open Menu secondaire

Tableaux de renseignements supplémentaires : Contexte opérationnel et risques principaux – Plan ministériel 2020-2021

Contexte opérationnel et risques principaux

L'élection générale du 21 octobre 2019 a porté au pouvoir un gouvernement minoritaire. Par conséquent, en 2020-2021, Élections Canada veillera tout particulièrement à se tenir prêt à conduire une élection à tout moment.

Pour l'exercice financier 2020-2021, Élections Canada a cerné les risques qui pourraient l'empêcher d'atteindre les résultats promis ou nuire à sa réputation quant à l'intégrité de la prochaine élection générale.

Risque Stratégie de réponse au risque Responsabilité essentielle du ministère Lien aux engagements de la lettre de mandat et aux priorités pangouvernementales ou ministérielles (selon le cas)

Il y a un risque que de graves problèmes en matière de sécurité et de cybersécurité compromettent les services d'EC, de même que la protection des renseignements personnels des Canadiens, leur confiance dans le processus électoral et leur capacité d'y participer.

Un risque demeure sur le plan de la sécurité. Les mesures d'atténuation prévues sont définies dans la stratégie de sécurité, le plan de sécurité ministériel et le plan sectoriel intégré de l'organisme.

L'organisme a mis en œuvre des mesures pour la cybersécurité ainsi qu'un cadre de sécurité intégrée à la conception. Davantage d'initiatives permettront d'améliorer la position de l'organisme en matière de sécurité, y compris de la formation et des activités de sensibilisation, à la fois à l'administration centrale et en région.

Élections Canada continue de surveiller l'environnement de risque et les liens avec le cadre de sécurité nationale. L'organisme maintiendra et renforcera sa position sur la sécurité avec l'aide des principaux organismes et partenaires chargés de la sécurité.

Administration et surveillance des activités électorales

Promouvoir un processus électoral équitable, sécurisé, transparent et libre de toute influence indue.

Il y a un risque que des renseignements inexacts compromettent la capacité des électeurs à voter et leur confiance dans le processus ou le système électoral, ou l'exactitude des résultats.

La désinformation continue d'être un risque pour l'intégrité électorale.

Le Programme d'intégrité électorale d'Élections Canada permettra de surveiller l'environnement à l'échelle nationale et internationale.

Les mesures d'atténuation prévues comprennent le maintien et l'amélioration des activités grâce aux leçons apprises de la 43e EG, des consultations auprès de tous les responsables fonctionnels, un examen des risques du programme d'intégrité pour évaluer les risques continus et les réponses appropriées, ainsi que des recherches et la rédaction d'un document de travail concernant les risques continus de la désinformation et l'environnement de désinformation pour orienter les recommandations du DGE à l'intention du Parlement.

Administration et surveillance des activités électorales

Promouvoir un processus électoral équitable, sécurisé, transparent et libre de toute influence indue.