgré un certain nombre de défis uniques, comme des intempéries, des défaillances des systèmes et d'autres imprévus qui ont obligé les DS à s'adapter rapidement et à prendre des mesures.

Toutes les circonscriptions ont dû composer avec une prolongation des heures de vote par anticipation, la nouvelle obligation de saisir les données des Feuilles des numéros de séquence et les contretemps avec certains systèmes, à savoir EC Connex, le Système de gestion du recrutement (SGR) et le Système de paiement au bureau du directeur du scrutin (SPBDS). Dans certaines circonscriptions, il y a aussi eu des tempêtes de neige, des pannes de courant, des inondations, des électeurs qui ont été évacués et des préposés au scrutin qui se sont désistés peu de temps avant le vote par anticipation ou le jour du scrutin ordinaire.

De plus, la période électorale de la 43e EG coïncidait avec certaines grandes fêtes religieuses juives, et Élections Canada (EC) a mis au point des services de vote améliorés afin que les électeurs juifs aient le plus d'occasions possibles de voter. De nombreux DS ont travaillé avec les communautés juives et des intervenants à travers le pays afin que les membres de leurs communautés connaissent les divers services de vote améliorés et les différentes façons de voter à leur disposition.

Dans l'ensemble, les DS ont été satisfaits de la formation reçue et très satisfaits du modèle de service de vote à guichet unique, qui a plu aux électeurs. Satisfaits de la livraison des fournitures venant d'EC, les DS estimaient que le Système de gestion des fournitures par intranet (SGFi) permettait de répondre efficacement et rapidement aux besoins et à la gestion du matériel.

Par contre, la majorité des DS n'ont pas été satisfaits de la formation des préposés au scrutin. Ils ont indiqué que les tâches des préposés au scrutin étaient trop compliquées, notamment les instructions de clôture qui dépassaient les capacités cognitives des travailleurs au terme d'une longue journée de vote. En raison de la prolongation des heures de vote par anticipation, les préposés au scrutin et les travailleurs de bureau du DS étaient épuisés. Les DS ont suggéré de simplifier les procédures et d'améliorer les outils de formation. Ils ont également suggéré soit d'augmenter la durée de la formation, soit de diviser les tâches de manière à ce que la plupart des préposés au scrutin s'occupent des cas simples, tandis que les préposés au scrutin mieux formés se chargeraient des cas plus complexes. Les DS ont aussi suggéré de simplifier les procédures de fermeture des bureaux de DS, surtout la saisie des données de la Feuille des numéros des séquence.

Les DS ont signalé des problèmes lors de l'installation des ordinateurs et des téléphones, ainsi que des anomalies dans le fonctionnement de plusieurs systèmes clés d'EC. Ils ont indiqué qu'EC Connex était lent, pénible à utiliser et peu convivial, et que les sessions étaient souvent interrompues. Ils ont également été déçus de l'échec de l'intégration du SGR et du SPBDS. Cet échec a allongé la saisie des données de plusieurs heures additionnelles; cette surcharge de travail s'est ajoutée aux nombreux défis auxquels les DS ont dû faire face lors de la 43e EG.