Menu secondaire

Rapport rétrospectif sur la 42élection générale du 19 octobre 2015

Annexe 1 : Aperçu des recherches sur l'opinion publique

Le présent rapport repose sur des données provenant de plusieurs sondages, lesquels sont décrits ci-dessous. Bien que les sondages constituent de précieux outils de recherche et de rétroaction, ils sont restreints par certaines limites; en voici quelques-unesnote 26 :

Sondage auprès des électeurs

Élections Canada a chargé R.A. Malatest & Associates Ltd. de réaliser un sondage afin d'évaluer les expériences, les attitudes et les opinions des électeurs sur divers aspects de la 42e élection générale. La firme a mené 3 516 entrevues téléphoniques entre la fin octobre 2015 et la mi-janvier 2016. Le taux de réponse a été de 19,5 % et la marge d'erreur, de ±1,8 point de pourcentage, 19 fois sur 20 à l'échelle nationale. La recherche comprenait également un suréchantillon de jeunes de 18 à 24 ans, d'Autochtones, d'immigrants et d'électeurs handicapés afin d'assurer une représentation suffisante de ces groupes d'intérêts.

Coût : 160 338 $

Sondage auprès des candidats

Élections Canada a chargé Les Associés de recherche EKOS Inc. de sonder les 1 792 candidats afin d'évaluer leurs expériences et diverses attitudes, telles que leur satisfaction de l'administration de la 42e élection générale. Au total, 916 candidats ont répondu, ce qui représente un taux de réponse de 54 % (basé sur les 1 635 candidats ayant des coordonnées valides). Il n'y a aucune marge d'erreur, la firme ayant tenté de joindre tous les candidats, comme dans le cas d'un recensement.

Coût : 53 044 $

Sondage auprès des fonctionnaires électoraux (préposés au scrutin)

Élections Canada a chargé Forum Research Inc. de réaliser un sondage auprès des fonctionnaires électoraux afin de recueillir leurs impressions sur l'administration globale du scrutin. La firme a mené 3 503 entrevues téléphoniques avec des fonctionnaires électoraux sélectionnés aléatoirement dans une liste de 201 602 fonctionnaires. L'échantillon a été divisé en strates pour bien représenter les scrutateurs, les superviseurs de centre de scrutin, les préposés à l'information, les greffiers du scrutin et les agents d'inscription, et pour bien couvrir les bureaux de scrutin ordinaires, les bureaux de vote par anticipation, les bureaux de scrutin itinérants et les bureaux de vote établis dans des résidences pour personnes âgées, des établissements de soins de longue durée, des réserves autochtones et sur des campus. Le taux de réponse global a été de 51 % et la marge d'erreur de ±1,7 point de pourcentage, 19 fois sur 20.

Coût : 58 407 $

Enquête sur la population active (Statistique Canada)

Pour la deuxième fois depuis 2011, Élections Canada a collaboré avec Statistique Canada pour inclure des questions sur la participation électorale dans l'Enquête sur la population active effectuée après une élection générale. L'Enquête est effectuée par Statistique Canada chaque mois afin de recueillir des renseignements sur le marché du travail concernant environ 100 000 personnes en fonction d'un échantillon de quelque 56 000 ménagesnote 27. La participation à l'Enquête est obligatoire, mais les questions concernant Élections Canada étaient facultatives dans celle de novembre 2015. Le taux de réponses à la question filtre d'Élections Canada sur la citoyenneté a été de 96,7 %. Le fait que presque tous les répondants ont accepté de répondre aux questions d'Élections Canada réduit considérablement le biais de sélection observé dans les sondages politiques ou électoraux traditionnels. Comparativement aux autres sondages, dont la taille de l'échantillon est habituellement entre 1 500 et 3 500 répondants, l'Enquête sur la population active permet, grâce à son échantillon très important, d'obtenir des analyses statistiques plus significatives, particulièrement pour étudier de plus petits groupes ou des aspects atypiques d'un sujet.

Coût : 185 000 $

Évaluation du Programme de rappel électoral

Élections Canada a chargé Nielsen Consumer Insights de mener une série de sondages et de groupes de discussion auprès d'électeurs afin d'évaluer la portée et l'efficacité de son Programme de rappel électoral. Au total, la firme a sondé 6 005 répondants en ligne (au moyen de son panel exclusif) en cinq phases coïncidant avec les cinq phases de déploiement du Programme de rappel électoral. Nielsen a également organisé 17 groupes de discussions en personne et en ligne dans cinq villes du pays (Halifax, Montréal, Mississauga, Winnipeg et Vancouver). La recherche a été réalisée de façon à représenter la population générale mais aussi les groupes d'intérêts, notamment les jeunes de 18 à 24 ans, les étudiants, les groupes ethnoculturels, les Autochtones et les personnes handicapées. Le rapport d'évaluation est fondé sur les sondages en ligne et les groupes de discussion; il est donc impossible de calculer une marge d'erreur.

Coût : 271 647 $


Note 26 Par exemple, voir W. Lawrence Neuman, Social Research Methods : Qualitative and Quantitative Approaches, 3e édition, Boston, Allyn & Bacon, 1997. (en anglais seulement)

Note 27 Pour chaque logement, les renseignements sur tous les membres du ménage sont recueillis auprès d'un seul membre.