open Menu secondaire

Pourquoi le taux de participation est-il plus élevé dans certains pays que d'autres?


Sommaire

L'objet de l'étude est de cerner l'impact de certaines variables institutionnelles sur le taux de participation électorale. L'étude porte sur un total de 151 élections tenues dans 61 pays « démocratiques » depuis 1990. L'analyse est fondée sur deux mesures de la participation électorale, selon que l'on utilise la population en âge de voter ou le nombre d'inscrits sur la liste électorale comme dénominateur.

La recherche démontre que :

  1. le taux de participation électorale est d'une douzaine de points plus élevé dans les pays où le vote est obligatoire, pour autant que le vote obligatoire soit accompagné de sanctions;
  2. le taux de participation est de 5 ou 6 points plus élevé dans les pays où le mode de scrutin est proportionnel ou mixte compensatoire;
  3. le taux de participation est d'une dizaine de points plus élevé dans les pays où il est possible de voter par la poste, par anticipation et par procuration que dans les pays où aucune de ces options n'est disponible.

Les données ne montrent pas, par contre, d'effet systématique des modalités d'inscription sur la liste électorale. Il ne semble pas, non plus, que le taux de participation électorale soit plus élevé dans les pays où le jour du vote est un jour férié.

On peut conclure que des facteurs institutionnels comme le vote obligatoire et le mode de scrutin affectent le taux de participation électorale mais également des mesures de nature plus administrative qui rendent la tâche de voter plus ou moins facile.